Review

Returnal est un TPS-Roguelite développé par Housemarque exclusivement sur PayStation 5. Dans la peau de Sélène, une éclaireuse spatiale travaillant pour la société Astra, vous allez devoir arpenter les sombres biomes de la planète Atropos, sur laquelle vous venez de vous crasher, à la recherche du mystérieux signal de l’Ombre Blanche. Seulement voilà : vous êtes coincée dans une boucle temporelle… mortelle ! A chaque fois que Sélène est tuée, elle se réveille au moment du crash pour revivre à nouveau son périple, forte des enseignements de ses autres « vies ». Le problème, c’est qu’Atropos se modifie à chaque fois et que sa faune est loin d’être amicale ! Parviendrez-vous à briser le cycle… avant qu’il ne vous brise ? La réponse dans mon vidéo-test !

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Note Globale N-Gamz.com: 19/20

Qu’on se le dise, Returnal est « LE » jeu qui montre enfin la puissance de la PlayStation 5 ! Conçu uniquement pour cette console, le titre de Housemarque tire pleinement parti de toutes les avancées technologiques de la machine, que ce soit pour les temps de chargement réduits à zéro grâce au SSD, l’Audio 3D qui vous immerge comme jamais sur Atropos, le retour haptique maîtrisé et les gâchettes adaptatives brillamment utilisées de la DualSense. Ajoutez à cela une rutilante 4K à 60 images par seconde avec Ray-Tracing, et vous comprendrez que le spectacle visuel est total ! Niveau gameplay, on retrouve avec joie la nervosité viscérale des shooters si chère au studio de développement, le tout transposé dans un monde d’une richesse graphique impressionnante et d’un design artistique qui n’est pas sans rappeler les meilleurs moments de la cinématographie ou de la littérature Dark Sci-Fi et horrifique. Enfin, l’ajout du côté Roguelite est juste magistral dans sa conception, notamment par l’utilisation du « double-tranchant », où comment ramasser un objet peut parfois vous poser un gros dilemme entre son côté bénéfique et sa nocivité probable ! Mais plus que tout, le titre brille par cette sensation d’accomplissement à chaque boss vaincu et ce côté chronophage et addictif qui fait que l’on a toujours envie de relancer un parcours, même après d’innombrables morts, tant la surprise s’avère à chaque fois au rendez-vous par le biais d’armes inédites, d’items jamais vus et j’en passe. Plus vous jouez, et plus le jeu s’ouvre à vous, le tout avec une durée de vie très conséquente et un New Game + vraiment intéressant ! Vous l’aurez compris, même si la difficulté vraiment hardcore par moments pourra vous frustrer légèrement, Returnal est tout bonnement le nouveau blockbuster de la PlayStation 5 et le Dark Souls de son propre genre ! Un monument du jeu vidéo !



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la quarantaine depuis peu, je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news et le vidéo-testeur de ce site (foncez sur la chaîne YouTube d'ailleurs). Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je voue un culte aux shonens/seinens tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite ou encore Asebi. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch, Inception et Tenet. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!