Review

Les amateurs de moto vont peut être avoir de quoi se réjouir grâce à Kylotonn Games, les petits frenchies déjà à l’oeuvre sur les derniers opus de la saga WRC et qui viennent de lancer leur tout premier jeu de bécane Next-Gen. En effet, histoire de commencer sur les chapeaux de roue, pourquoi ne pas se lancer dans… la course la plus mortelle du monde! Bienvenue donc dans TT Isle of Man, en espérant que vous survivrez à 200 à l’heure!

Vieux motard que jamais!

« La course la plus dangereuse du monde n’attend que vous! »

Pour ceux qui seraient complètement hermétiques à l’univers de la moto, sachez que la course de l’île de Man date de 1907, les première motos s’élançant alors sur un circuit de 24Km. Puis, petit à petit, le tracé s’étend jusqu’à atteindre 60km et comporter pas mois de 264 virages aussi bien en pleine ville que dans la cambrousse.

Il s’agit d’une course extrêmement dangereuse puisque pas moins de 255 motards y ont déjà perdu la vie depuis sa création! Heureusement, vous ne courrez aucun risque avec le TT Isle of Man de Kylotonn Games, on vous rassure! A noter que le prestige de l’épreuve a déjà poussé d’autres développeurs à tenter leur chance dans l’adaptation, avec notamment SEGA en 1995, Jester Interactive en 2005 et même Polyphony Digital (Gran Turismo) en 2006!

Les bases, y a que ça de vrai

Alors que nous propose le soft d’entrée de jeu? Et bien vous allez commencer par un petit tutoriel histoire d’apprendre les bases de la conduite sur l’épreuve, suivi par une création de personnage somme toute très claissque. Par la suite, vous aurez accès donc à un mode carrière très linéaire avec des courses se déroulant sur une dizaine de circuits fictifs, en plus de l’île de Man. Un contenu un peu léger pour le prix pratiqué de 70€, même si la discipline compte pas moins de 60Km. Histoire de varier les plaisirs, vous aurez également accès à un Contre la Montre et des courses rapides, ainsi qu’à un multi vous permettant de jouer jusqu’à 8. Malheureusement, pas d’écran splitté à l’horizon.

« Une sensation de vitesse grisante pour un gameplay qui devrait plaire à tous! »

Une fois sur le bitume et après avoir choisi parmi votre fière monture parmi une bonne cinquantaine de motos (pas pas toutes dispos au début du soft), vous allez très vite ressentir vos première vraies sensations de course. Alternant entre petits villages et routes de campagne, le tracé se veut varié et collant le plus possible à la réalité, pour les fans de l’île de Man. Le gameplay est plutôt technique avec une gestion poussée des trajectoires et de l’accélération une fois toutes les aides au pilotage désactivées, le titre pouvant tout aussi bien jouer ultra arcade que bonne grosse simu en fonction de vos paramétrages. Mais ce qui impressionne le plus, c’est clairement l’effet de vitesse qui, couplé avec le bruit du vent s’intensifiant, génère une excellente montée d’adrénaline lorsqu’on frôle les barrières!

Quant à la reproduction du circuit, Kylotonn a mis les petits plats dans les grands puisqu’une équipe a carrément utilisé un laser-scan pour reproduire à l’identique les 60Km de la course. Dommage, avec tout le soin apporté aux détails, que l’I.A. soit un peu trop rigide et souffre de la fameuse « vitesse adaptative », avec des concurrents qui vous attendent si vous traînez trop ou vous rattrapent systématiquement même à plein régime. Bémol également pour la gestion des chutes pas vraiment réaliste et même parfois un peu trop punitive.

Ça va vite, très vite!

« La course la plus dangereuse du monde offre de sacrés décors mais un mode carrière trop classique »

Sur le plan de la réalisation, les graphismes de TT Isle of Man sont plutôt corrects et jouissent d’une bonne distance d’affichage malgré un aliasing et du tearing parfois déplaisants mais le moteur garde un framerate constant et l’effet de courbure lors des accélérations intenses à le don de donner le vertige. Les décors de l’ïle se veulent varier, mais on ne peut pas en dire autant des spectateurs et de leur côté ultra statique. Rassurez-vous, à pleine vitesse, vous n’aurez pas le temps de les voir.

Niveau sonore, on retiendra surtout le bruit du moteur des bécanes qui décoiffe littéralement, surtout si vous jouez au casque. Et que dire de ces rafales de vents qui viennent se mélanger au bruit de votre engin! A côté de ça, quelques acclamations du public à certain points de la course vous pousseront à redoubler d’effort sur la piste, tandis que les musiques des menus viennent parfaire une ambiance sonore plutôt réussie donc.

Un indispensable? Oui… pour les fans

Avec un moteur de jeu convaincant, une sensation de vitesse grisante et des sensations manette en main qui satisferont les amoureux d’arcade autant que les puristes de la simulation, on regrette vraiment que ce TT Isle of Man ne se concentre… que sur l’île de Man justement! Avec d’autres courses réalistes et un mode carrière plus libre, nul doute que le bébé de Kylotonn aurait pu devenir une vraie référence, alors qu’en l’état, il n’est « juste » qu’un indispensable pour les fans de « la course la plus dangereuse du monde ». Ce n’est déjà pas si mal, non?

La Bande-Annonce

Réalisation: 16/20

Même sur une PS4 classique, le jeu fait le boulot en nous proposant une modélisation correcte et réaliste du tracé, un framerate qui tient la route, et surtout une bonne sensation de vitesse avec un effet de courbure de la vision qui joue pour beaucoup sur l’immersion. On regrette juste un aliasing un peu casse-pied et du tearing, mais vu la longueur des courses, on reste impressionné devant les performances de ce TT Isle of Man.

Gameplay/Scénario: 13/20

Niveau scénario, on doit malheureusement se contenter d’une carrière basique au possible et de modes classiques comme les courses rapide ou le contre-la-montre, le tout sans écran splitté et affublé d’un tuto un peu léger. Sur le plan du gameplay, les sensations sont heureusement bien présentes et se retrouver sur l’île de Man pour la course la plus dangereuse du monde à quelque chose de terriblement grisant.

Bande-Son: 15/20

Les musiques du menu sont divertissantes, mais le top du top reste assurément l’effet du vent qui se mélange au bruit du moteur quand vous êtes à haute vitesse. Jouissif !

Durée de vie: 14,5/20

La durée de vie se veut assez longue avec un tracé s’étalant sur pas moins de 60 kilomètres, mais il est vrai que la répétitivité de l’ensemble risque de ressentir assez fort pour les non fans de l’épreuve.

Note Globale N-Gamz: 14,5/20

C’est certain, TT Isle of Man n’est pas le triple A du jeu de course moto, notamment en raison de son unique épreuve et d’un mode carrière trop classique, mais pour les fanas du Trophy Tour de l’île du Man, c’est un must-have absolu! Enfin un jeu qui prend pour carde et rend honneur à la course la plus dangereuse du monde! Alors bien sûr, certains trouveront le prix de 70€ un peu exagéré par rapport au contenu proposé, et on les comprend, mais pour les amoureux de ce défi hors norme, la pilule passera plutôt bien au vu du souci du détail dont a fait preuve Kylotonn pour le coup.



About the Author

Arkamis
Arkamis
J'ai appris à connaître les jeux vidéo très tôt, grâce a mes frères, avec la NES, la Master System, et j'en passe. J'y ai découvert un univers de rêve qui, 15 ans plus tard, me réserve toujours autant de surprises et de plaisir, que ce soit rétro ou current gen