Review

Magazine culte du shonen au Japon, le Shonen Jump a récemment fêté son 50ème anniversaire. 50 ans de séries à succès parmi lesquelles Dragon Ball, Bleach, One Piece, Naruto, City Hunter, Fly, Death Note ou encore Hunter x Hunter pour ne citer qu’elles. Vous vous en doutez, le roi de l’adaptation vidéoludique de mangas n’a pas résisté à la tentation de nous pondre un immense cross-over 3D histoire de jouer à fond la carte du fan service. C’est ainsi que l’on se retrouve avec le Jump Force de Bandai Namco et Spike Chunsoft sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Un mix totalement barré entre les plus grands héros animés du Pays du Soleil Levant, dans un jeu de baston typé Naruto Ultimate Ninja Storm. Un mariage des saveurs réussi ou une recette plutôt fadasse en bouche? Venez le découvrir dans notre vidéo-test complet!

Réalisation: 10/20

Comment ne pas encenser la beauté des effets spéciaux et de l’animation ultra nerveuse de Jump Force face à ces combats totalement fous dès que les coups spéciaux se déchaînent à l’écran! C’est bien simple, on en prend plein les yeux à chaque seconde, mais cette profusion d’effets énergétiques à un gros bémol: la lisibilité de l’action largement amoindrie. Ajoutez à cela une caméra très difficile à apprivoiser et vous comprendrez que les premières heures seront assez laborieuses pour comprendre ce que vous faites à l’écran. De plus, la direction artistique ne plaira pas à tous, c’est un fait (nous, on aime assez). Enfin, les loadings sont ultra violents et si la maestria graphique des combats fait honneur à la débauche de puissance des protagonistes, comment ne pas pester devant la pauvreté visuelle des cut-scenes et du du HUB du mode Story, sans parler de l’animation de votre avatar qui semble avoir non pas un, mais deux balais dans le fondement!

Gameplay/Scénario: 9/20

Avec un mode histoire au rabais, ultra répétitif, narré sans conviction par des cutscenes d’une molesse rare, dur de s’immerger dans le monde de Jump Force en solo, d’autant que l’aspect collectionnite bien lourd des coups à acheter a de quoi vous frustrer au plus haut point par le biais de loadings incessants, même dans les boutiques. Heureusement que les combats en eux-mêmes sont vraiment intéressants pour qui parvient à tenir bon les premières heures où tout apparaît faussement « fouillis ». Le fait de partager une seule barre de vie pour vos trois combattants est très intéressant en termes stratégiques, mais le concept est un peu flingué par l’impossibilité de switcher de héros dans les deux sens. On râlera aussi devant le faible nombre de persos féminins au casting (40 combattants pour seulement 3 filles!). Vous l’aurez compris, seul le jeu en Versus s’avérera plaisant et jouissif,ou encore le fait de créer son propre avatar pour lui apprendre tous les coups des plus grands guerriers de tous les temps, d’où la note.

Bande-Son: 15/20

C’est bien le seul point sur lequel Jump Force se défend comme il faut, avec des musiques épiques à souhait, des bruitages fidèles aux animés et surtout une bonne partie des doubleurs originaux de cet incroyable casting. De quoi ravir les oreilles des fans!

Durée de vie: 08/20

Honnêtement, nombre d’entre vous n’iront même pas jusqu’au bout du mode Story tant ce dernier s’avère mou du genou, raconté avec les pieds et bardé de loadings intempestifs. Il n’y a réellement que si vous voulez faire du Versus Fighting avec un pote que le jeu prendra alors toute son ampleur et que vous pourrez savourer l’intensité de combats visuellement impressionnants.

Note Globale N-Gamz.com: 10/20

Jump Force, alias le crossover ultime entre toutes les plus grandes licences Shonen Manga du magazine Shonen Jump, nous offre un casting incroyable de 40 personnages surpuissants (mais pas assez de filles hélas) et des joutes nerveuses et jouissives bardées d’effets spéciaux visuellement splendides… mais qui sont malheureusement gâchées par un mode story totalement risible et techniquement à l’ouest, des loadings bien trop longs, une caméra assez ardue à dompter les premières heures et une direction artistique qui divisera forcément les gamers. Dommage, la promesse était alléchante, mais sachez que si vous recherchez surtout du Versus Figthing, ce Jump Force mérite qu’on s’y attarde.



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!