Review

Call of Duty Ghosts : Onslaught est le premier DLC de l’opus Ghosts. Il comprend 4 cartes multijoueurs et 2 nouvelles armes (en réalité une seule) : Le Maverick, un fusil d’assaut doté d’une forte puissance, et sa version A2, un fusil de précision semi-automatique doté de tirs fatals. Ajoutez à cela Nightfall, un second épisode pour Extinction, le  tout pour le prix de 14,99€ (ou compris dans le SeasonPass) et vous obtiendrez un contenu qui « semble » conséquent. Mais tout cela en vaut-il la chandelle ?

 La Reine des Aliens

Nightfall poursuit l'excellente idée qu'était Extinction

Commençons par le second épisode d’Extinction : Nightfall, dont l’action se situe à Point Barrow en Alaska. Samantha Cross, docteur en paléo linguistique, a été invitée par David Archer pour un projet top secret : Nightfall. Elle ne savait visiblement pas ce qui l’attendait puisque six mois plus tard, elle laisse un message affolé à votre attention en indiquant qu’elle a besoin d’aide pour stopper son hôte. Vous l’aurez compris, l’affaire du Colorado n’était qu’un test, une diversion afin de pouvoir créer plus de cryptides et les déplacer ailleurs. Votre but à présent : infiltrer le complexe de Point Barrow, trouver le Dr. Cross et éliminer la reine alien géante. D’ailleurs, dès le début de la mission on vous annonce la couleur puisque cette dernière n’hésitera pas à chopper l’un de vos hommes pour… l’éclater au sol ! Ambiance…

Une clé de casier salvatrice

Le Venom-X, l'arme la plus folle de Nightfall

La façon de jouer à Nightfall est sensiblement la même que pour l’épisode antérieur. Néanmoins, la map s’avère plus difficile que Point of Contact, même si vous pourrez toujours la parcourir en solo ou jusqu’à 4 joueurs. Au rayon des nouveautés, citons surtout des renseignements à récupérer soit en trouvant des pc portables, soit en cherchant dans les boîtes vertes (où l’on trouve également des objets, accessoires et argent). Dans ces dernières, vous pourrez également récupérer une clé de casier qui, comme son nom l’indique, permet d’ouvrir l’une des armoires métalliques contenant une arme améliorée et gratuite. Attention, seul le joueur le plus rapide l’obtiendra !

On remarque également la présence de deux nouveaux aliens : la génitrice, qu’il faut combattre deux fois dans la mission, et le furtif qui disparaît un court instant avant de réapparaitre un peu plus loin. A part ça, on se retrouve en terrain connu puisqu’il faut à nouveau détruire plusieurs nids à l’aide de la foreuse et que derrière certains de ceux-ci vous accéderez à une zone qui permet de récupérer des armes et des objets contre de l’argent. Petite subtilité, vous pourrez mettre la main, dans l’entrepôt, sur des Venom-X gratuits ! Il s’agit en fait d’une arme assez puissante qui lance des œufs d’aliens explosant à l’impact ou à retardement tout en éjectant du gaz. Très sympa.

Halloween revient vous hanter

Bayview et son tramway est idéal pour les embuscades

Mais ce Onslaught offre également 4 nouvelles cartes multijoueurs: Ainsi Bayview, petite carte situé à San Francisco en Californie, qui comporte notamment un tramway dans lequel il sera possible de se planquer, et qui vous fera également parcourir l’aquarium de BayView. Il y a aussi Containment, de taille moyenne et située à Mexico, et qui n’offre comme seule subtilité qu’une zone radioactive en son centre. Ignition, quant à elle, n’est rien d’autre qu’un remake de Scrapyard de CoD : MW2, un brin rien modifié. Ainsi, vous aurez à gérer un compte à rebours qui, une fois terminé, lancera une fusée. Cette dernière explosera dans les airs et les débris retomberont sur la carte en écrasant bien entendu les pauvres joueurs mal placés.

Enfin, Fog est sans doute la plus originale et la plus intéressante des quatre maps proposées. Il s’agit d’une grande carte dans les bois avec immense cabane, des marais et des grottes sinueuses dignes des meilleurs films d’horreur. La preuve : il y a plusieurs références à Evil Dead et à d’autres productions du même style. Le must, c’est qu’on pourra même incarner Michael Myers, de la saga Halloween, en réussissant une opération. Il sera muni de son célèbre masque et d’une hache pour tuer facilement ses ennemis. Terrifiant ! Petit bonus : dans ces 4 cartes, il y a un œuf d’alien qui rapporte 2.000xp si vous tirez dessus.

Fog vous permet d'incarner Michael Myers sur la musique d'Halloween!

Pour en terminer avec les ajouts de ce DLC, signalons les 2 armes supplémentaires pour le multi, qui sont très efficaces, voire même parfois trop. Nous avons donc le Maverick : un fusil d’assaut efficace à courte et moyenne portée. Il peut tuer en 2-3 coups et est également disponible dans Nightfall. Son prix ? 1500$. Quant au Maverick-A2, il s’agit d’un fusil de précision semi-automatique qui a la particularité d’être le « snipe » qui recharge le plus rapidement du soft, rien que ça !

La Reine des Neiges artificielles !

Graphiquement, ce Onslaught n’offre pas vraiment de nouveautés ni d’améliorations. Votre personnage n’a toujours pas d’ombre et on sent que le moteur de jeu est vraiment sur la fin même s’il reste fluide. Ainsi, pour Nightfall, la gestion de la neige n’est clairement pas fameuse, n’offrant aucune trace de pas réaliste dans cette étendue blanche. Heureusement que le design des nouveaux aliens a été plus travaillé. Niveau sonore, rien de neuf non plus hormis pour la carte Fog, qui propose la musique d’Halloween lorsque l’on incarne le cultissime tueur.

Petit DLC, gros budget

Si l’on prend la peine de creuser un peu, on se rend compte que Onslaught propose au final peu de contenu vraiment intéressant pour 14,99€. A part Fog, les autres maps sont relativement quelconques. De plus, les nouvelles armes sont un peu exagérées au vu de leur efficacité. Heureusement, grâce à Nightfall, on en apprend un peu plus sur le projet Cryptides, mais encore une fois, si vous voulez connaître la suite de l’histoire, il vous faudra débourser la même somme pour un second DLC… Bref, à moins d’être fan de films d’horreur ou du mode Extinction, l’achat de ce DLC semble vraiment dispensable.

La bande-annonce

Réalisation: 13/20

On sent que le second épisode d’Extinction a été travaillé sur le plan du design, mais ce n’est pas suffisant. Les étendues neigeuses auraient pu être plus réalistes, en incorporant notamment une subite tempête de neige. Les maps multi sont certes dynamiques (fusée qui explose, tramway, radioactivité) et plaisantes à l’œil, mais un peu trop classiques pour trois d’entre-elles. Heureusement que Fog sauve la donne.

Gameplay/Scénario: 12/20

On en apprend enfin un peu plus sur ce qu’il s’est passé au Colorado dans Point of Contact grâce à Nighfall, mais sans spécialement avoir de réelles réponses vu qu’il faudra attendre la suite (payante). Les nouveautés associées à cette zone apportent un plus (notamment la clé de casier). Pour les nouveaux lieux en multi, seul Fog a un véritable intérêt vu qu’on peut y trouver toutes sortes de références à de célèbres films d’horreur. Le gameplay est cependant biaisé par la présence des deux nouvelles armes un peu trop « boostées ».

Bande-Son: 14/20

Rien à dire de plus par rapport au test du jeu complet. Mention spéciale néanmoins à la musique originale de la saga Halloween, jouée au piano par John Carpenter.

Durée de vie: 10/20

Nightfall est un rien plus long que son prédécesseur Point of Contact, mais a été relativement vite déserté par les joueurs. Pour le multi, on en fait trop vite le tour.

Note Globale N-Gamz.com: 13/20

Onslaught est un DLC un peu trop cher payé au regard de ce qu’il propose. Si Nightfall est intéressant, il aurait pu être mieux exploité par Infinity Ward en proposant un environnement plus crédible. Les cartes bonus, elles, ne sont pas mauvaises mais n’ont rien d’exceptionnel (sauf Fog, qui fait référence aux films d’horreur) et les nouvelles armes semblent un brin cheatées. Prochaine étape : Devastation !

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Devilhawk
Utilisateur de jeux vidéos depuis tout petit (j’ai commencé avec Bubble Bobble et Prince of Persia), je possède actuellement PS3, PSVita et bientôt PS4. Je suis fan de la série Kingdom Hearts, des jeux destructeurs (comme Red Faction et les Lego (si, si!)) et des jeux en coopération. Question cinéma, je me tourne plus vers les films d’horreurs (sauf les slashers) ainsi que les séries à suspens (tel Lost). Je suis également admirateur d’Hayley Williams et de son groupe (Paramore). Sinon je peux être disponible pour des parties multijoueurs aussi bien en coopération qu’en compétition (du moment que ce soit par équipe, j’aime pas le solo).