Review

Ratchet & Clank Rift Apart est un jeu d’Action/Plateforme développé exclusivement pour la console Next-Gen de Sony par Insomniac Games. Dans la peau du célèbre duo composé de Ratchet le Lombax et Clank le robot, vous allez devoir combattre l’infâme Docteur Nefarious qui a pris possession du dimensionateur et menace de faire s’écrouler toutes les dimensions ! De quoi voyager au travers de réalités parallèles et rencontrer Rivet, une Lombax parée pour l’action et qui oeuvre au sein de la Rébellion en plein coeur de Nefarious City ! Alors, que vaut réellement cette pure exclu PS5 ? Allons-nous être à nouveau ébahis par la qualité visuelle et la profondeur de gameplay au même titre que pour Returnal ou Demon’s Souls Remake ? La réponse dans mon vidéo-test !

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Note Globale N-Gamz.com: 19/20

Oui, mille fois oui, Ratchet & Clank : Rift Apart est bien le nouveau coup de génie de Sony qui enchaîne les hits First Party exclusifs à sa PlayStation 5 ! Ainsi, si Demon’s Souls Remake est un indispensable de l’Action-RPG Hardcore et Returnal un maître du genre TPS/Roguelite, Insomniac vient d’offrir à la console Next-Gen de Big S rien de moins que son Must Have en termes d’action/plateformes avec son nouveau bébé ! Doté d’une réalisation hallucinante qui multiplie les effets visuels en tous sens à grands coups de Ray-Tracing et de particules, d’une animation d’une rare fluidité en mode Qualité (et encore plus en mode 60fps ou 60fps AVEC Ray-Tracing) et d’une bande-son stratosphérique emmenée par un merveilleux doublage français, ce Ratchet se paie en plus le luxe de proposer un scénario rondement mené, des nouveaux personnages ultra charismatiques, une pléthore d’armes toutes plus folles et customisables les unes que les autres ainsi que des Semi-Open Worlds remplis d’objectifs annexes, le tout avec un retour haptique maîtrisé et sans le moindre temps de chargement ! Une pure réussite qui ne souffre au final que d’un simple défaut : sa durée de vie un peu courte en ligne droite. Rassurez-vous cependant, le titre bénéficie d’un mode défi façon « New Game+ » plus difficile et qui débloque des armes totalement déjantées (mention spéciale au Pixelisateur qui transforme vos ennemis en bouillie de pixels) ainsi que de nouveaux niveaux de customisation. De quoi se relancer une seconde fois, avec le sourire aux lèvres, dans les aventures de ce Lombax qui fait décidément les beaux jours de l’écurie PlayStation !



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la quarantaine depuis peu, je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news et le vidéo-testeur de ce site (foncez sur la chaîne YouTube d'ailleurs). Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je voue un culte aux shonens/seinens tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite ou encore Asebi. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch, Inception et Tenet. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!