Review

MXGP : The Official Motocross Videogame est, comme son nom l’indique, un jeu de simulation de motocross ; sorti récemment sur Xbox 360, PC, PS Vita et PS3. C’est sur cette dernière que nous l’avons testé pour vous.  Développé par Milestone, il s’agit du jeu officiel du championnat du monde. Autant dire qu’on espère qu’il sera riche en sensations !

Attention, fille au volant !

Une carrière de pro du Motocross s'offre à vous!

Sachez avant de commencer ce test qu’il s’agit de mon tout premier jeu de simulation de moto. Moi qui étais habituée à rouler à toute vitesse et à faire des bonds de 10m à chaque bosse, me voilà plongée dans un tout nouvel univers… MXGP nous propose donc de nous immerger dans le microcosme du motocross et son championnat du monde … de l’année dernière ! Les fans regretteront un peu l’absence de certaines écuries et les parcours datant d’il y a bientôt un an, mais faisons fi de cela et voyons plutôt l’intérêt et la qualité du jeu en lui-même.

MXGP propose d’emblée plusieurs modes, vous permettant soit de vous lancer dans une carrière prometteuse, soit d’effectuer quelques courses rapides, sans aucune pression. Il existe même un jeu en ligne, histoire de défier vos amis. Mais place à l’essence-même du soft : le mode carrière, dans lequel la pression sera bien présente ! Vous incarnerez ici un jeune espoir de la discipline – que vous pourrez très sommairement personnaliser (Couleur du casque et des gants… et plus rien, même pas la moto!) – qui devra tout faire pour accéder aux écuries les plus prestigieuses. Comme il est de coutume, vous commencerez au bas de l’échelle et devrez faire vos preuves sur de nombreuses pistes.

Ça roule !

Le gameplay est ultra réaliste

La première chose qui saute aux yeux une fois la manette en main, c’est le réalisme assez incroyable de la maniabilité. On a vraiment la sensation de conduire une moto et pas un bolide typé arcade ! Ainsi, le poids de votre engin est une donnée qui se traduit assez bien au niveau du gameplay, et l’on sentirait presque la boue sous nos roues et le guidon entre nos mains en train de déraper ! D’ailleurs, la vue guidon est disponible, et autant vous dire qu’elle accentue grandement l’immersion.

Niveau prise en main pure, les commandes de base sont « presque » intuitives. Cependant, si vous voulez maîtriser votre petit bolide à deux roues comme un chef, il vous faudra un petit moment pour en gérer toutes les subtilités. N’espérez pas appuyer comme un malade sur l’accélérateur et faire des bonds de plusieurs mètres dans le ciel sans vous manger une gamelle mémorable! Le réalisme est donc complet, puisque même les commandes sont semblables à celles d’une véritable moto de cross. Ainsi, vous aurez un frein avant et un frein arrière, vous devrez gérer également le poids de votre coureur, … Seul manque l’embrayage, mais il ne s’agit pas d’une grosse lacune. Si, comme moi, vous n’êtes pas un habitué du motocross, vous ne vous en rendrez même pas compte !

Attention au dérapage … graphique

Graphiquement, le soft souffle le chaud et le froid

Si la modélisation des motos est plutôt bonne, on notera cependant quelques bugs comme des reliefs de terrain pas très au point après quelques tours de piste (oh, et oubliez les courses à 3 tours, ici, on en fait 20 ! Minimum ! Le motocross, c’est pas pour les fillettes !). Le décor également souffre parfois de textures peu heureuses – surtout pour un jeu sorti en 2014 sur PlayStation 3 et Xbox 360, mais la course vous immergera tellement que ses petits soucis graphiques seront très vite oubliés.

Et pour ressentir encore plus l’adrénaline de la compétition, quoi de mieux qu’une bonne bande-son ? Des bruits de terre qui vole, de foule qui scande votre nom ; ça vous tente ? Eh bien, c’est au rendez-vous dans MXGP … Ou à peu près. En effet, à côté de son réalisme extrême dans la jouabilité, le jeu n’a pas mis l’accent plus que ça sur les ambiances. Elles restent parfaitement agréables et correspondent très bien à l’univers du motocross, mais quitte à être réaliste, on aurait aimé que les développeurs se penchent un peu plus sur la bande sonore. Dommage.

En selle !

MXGP est très clairement LE jeu à offrir à tous les passionnés de Motocross. Il est très complet et prenant de réalisme. Maintenant, si vous n’êtes pas fan de simu et que vous préférez l’arcade, oubliez tout de suite, le soft vous demandera en effet persévérance et passion pour en profiter au maximum ! Il s’agit très sincèrement d’une excellente surprise et on l’espère, d’un modèle pour les jeux de Motocross à suivre !

Le vidéo-test par Neoanderson

Réalisation: 14/20

Le bémol de MXGP, c’est sans conteste son graphisme, qui semble dater de quelques années ! Cependant, ce n’est absolument pas gênant et le jeu reste très agréable. Dommage cependant que le potentiel de la console ne soit pas plus exploité.

Gameplay/Scénario: 19/20

Le gameplay et le scénario sont prenants de réalisme ! Ils font peut-être de MXGP un jeu un peu fermé, mais ce parti pris en fera le chouchou de tous les amateurs de Motocross. Les fans du genre seront ravis ; et qui sait, peut-être que quelques non-initiés seront convaincus par cette simulation presque plus vraie que nature.

Bande-Son: 14/20

A l’image des graphismes, le son n’est pas parfait. Mais à nouveau, l’immersion du jeu est tellement intense que l’on prête à peine attention à ce dernier. Il se contente de remplir son rôle, modestement, sans être transcendant.

Durée de vie: 18/20

Très complet, MXGP vous occupera de très nombreuses heures. Le mode carrière peut être terminé plusieurs fois afin d’améliorer ses performances et d’accéder à différentes écuries ; et les autres modes (course rapide, contre la montre, etc…) sauront augmenter la durée de vie en vous emmenant sur de nombreuses pistes.

Note Globale N-Gamz.com: 17/20

MXGP est un excellent jeu … de Motocross! Si le genre ne vous inspire pas, passez votre chemin. Vous ne trouverez pas ici de titre ouvert aux débutants qui ont le pied léger -ou plutôt la main légère!- sur le frein. Technique et subtilité seront les maîtres-mots pour vous emmener loin dans cette simulation et ainsi vous en faire profiter au maximum. Fans de la discipline sportive, jetez-vous sur cet opus !



About the Author

Amy
Amy
Gamer girl et otaku dans l'âme, j'ai fait du fansub -aux postes de traductrice/checkeuse- pendant plusieurs années. A la fin de mon anime favori (R.I.P. Bleach), j'ai lentement décroché ; et depuis, j'ai erré sur le net ... Jusqu'à ce que je trouve N-Gamz ! Un site qui me permettrait de partager ma passion non plus de la japanim, mais des jeux vidéos avec un public ; parfait ! Je vais donc mettre tout mon petit coeur dans mes articles et tests, en espérant qu'ils vous plairont ! Random fact : je fais un délicieux brownie