Review

Plus de 10 ans après sa première apparition remarquée sur PlayStation 3, la saga Tactical-RPG phare de SEGA qui a brillamment succédé à celle des Shining Force (car avouons-le, les derniers opus estampillés de ce prestigieux titre sont, au mieux, passables) est revenue sur le devant de la scène en 2018 après deux suites sympathiques et un spin-off calamiteux (en test et vidéo-test ici). Oui, il aura fallu attendre 10 longues années et un quatrième épisode pour enfin retrouver toute la magie de Valkyria Chronicles… et quelle magie! Du coup, comment ne pas s’enthousiasmer quand, deux ans plus tard, Valkyria Chronicles 4 débarque en « Complete Edition » sur Google Stadia ! Alors certes, on connaît à présent le jeu sur le bout des doigts, d’où ce nouveau format du « micro-test », mais croyez-nous… le voyage vaut toujours autant le détour !

La bande-annonce

Réalisation: 18,5/20

Le moteur Canvas fait clairement des merveilles sur Stadia pour peu que votre connexion soit de bon niveau, nous livrant un design artistique crayonné de haute volée qui flatte la rétine et une animation quasi sans faille. Un vrai régal pour les yeux. Dommage, bien entendu, que si votre connexion soit un peu instable ou pas assez haute, vous risquiez de perdre en résolution, mais c’est le lot de tout titre Stadia pour l’instant, même si depuis les débuts du service, le tout s’est largement amélioré et n’empêche en aucun cas le titre d’être parfaitement jouable ! Un résultat… flamboyant!

Gameplay/Scénario: 18/20

On retrouve avec bonheur un scénario de guerre épique, métaphore directe de la Seconde Guerre Mondiale, qui se déroule sur la même période que celui du mythique premier opus, mais dans une vision plus globale. Dommage donc que les clichés soient un peu trop présents, et que certaines scénettes scénaristiques traînent en longueur, mais en l’état le récit vaut largement le coup. Niveau gameplay, on renoue avec l’excellence stratégique de l’épisode originel, une classe de personnage en plus, l’artilleur, qui s’avère redoutable et deux-trois ajustements de jouabilité plutôt intelligents. Certes, les scripts inter-missions auront le don d’énerver certains joueurs car ils changent la donne en cours de route, mais au final, la jouissance de finir une mission que l’on a sentie perdue d’avance est si intense qu’on pardonne tout!

Bande-Son: 19/20

Les musiques sont aussi épiques que celles du premier volet, les bruitages environnementaux font le job comme il faut et vous aurez même accès à d’incroyables doublages anglais et japonais. Il vous faut quoi de plus?

Durée de vie: 19/20

Comptez une bonne soixantaine d’heures pour compléter tous les modes de jeu, de l’Escarmouche au mode histoire, le tout sachant qu’il existe une Permadeath pour vos unités et une sauvegarde quand vous le souhaitez histoire d’investiguer divers chemins en plein combat. De plus, nous avons affaire à la Complete Edition du soft avec 6 contenus additionnels, rien que ça !

Note Globale N-Gamz.com: 18,5/20

On va faire simple: Valkyria Chronicles 4 Complete Edition, c’est tout ce qui a fait la force de Valkyria Chronicles 1, en mieux (à l’exception d’un scénario un peu trop empreint de clichés). Un système de combat entre tour par tour et temps réel qui va vous scotcher à votre console, des personnages charismatiques en diable, un récit guerrier passionnant, des possibilités tactiques folles et un moteur 3D qui offre un rendu artistique façon « crayonné » du plus bel effet! En renouant avec ses racines primaires, ce quatrième épisode est donc le meilleur de toute la saga depuis le premier et brille de mille feux sur Stadia malgré quelques artéfacts graphiques inhérents au streaming et une sacrée linéarité. En tous cas, ne passez pas à côté… c’est le meilleur Tactical du support, et de loin!



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la quarantaine depuis peu, je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news et le vidéo-testeur de ce site (foncez sur la chaîne YouTube d'ailleurs). Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je voue un culte aux shonens/seinens tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite ou encore Asebi. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch, Inception et Tenet. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!