Review

Je t’aime Suzuki est un Shojo de 18 tomes, édité chez Kurokawa, qui nous raconte les coups de foudre de collégiens aux caractères bien différents. Ikeyamada Go, l’auteur, est bien connu dans l’univers de l’amour et du sport avec notamment des titres comme « Prince Eleven » et « Get love », et nous offre ici un manga que d’aucuns qualifieront de « niais » mais qui s’avère, au final, excellent. Place à la critique des tomes 1 à 5 !

Du haut de leur 13 ans, c’est la rentrée au collège pour deux amis d’enfance : Hikaru et Chihiro. La petite Chihiro Itô est très belle, douce, gentille mais très forte de caractère ; elle ne se démonte devant rien ni personne.  Malheureusement, elle est amoureuse de son petit Hikaru Suzuki ; elle sait que, pour lui, elle n’est que sa meilleure amie, et il ne la verra jamais autrement. Autrefois, la demoiselle se montrait très douée pour le basket, mais elle n’a pas pu continuer la brillante carrière qui s’offrait à elle à cause d’un malheureux accident. C’est donc Hikaru Suzuki qui a décidé de réaliser le rêve de la belle en devenant le meilleur basketteur du collège, rien que ça. Il faut dire que ce garçon, en plus de sa bonne humeur légendaire, a vraiment le cœur sur la main.

Un dessin maîtrisé au service de sentiments très touchants

A peine arrivés dans leur collège, ils font la rencontre de Shinobu Suzuki (rien à voir avec la famille de notre touchant héros), un enfant de riche égoïste, prétentieux, mais accessoirement doué au basket, beau et intelligent. Bref, le genre de personne que l’on ne peut que détester. On vous le donne en mille, il va naître une sacrée rivalité entre les Suzuki, et ce sur tous les plans ! Le souci, c’est qu’Hikaru  va faire la connaissance de Sayaka Hoshino, la fille la plus timide qui puisse exister, mais qui possède un don inné pour le théâtre. Très discrète et peureuse dans la vie, elle se transforme sur scène, et joue n’importe quel rôle à la perfection, à tel point que Hikaru tombe rapidement sous son charme. Un petit couple se forme, et Chihiro, malgré ses sentiments, ne veut que le bonheur de ces deux-là, quitte à souffrir pour que « son » Hikaru soit heureux. Du coup, le trio est constamment ensemble, et tout à l’air de se passer pour le mieux, nos amoureux excellant dans leurs activités respectives.

Bien entendu, tout ce petit monde va être bouleversé par le fait que Chihiro a clairement tapé dans l’œil de Shinobu, même si niveau sentiments, on est loin de la réciprocité. Au fil des volumes, le trio va devenir un quatuor et se retrouver réuni au sein du même voyage scolaire. Nos héros apprennent, petit à petit, à se découvrir, avec beaucoup de tension, d’humour, de niaiserie en tous genres, de jalousies, enfin bon… tout ce que l’on peut vivre au collège quand on rencontre notre premier amour !

Tous les ingrédients d’un excellent shojo sont donc réunis dans ces cinq premiers volumes

Quoiqu’il en soit, « Je t’aime Suzuki » est un shojo bourré d’humour et de bons fous rires sont à prévoir.  L’histoire est, certes, prévisible mais elle n’en reste pas moins prenante ; je n’ai également rien à redire au niveau de l’illustration très réussie avec des dessins tout bonnement superbes, et quelques passages en mode « chibi » qui accentuent encore les situations cocasses. Tous les ingrédients d’un excellent shojo sont donc réunis dans ces cinq premiers volumes. A noter les petits passages entre deux chapitres ou carrément collés dans un coin de page et qui donnent de petites informations supplémentaires sur les personnages, et même sur la vie d’Ikeyamada Go ! Idéal pour rendre les protagonistes attachants au travers d’un récit maîtrisé et d’un découpage clair.

Bref, j’ai réellement pris plaisir à lire les 5 premiers tomes de « Je t’aime Suzuki ». J’apprécie beaucoup le côté niais de nos deux amoureux, Sayaka et Hikaru, mais je préfère encore plus le style rebelle de Shinobu et la douceur de Chihiro. Le fait que l’histoire ne soit pas basée uniquement sur la romance, mais aussi sur tous les à-côtés tels que le théâtre, le sport, l’amitié et la rivalité fait vraiment sortir ce Shojo du lot. A recommander chaudement donc !

Note Globale N-Gamz: 5/5



About the Author

Mushie
Je suis une grande lectrice devant l'éternel, et plus particulièrement fan de mangas, surtout lorsqu'ils m'inspirent de nouvelles idées de cosplays à confectionner! J'aime aussi les jeux vidéos, surtout les MMORPG, et je suis passionnée depuis quelques années par toutes ses merveilleuses choses qui nous viennent du Japon, Vocaloid en tête!