Review

Premier jeu à avoir obtenu la note maximale chez nous lors de sa sortie en 2012 sur PS Vita (voir notre test complet : http://n-gamz.com/video-game-review/gravity-rush/), Gravity Rush nous revient dans un fort bel écrin HD sur PlayStation 4. Fort d’une animation en 60 FPS et de la présence de tous les DLCs sortis pour l’opus original, ce portage made in BluePoint Games, déjà à l’œuvre sur l’excellent Uncharted The Nathan Drake Collection, entend bien faire vivre aux retardataires les aventures aériennes de la sublime Kat, jeune gravitéenne amnésique perdue au cœur d’un monde voué à disparaître. Un voyage tout aussi sombre que poétique pour un soft d’exception… hélas un poil moins bon que son modèle nomade.

Le vidéo-test par Neoanderson

Réalisation: 16/20

BluePoint Games est passé maître dans l’art de porter des jeux Old Gen sur PlayStation 4 et ce Gravity Rush n’échappe pas à la règle. La haute définition apporte réellement un plus au niveau de la visibilité de ce monde inspiré des œuvres de Moebius, tandis que le 60 FPS, s’il est un peu difficile à appréhender au départ à cause de l’étrange boost de vitesse qu’il engendre, se révèle au final diablement grisant. On regrette, par contre, que certaines textures soient restées en très basse résolution (feuilles des arbres notamment), que les bugs de collision se montrent un peu plus nombreux et que les cheveux de Kat s’animent de façon bizarre. Bref, si sur Vita et vu les capacités de la bête, Gravity Rush était techniquement incroyable, sur Next-Gen il reste juste un « beau » jeu, portage oblige. Gageons que Gravity Rush 2, exclusif à la PS4, saura nous émerveiller comme il se doit.

Gameplay/Scénario: 15/20

Le scénario est mystérieux et poétique à souhait, se révélant petit à petit pour nous offrir un récit vraiment entraînant. Niveau gameplay, on apprécie les efforts réalisés par Bluepoint Games pour améliorer certains points de l’opus Vita, comme les esquives à faire au pavé tactile ou via une touche. Par contre, l’immersion est moindre dans cette version PlayStation 4, malgré l’utilisation du Sixaxis pour la détection de mouvement. En effet, bouger votre Vita autour de vous pour cibler était réellement prenant, et vous ne perdiez jamais de vue l’action (portable oblige) alors qu’ici… essayez seulement de faire un 180° avec votre corps et dites-moi si vous voyez toujours votre TV ? On vous rassure, il est toujours possible de se servir du stick de droite pour modifier la vue, mais le résultat est tout de suite moins précis et réactif.

Bande-Son: 19/20

Inchangées par rapport à la version Vita, les mélodies symphoniques sont tout bonnement inoubliables. Orchestrées de main de maître par la team SIREN, les musiques apportent véritablement une âme au monde d’Hekseville et une consistance tantôt dramatique, tantôt éthérée aux aventures de Kat. Un régal auditif qui ne souffre que d’un seul bémol : on aurait souhaité un peu plus de doublages vocaux, la langue inventée par les concepteurs étant excessivement agréable à l’oreille.

Durée de vie: 17/20

Comptez une quinzaine d’heures pour voir le bout de l’aventure, avec les trois DLC compris, et un peu plus pour obtenir le meilleur score à tous les défis et boostez Kat au maximum de ses capacités. Au vu du prix (moins de 30 Euros), c’est excellent même si on aurait souhaité de réelles nouveautés autre qu’un succinct mode galerie pour ce portage.

Note Globale N-Gamz.com: 16,5/20

Soyons francs : si vous avez déjà retourné dans tous les sens Gravity Rush sur PlayStation Vita, cette version Remastered est clairement dispensable puisqu’hormis un joli lifting graphique, elle n’apporte rien de neuf. Par contre, pour ceux qui seraient passé à côté de ce phénomène sur console portable, le titre est à acquérir de toute urgence grâce à son prix relativement bas, sa durée de vie plus que convaincante, et l’excellence de son aventure qui vous offre un sentiment de liberté totalement grisant. Dommage que l’immersion avec la détection de mouvement soit moindre sur Next-Gen que sur nomade, votre télé ne pouvant décemment pas se déplacer en même temps que vous… Le mot de la fin ? Achetez une PS Vita pour profiter pleinement du jeu tel qu’il a été conçu au départ, la console le mérite amplement ; et si vous n’en avez pas les moyens, ce portage reste un excellent moyen de se préparer à l’arrivée d’un Gravity Rush 2 qui s’annonce déjà incroyable !



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!