Review

Arc System Works,  à qui l’on doit notamment la série des Guilty Gear ou encore Blazblue,  nous offre, sous la supervision d’Atlus, un jeu dans la lignée des Persona mais en mode « Baston » ! Si l’univers de la saga est vaste et les personnages charismatiques, les sortir ainsi de leur contexte peut-il payer ?

Du RPG au combat

Un impressionnant roster de personnages pour ce nouveau P4A!

Habituellement développée par Atlus sous forme de RPG, la saga Persona nous a offert deux premiers opus sur PS1 qui étaient sympathiques mais loin d’être marquants. C’est clairement lors de son passage à l’ère PlayStation 2, avec ses opus 3 et 4, que cette série mêlant habilement paranormal, vie estudiantine, dating sim et grosse dosse de dungeon-crawler a gagné ses lettres de noblesse pour entrer dans le cœur des joueurs. A noter qu’au départ, Persona était un spin-off de la longue lignée de jeu de rôle estampillée Shin Megami Tensei , qui a débuté en 1992 sur Super Nes. Nous avons donc affaire, avec ce P4A Ultimax, à un spin-off… d’un spin-off !

L’histoire de Persona 4 Arena Ultimax se situe une semaine après les évènements narrés dans Persona 4 Arena, le premier opus baston de la saga.