N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les news/Previews

4 décembre 2018

Resident Evil 2: Notre Preview après 4h de jeu! Quand Resident Evil rencontre… The Last of Us!

Quatre heures de route pour quatre heures de jeu, voilà comment a débuté notre journée de preview de Resident Evil 2 dans les locaux de Capcom France. Il faut dire qu’on aurait pu faire encore plus de trajet pour voir ce titre, fans que nous sommes du soft originel sorti en 1998 sur PlayStation 1, et tous les trailers que nous avons pu voir de ce Remake destiné à la PS4, la Xbox One et le PC nous avaient terriblement emballés, sans parler de notre session de gameplay à la Gamescom 2018. Mais là où l’on pensait avoir affaire à un TPS à tendance Survival Horror, on a découvert, aux termes de cette preview, que Resident Evil 2 était bien plus que ça… et on s’est pris une telle claque émotionnelle dans la figure que désormais, l’attente jusqu’à la sortie va tout bonnement être insoutenable! Explications.

« Une modélisation des visages qui force le respect »

La session de preview à laquelle Capcom France nous a gentiment conviés permettait de se faire la main sur deux scénarios distincts, celui de Léon et Ada d’un côté, et celui de Claire et Sherry de l’autre, le titre offrant, dans sa version finale, d’opter pour l’un ou l’autre de ces duos pour une aventure complète, comme dans le jeu originel.

On débute donc avec ce cher Léon S. Kennedy, alias l’homme qui a la pire première journée de boulot de sa vie, et on débouche rapidement sur un parking souterrain après avoir préparé son inventaire dans une salle de sauvegarde typique d’un Resident Evil, avec coffre et machine à écrire de rigueur. A noter que les sauvegardes sont illimitées, sauf en mode hard où vous devrez trouver ces bons vieux rubans encreurs en nombre limité histoire de rajouter une couche de tension bienvenue.

« Mr X est dix fois plus terrifiant que dans le jeu originel »

Une fois sorti du parking en compagnie d’Ada Wong, laquelle arbore un imper gris façon « agent secret » et de grandes lunettes de soleil noires pour l’occasion, on arrive rapidement dans une boutique que les fans de la première heure connaissent bien: le Kendo Gun Shop! Pour les newbies, il s’agit du premier bâtiment dans lequel vous entrez au début de Resident Evil 2 sur PS1, après un joli slalom entre zombies dans les rues de Raccoon City.

Seulement voilà, remake oblige, tout est ici très différent et même si vous allez y retrouver Robert Kendo, alias le propriétaire des lieux, qui va vous braquer une arme dessus, vous allez y vivre un moment intense en émotion, façon… The Last of Us! On ne peut malheureusement pas vous en dire plus, par restriction de Capcom, mais sachez juste que votre humble serviteur, pourtant aguerri aux univers zombifiques, a versé une larme pour l’occasion, le développeur ayant vraiment choisi d’humaniser son bébé au maximum pour que, enfin, Resident Evil devienne une licence qui prenne aux tripes et vous grave des scènes dramatiques dans le cerveau pour toute votre vie de gamer. Assurément l’une des excellentes surprises du soft, magnifiée par une synchro labiale et une modélisation des visages à tomber (merci le RE Engine), mais c’est loin d’être la seule.

« Un côté survival qui prend aux tripes »

Bref, passé ce petit intermède larmoyant, nous voilà en train de fouiller la boutique pour y trouver de salvatrices munitions, mais aussi… des upgrades pour vos armes! Et oui, jolie petite nouveauté, vous allez pouvoir ajouter des pièces supplémentaires comme une crosse, un viseur laser et autres joyeusetés à vos instruments de mort, en un simple clic dans votre inventaire (exit les ateliers plutôt lourds). De même, la combinaison d’objets est toujours possible, et si on se rappellera sans soucis des fameuses herbes vertes, bleues et rouges, on sera plus qu’enthousiastes face à la possibilité de créer des munitions de revolver, fusil à pompe ou encore lance-grenade par le biais de simples poudres de couleur.

Signalons d’ailleurs que le côté Survival est bel et bien présent, avec des munitions loin d’être postées à tous les coins de rue, ce qui va vous obliger (et nous jouions simplement en mode normal) à réfléchir chacun de vos trajets, à rationner vos balles et à parfois aller au contact des zombies avec vos armes de poing, couteaux ou grenades flash, lesquelles peuvent servir de contre-mesure face à un assaut de mort-vivant, moyennant un QTE bien flippant.

« Retrouver Ada Wong avec de nouvelles mécaniques de gameplay, on adore! »

Tant qu’on parle des rixes, sachez que les zombies sont devenus bien plus véloces qu’avant, se relevant souvent après une rafale de balles, ou lorsque vous revenez dans une pièce où vous pensiez les avoir abattus pour de bon. Heureusement, le titre intègre un système de lock (désactivable) qui se focalise sur la tête de votre opposant histoire de lui faire un maximum de dégâts. Pratique, tout comme le retournement à la volée avec rond et arrière, qui va vous permettre d’être assez réactif dans un soft qui opte pour une vue TPS, augmentant le sentiment d’angoisse puisque vous ne verrez jamais ce qui peut poindre derrière vous (et croyez-nous, les développeurs adorent vous filer un trouille bleue en utilisant ce postulat de départ).

Bref, notre aventure continue en nous menant du Kendo Gun Shop aux égouts de Raccoon City, où vous allez pouvoir profiter d’une ambiance poisseuse et humide rarement aussi bien rendue dans un jeu vidéo. Les murs suintent, vos héros détrempés peinent à avancer dans les liquides déversés par les canalisations et les jeux de lumière sont aussi saisissants de beauté que générateurs d’une peur à laquelle nous n’étions pas habitués ni même… préparés. Oui, Resident Evil 2 est sans doute le plus beau soft jamais développé par Capcom, le plus immersif, et on aimerait assurément qu’il serve de modèle pour tous les futurs Remakes liés à la saga ou même, aux titres d’éditeurs tiers tiens!

« Les jeux de lumière sont angoissants à souhait, et le framerate ultra fluide »

Qui dit égout de Raccoon, dit forcément crocodile géant, et on vous rassure, il est bien présent, bien flippant, mais on ne peut vous en dire ni montrer plus. Par contre, ce que l’on peut vous dire, c’est que vous serez également amené à contrôler Ada, et qu’elle revêtira pour l’occasion sa robe rouge emblématique, ce qui a eu le don d’arracher un sourire béat de satisfaction à votre humble serviteur. Capcom sait clairement comment parler aux fans de cet épisode, c’est un fait.

A noter que cette chère Ada aura une puissance de feu moindre que notre beau Léon, mais pourra en contrepartie utiliser un appareil lui permettant de visualiser les circuits électriques et les modifier pour résoudre pas mal de puzzles. Et là vous vous dites que le gameplay de notre belle espionne va se cantonner à des casse-têtes… mais vous avez tout faux puisque notre héroïne va devoir faire face au fameux Mister X, modèle de Tyrant indestructible et terriblement collant, qui peut ouvrir absolument toutes les portes (sauf salles de sauvegarde) et va vous mener la vie dure comme jamais!

On retrouve ensuite Léon à la recherche de son binôme, toujours dans les égouts de Raccoon, et notre flic de service va découvrir des abominations totalement neuves pour le coup, capables de générer d’horribles sangsues qui utiliseront les eaux usées pour se camoufler avant de vous sauter au visage façon facehugger d’Alien. Mention spéciale à l’utilisation de la grenade explosive enfichée dans la bouche de la créature, que vous pourrez faire exploser en tirant dessus… Effet « badass épique » garanti.

« Une toute nouvelle zone de jeu, l’orphelinat, vous mettra dans la peau de Sherry »

La démo prend fin quand Léon retrouve Ada, et nous envoie alors directement dans la peau de Claire Redfield, qui a d’ailleurs changé de tenue par rapport à l’opus initial pour arborer un jean’s et une veste en cuir, même si le costume originel fera bel et bien partie de l’aventure en bonus (oui, nous, les mini-shorts, on adore ça!). Notre chère Claire démarre d’ailleurs au même endroit que Léon, mais son arrivée dans le parking avec la jeune Sherry va se dérouler totalement différemment, preuve que le titre peut bel et bien être pratiqué deux fois sans redondance, et que les événements sont interconnectés entre eux.

Bref, pas de Kendo Shop cette fois mais l’enlèvement de Sherry par le chef de police véreux Brian Irons, et une Claire qui va tâcher, en fouillant le parking et le sous-sol afférent, de débloquer l’accès d’un ascenseur l’emmenant tout droit… au mythique bureau de police de Raccoon City!

Le gameplay un peu plus orienté « action » de la démo de Léon laisse ici place à une vraie exploration des lieux, une vraie planification des chemins à prendre et des sauvegardes à faire, d’autant que le commissariat est plutôt immense, les énigmes à bases de clés (carreau et coeur ici) assez nombreuses, les collectibles et autres coffres à combinaison légions, et surtout… les ennemis bien retors!

« La dramatique rencontre avec Kendo. Oui, Capcom a humanisé son Resident Evil, et que c’est bon! »

Attendez-vous à, au choix: trucider du zombie véhément par dizaines ou slalomer entre les redoutables lickers qui ne vous laisseront, pour l’occasion, plus aucune chance de survie dès lors qu’ils seront dans votre dos! Ajoutez à cela à un Mister X omniprésent qui ne vous lâchera pas d’une semelle, ses bruits de pas à travers les cloisons vous glaçant littéralement d’effroi, et vous comprendrez que cette partie va requérir un sang-froid incroyable pour réussir à déjouer les puzzles du Commissariat tout en évitant de mourir.

Le maître-mot ici: tension! Et c’est plus que jouissif tant vous allez être sous pression permanente là où le titre originel prenait parfois des airs de promenades de santé. On dirait vraiment que Capcom a tout calculé au millimètre pour vous fournir le nombre exact de munitions qu’il vous faut, pas une de plus, aux endroits où vous croyez que tout est perdu. Un modèle de game design!

On vous passera donc les pérégrinations de Claire, dont vous pourrez retrouver un petit montage dans la vidéo que l’on vous proposera dès demain, pour vous signaler qu’il vous sera ensuite possible d’incarner Sherry dans un lieu totalement inédit: l’Orphelinat! Mais chut, on ne peut vous en dire plus!

Vous l’aurez compris à la lecture de cette preview, ce Resident Evil 2 redéfinit à lui-seul l’idée du Remake, prenant tous les meilleurs éléments de son modèle pour les magnifier, les repenser pour les rendre plus jouissifs, tout en y ajoutant une réalisation technique totalement bluffante et de nouveaux éléments de gameplay, de nouveaux lieux, de nouvelles situations et surtout, bien plus d’humanité afin que le cauchemar de Claire et Léon soit vécu de la façon la plus intense possible par les joueurs. Tout simplement LA claque du début d’année 2019 (sortie le 29 janvier) et un concurrent sérieux au titre de meilleur jeu de l’année, on le sent!

Gameplay Claire

Gameplay Léon et Ada

La Note Preview N-Gamz: 5/5 (et même 6/5 si on pouvait!)

PS: La Note Preview N-Gamz symbolise le degré d’attente suscité à la rédaction après la découverte du jeu et non une cotation sur sa qualité finale. Elle ne représente donc aucunement une idée de la note qui sera attribuée à l’issue du test complet


About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!




 
Les dernières news!
 

 

Panzer Dragoon: Sega confirme un Remake des deux premiers épisodes! Heureux?

Forever Entertainment et SEGA ont annoncé aujourd’hui qu’ils sortiront, pour fin 2019 Panzer Dragoon: Remake et Panzer Dragoon II Zwei: Remake, issus de la prestigieuse saga de shoot à dos de dragon Panzer Dragoon...
by Neoanderson
0

 
 

Sonic: Le film live montre son poster et… le Net déteste! Et vous?

On savait qu’un film Sonic Live était en préparation par le producteur de The Fast and the Furious pour une sortie programmée au 11 août 2019. Le long métrage, mêlant animation et prises de vue réelle, pourra d&rsq...
by Neoanderson
0

 
 

HITMAN 2: Gagnez le jeu sur PlayStation 4 ou sur Xbox One au choix!

Vous le savez, nous sommes de grands fans de jeux d’infiltration ici à la rédac, et depuis le départ de Hideo Kojima de Konami, on se morfond en attendant un réel successeur à l’incroyable Metal Gear Solid V, e...
by Neoanderson
14

 

 

Kingdom Hearts 3: la chanson d’ouverture signée Skrillex et Utada Hikaru dévoilée!

Square Enix Ltd., et Disney ont dévoilé aujourd’hui une nouvelle bande-annonce de la cinématique d’ouverture de KINGDOM HEARTS III, avant la sortie du jeu le 29 janvier 2019. Au rythme d’une bande originale...
by Neoanderson
0

 
 

DOOM: Bethesda fête les 25 ans de la saga en vidéo bien gore!

Un quart de siècle s’est écoulé depuis le jour où DOOM est entré dans la vie des joueurs. Plus de deux décennies plus tard la franchise a donné naissance à de nombreuses suites, des adaptations, des films et des comic...
by Neoanderson
0

 
 

Monster Hunter World: l’extension Iceborn se dévoile en vidéo, et le Crossover The Witcher 3!

Les chasseurs de Monstres du monde entier peuvent retenir leur souffle. Capcom, l’un des principaux développeurs et éditeurs mondiaux de jeux vidéo, annonce aujourd’hui MONSTER HUNTER WORLD: ICEBORNE, une extensi...
by Neoanderson
0

 

 

Judgment: Découvrez les voix anglaises du nouveau Yakuza-Like de Sega! (Vidéo)

C’est durant le Kinda Funny Games Showcase qui s’est tenu le 08 décembre, que la nouvelle bande-annonce de Judgment a été présentée, permettant de découvrir pour la première fois le doublage anglais du jeu. L...
by Neoanderson
0

 
 

Sony: « La PS4 Pro était une évolution nécessaire, et les gamers veulent des jeux solo! ». D’accord?

Le Vice Président de Sony Interactive Entertainment UK, Warwick Light, a récemment tenu une interview sur MCUVK Magazine, et elle est plutôt révélatrice de l’état d’esprit de Sony pour les prochains mois, le c...
by Neoanderson
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *