Review

A Silent Voice, la série phare de Yoshotori Oima, nous dévoile un avant-goût de sa fin dans ce sixième volume tout aussi bon que les précédents. Il faut dire que l’histoire originale traitant du handicap est terriblement émouvante et n’a jamais perdu son rythme depuis ses débuts. Espérons juste que la conclusion soit à la hauteur de nos espérances! En attendant, place au sixième épisode de cette série d’ores et déjà inoubliable qu’a su nous dénicher Ki-Oon !

Parler du handicap et du suicide... il fallait oser, mais Yoshitori Oima sait nous émouvoir comme jamais!

Parler du handicap et du suicide… il fallait oser, mais Yoshitori Oima sait nous émouvoir comme jamais!

Le tome 5 nous avait laissé devant un horrible cliffhanger : Shoko s’apprêtant à sauter d’un balcon tandis que le malheureux Shoya courait vers elle pour tenter de la rattraper ! En effet, persuadée d’être la cause des soucis du garçon et de la mauvaise entente avec son entourage, la jeune fille a tout simplement décidé de… mettre fin à ses jours ! On tue de suite le suspense : Shoya parvient à le repousser à l’abri… mais c’est finalement lui qui chute ! Comment la demoiselle va-t-elle réagir ? Et surtout : Shoya est-il encore en vie ?

Graphiquement, ce sixième volume joue, comme ses prédécesseurs, sur des traits fins et précis, ainsi qu’une utilisation de trames et d’encrage bien particulière pour décrire les flash-backs qui émaillent le récit, faisant ressortir le caractère des personnages et surtout leur tristesse. La maturité des protagonistes, déjà développée dans le tome précédent qui faisait office de tournant narratif, se confirme dans cet opus, lequel nous permet de constater le génie narratif de Yoshitori Oima, qui nous livre une œuvre avec très peu de paroles, tout se passant dans le regard des personnages et leur gestuelle, le tout restant parfaitement compréhensible. Le découpage, quant à lui, fait tout pour rendre l’atmosphère pesante au sein de cette histoire plus que tragique.

Un volume empreint d'une incroyable tristesse... pour une fin dramatique?

Un volume empreint d’une incroyable tristesse… pour une fin dramatique?

De fait, ce tome fait littéralement l’effet d’un coup de poing en pleine figure, nous contraignant à avoir le cœur serré à chaque page. Tous les protagonistes se remettent ainsi en question, laissant apparaître des émotions terriblement négatives comme la culpabilité, la colère, le remord… L’auteur nous livre ici un développement totalement inattendu du récit qui pouvait presque paraître bon enfant à ses débuts… et nous tient finalement en haleine pour ce sixième épisode, nous prouvant que les personnages passent peu à peu à l’âge adulte, avec tout ce que cela implique de souffrances !

A Silent Voice – tome 6 tranche complètement avec ses aînés, nous présentant une narration et un graphisme empreints de tristesse pour une conclusion de volume terriblement déprimante mais ô combien réaliste dans les émotions de ses héros, tout comme dans celles qu’il va vous faire vivre au fil des pages. Yoshitori Oima a compris comment émouvoir le lecteur, et ça marche bien… mais espérons juste que le dernier volet de cette formidable aventure humaine soit un peu plus joyeux.

Note Globale N-Gamz: 5/5



About the Author

Yzabel
Yzabel
Je suis une passionnée de manga et de tout ce qui touche à la culture asiatique en général, mais surtout de tout ce qui est en rapport avec les Yokaï. Fan de lecture, je suis également cosplayeuse et dessinatrice à mes heures perdues.