Review

Après un développement terriblement chaotique qui avait même vu le jeu être totalement rebooté, Resident Evil 2 a fini par sortir en 1998 sur nos chères Playstation et s’est de suite imposé comme l’un des meilleurs, si pas le meilleur, épisodes de la saga. Alors forcément, s’il fallait réaliser une version Next-Gen d’un opus de la licence, autant prendre celui qui avait fait chavirer le coeur de nombreux fans et lui donner un mini-coup de polish, deux-trois costumes en plus et hop, le carton était assuré! Seulement voilà, Capcom a décidé de repenser intégralement son bébé et de nous pondre un remake au gameplay bouleversé, à la troisième personne en vue de dos, histoire de nous proposer une immersion apte à nous terrifier d’angoisse au moindre râle de zombie (comme on vous l’indiquait dans notre preview complète d’ailleurs). Et vous savez quoi? La conversion est tellement réussie qu’elle éclipse totalement le jeu originel et pourrait même devenir… le meilleur Survival Horror de cette génération! Plongez donc avec nous en plein coeur de Raccoon City pour en savoir plus! 

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 19,5/20

Le RE Engine nous livre ici sa plus belle prestation et nous prouve que le moteur maison de Capcom peut largement rivaliser avec les surpuissants Unreal Engine 4 et Frostbite 3. Niveau de détail hallucinant, jeux d’ombres et de lumière saisissants (et bien flippants), animation à 60fps constante, tout concourt à vous immerger pleinement dans l’ambiance survival horrifique de Raccoon City, et ça marche ! Ajoutez à cela une patte artistique gore et ténébreuse à souhait, et vous comprendrez qu’hormis un peu d’aliasing, il n’y a rien à redire techniquement sur ce Resident Evil 2 !

Gameplay/Scénario: 20/20

Si le scénario de ce remake respecte les grandes lignes de celui de l’opus original, il nous réserve de superbes réinterprétations dramatiques (à la façon d’un The Last of Us, tripant) et de jolies surprises, comme l’orphelinat et sa phase d’infiltration, qui devraient assurément plaire à tous ceux qui croyaient connaître le soft initial sur le bout des doigts. Niveau gameplay, le travail est plutôt titanesque puisqu’il a fallu s’adapter au changement de vue avec des personnages et zombies plus rapides, ainsi que l’ajout de contre-mesures salvatrices. Mais le plus gros boulot réside sans conteste dans l’aspect survie qui a été grandement amélioré grâce à une gestion des balles vraiment judicieuse, vous obligeant à réfléchir à chacun de vos déplacements, à chacun de vos tirs. De quoi vous donner envie d’explorer de fond en comble le Commissariat de Raccoon City pour vous équiper, et ça tombe bien puisque cette exploration s’avère toujours gratifiante, loin des sempiternels allers-retours façon quête Fedex. Brillant, d’autant que le level design est extrêmement bien pensé et que les deux aventures de Léon et Claire s’imbriquent parfaitement l’une dans l’autre !

Bande-Son: 19,5/20

Capcom a largement retravaillé la bande-son de son bébé avec des cris de zombie vraiment terrifiants, mais aussi des musiques d’ambiance stressantes et anxiogènes à souhait, aptes à vous filer une frousse bleue à chaque instant. Et comment ne pas saluer la présence d’un excellent doublage intégral en français, avec notamment la voix de Noctis pour Léon ! Du grand art, qui ne souffre que d’une synchro labiale parfois un peu décalée, mais ça reste rare.

Durée de vie: 20/20

Comptez une dizaine d’heure pour boucler une aventure, celle de Claire ou Léon, et forcément la même chose de l’autre côté. A cela s’ajoutent un new game + et des trophées en tous sens, mais aussi beaucoup de collectibles pour approfondir le background et quelques énigmes optionnelles par piquées des vers pour obtenir des armes et boosts d’inventaires supplémentaires. Enfin, vous pourrez également vous faire la main sur les modes Survivor (avec Hunk) et Tofu, et terminer le soft en difficulté extrême pourrait même avoir raison de vous!

Note Globale N-Gamz.com: 20/20

Oui, comme pour God of War l’année dernière, Resident Evil 2 obtient la note parfaite pour la grosse prise de risque prise par Capcom, qui a littéralement repensé tout son gameplay pour faire de son bébé un jeu d’horreur à la troisième personne, vu de dos, qui redonne enfin tout son sens au mot « Survie ». Un trip zombifique incroyable, terrifiant, surprenant, qui parvient même à nous livrer des émotions, à la façon d’un The Last of Us, grâce à la justesse de son moteur 3D, de son design artistique et de sa bande-son hors norme. Une sacrée claque graphique autant qu’en termes de plaisir vidéoludique, que vous ayez retourné l’opus original en tous sens ou non. Alors oui, on n’a pas peur de le dire: ce Resident Evil 2 est bel et bien le meilleur Survival Horror de sa génération (avant la sortie de The Last of Us – Part 2 ?) alors ne passez pas à côté, ce serait criminel !



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!