Review

Depuis quelques années, les MOBA font partie des jeux les plus demandés sur le marché vidéoludique. Principalement jouables sur PC, les plus grands s’affrontent d’ailleurs dans l’espoir d’attirer encore plus de joueurs. C’est dans cette véritable arène de combat que Smite s’est fait en nom depuis 2012, à tel point qu’Hi-Rez Studios, son développeur, a tout simplement décidé de s’étendre sur consoles Next-Gen en lançant officiellement, le 31 mai dernier sur PS4, son titre déjà disponible quelque temps auparavant sur Xbox One. Vaut-il autant le coup que son homologue PC ?

Les Dieux entrent dans la bataille

Un roster impressionnant pour de titanesques combats divins

Un roster impressionnant pour de titanesques combats divins

Quand on vous dit « MOBA », on pense principalement à League Of Legends ou DOTA, les deux softs qui ont popularisé le genre, mais depuis quelques années on parle aussi beaucoup de Smite ! Créé par Hi-Rez Studios, à qui l’on doit Global Agenda, Tribes : Ascend et Paladins, le titre met en scène des affrontements entre dieux issus des différentes mythologies de notre monde. On se retrouve donc avec des divinités Mayas, Nordiques, Grecques, Romaines, Hindoues, Chinoises ou encore Japonaises, dans un joyeux melting-pot d’inspirations visuelles qui a le bon goût d’améliorer notre culture générale tout en nous offrant un choix intéressant entre de nombreux gameplays pour la bataille.

D’ailleurs, cette bataille ne mène pas à grand-chose sur le plan scénaristique. Et oui, comme dans quasiment tous les MOBA, il n’y a pas d’histoire à proprement parler. Il faut juste vaincre l’équipe adversaire à grands coups de tonnerre, d’appels des enfers ou de rayons solaires dans la face, point ! Heureusement, l’avantage d’incarner des êtres divins permet d’expliquer facilement la puissance de nos avatars, ce qui donne au final une certaine cohérence au jeu.

Les followers ? Ça date de la Grèce Antique !

Grâce à vos adorateurs et vos exploits, vous pourrez acquérir skins et autres dieux

Grâce à vos adorateurs et vos exploits, vous pourrez acquérir skins et autres dieux

Tout comme sur PC, un système de « Maîtrise » est mis en place dans Smite afin de vous récompenser de jouer souvent un dieu en particulier. En effet, plus vous jouez avec ce dernier plus le nombre de ses « disciples » augmente, vous permettant d’atteindre des paliers, le dixième étant le plus haut. Ces fameuses maîtrises apparaissent d’ailleurs au vu de tous afin de montrer à vos futurs adversaires votre degré d’aisance avec votre personnage.

S’agissant d’un jeu en Free-To-Play (bonne nouvelle !), vous n’aurez forcément pas accès à l’imposant casting du soft, mais vous pourrez débloquer les divinités qui vous intéressent grâce à de l’argent obtenu ingame (les Faveurs), mais aussi grâce à des gemmes que vous recevrez en payant de l’argent bien réel qui sert également à récupérer des skins. On vous rassure, il est possible d’obtenir pas moins de 50 gemmes en se connectant 7 jours de suite, et 5 dieux sont mis en rotation gratuite chaque semaine pour vous permettre de tous les tester.

Une manette. Un Dieu. Un massacre.

Le gameplay à la manette est tout bonnement parfait

Le gameplay à la manette est tout bonnement parfait

L’avantage de porter le jeu sur console, c’est incontestablement sa jouabilité à la manette. En effet, le titre se joue radicalement différemment que sur PC, il se veut plus immersif et parfois même plus réactif. Par contre, de nombreux raccourcis via des combinaisons de touches ont dû être créés, notamment pour augmenter vos compétences après votre passage de niveau. Idem pour activer les objets et les reliques. Au final, ce n’est pas un frein du tout et je dirais même qu’en ce qui concerne l’utilisation de compétences en plein combat, c’est plus simple puisqu’elles sont à portée de pouces et que le système de visée est extrêmement bien réalisé. Pour tout vous dire, je suis un joueur assidu de SMITE sur PC, et après seulement 3 partie sur PS4, je faisais déjà 34 victimes en arène pour seulement 2 mort de mon côté.

Bien entendu, l’arène n’est pas le seul mode de jeu dans Smite. A vrai dire il en existe six au total. L’arène précitée dans laquelle chaque équipe commence à 500 points et doit tout faire pour éviter d’atteindre 0 ; la joute qui consiste en un affrontement dans 1 seul couloir en équipe de trois ; le conflit à savoir 2 couloirs et des équipes de cinq ; la conquête qui correspond au mode de jeu de base d’un MOBA avec ses 3 couloirs en équipes de 5 et ses grosses zones de jungle ; puis viennent l’assaut et son unique couloir avec des dieux choisis pour vous au hasard, et enfin le « match du jour » possédant ses propres règles différentes chaque jour. Bref, il y a de quoi faire d’autant que l’énorme avantage de ce Smite sur PS4 par rapport à la concurrence, c’est qu’il ne faut pas être membre du Playstation Plus pour y jouer ! Nope, il est totalement gratuit et vous pouvez vous y adonner en ligne sans payer d’abonnement ! Vous auriez tort de vous priver, non ?

Un environnement visuellement immersif

Visuellement, ce SMITE sur PlayStation 4 fait honneur à son modèle PC

Visuellement, ce SMITE sur PlayStation 4 fait honneur à son modèle PC

La différence principale de Smite dans le monde des MOBA, c’est son système de vue à la troisième personne et non de 3/4 haut, ce qui vous plonge un peu plus dans le soft façon MMORPG. D’ailleurs ce portage PlayStation 4 rend honneur au titre de base sur le plan visuel : l’environnement est magnifique ! Tout est très propre graphiquement, les effets de lumières sont travaillés, l’animation fluide en toutes circonstances (60FPS) et les skins sont vraiment détaillées et aguicheuses. Du très bon boulot.

Par contre, on regrette que la musique ne soit pas assez présente durant les parties, ce qui a tendance à amoindrir les élans épiques du soft. Heureusement que les bruitages se montrent absolument fabuleux. Entre les explosions, les sorts magiques et les voix de vos personnages, on se croit vraiment au beau milieu d’un combat titanesque entre divinités. Mention spéciale à Arachne, mi-femme mi-araignée, dont la démarche sonore est tout bonnement… dégoûtante tant elle est bien faite ! D’ailleurs, l’univers auditif a une grande importance dans le gameplay puisqu’en tendant l’oreille, vous parviendrez à déceler si un adversaire vous poursuit, s’il vous attaque ou même s’il fuit. Idéal pour mettre au point une stratégie quand on ne peut voir ce qu’il se passe dans notre dos.

Un portage de qualité… et VRAIMENT free-to-play !

Après avoir acquis ses lettres de noblesse sur PC, Smite s’attaque avec brio au monde des consoles et l’on peut dire que cette version PS4 fonctionne très bien. Avec ses graphismes remarquables, son animation sans faille, son système de jeu attrayant, son gameplay finement adapté et ses bruitages travaillés, le titre de Hi-Rez Studios s’impose tout simplement comme le meilleur MOBA de la console ! Pour ne rien gâcher, il est totalement gratuit, ne requérant même pas un abonnement au PS+ pour y jouer. Que du bonheur !

La Bande-Annonce

Réalisation: 17/20

Le jeu est très beau graphiquement et se montre extrêmement fluide. Le design des dieux est soigné, les Skins sont nombreux, les effets spéciaux travaillés et l’immersion au rendez-vous grâce à une vue à la troisième personne qui surprend toujours au premier abord pour un MOBA.

Gameplay/Scénario: 17/20

Il est difficile de noter le scénario d’un MOBA puisqu’en général ils en sont dépourvus. Heureusement que le gameplay fait largement oublier cet écueil avec 5 classes radicalement différentes de dieux (Mage, Chasseur, Guerrier, Gardien et Assassin), des modes à foison et surtout une jouabilité adaptée avec intelligence à la manette.

Bande-Son: 17/20

On pourrait penser que l’absence de véritable musique en joute (ou du moins de musiques que l’on remarque) puisse être un grave problème en soit, mais il n’en est rien tant la palette de bruitages de SMITE, sans parler des voix des personnages, se montre variée, conséquente et réussie.

Durée de vie: 17/20

Il est difficile de noter la durée de vie d’un MOBA. Tout au plus peut-on vous assurer qu’il vous faudra des dizaines d’heures pour atteindre le niveau maximum vous permettant de jouer des matchs classés, lesquels vous apporteront forcément un nombre d’heures additionnelles tout aussi conséquent… et puis, de nouveaux dieux sortent régulièrement et relancent perpétuellement l’intérêt et la stratégie des parties, sans parler de l’aspect totalement gratuit.

Note Globale N-Gamz.com: 17/20

Etant fan de SMITE sur PC, cette version PlayStation 4 me faisait un peu peur sur le plan de la jouabilité. Et pourtant, après seulement quelques parties je suis tombé sous le charme de ce portage console à la maniabilité intelligemment pensée et à la réalisation de haute volée. Le meilleur MOBA de la console est entre vos mains, et il est totalement gratuit, sans même un abonnement requis au PS+. Vous attendez quoi ? 



About the Author

MaximeChapeau
MaximeChapeau
Dévoreur de livres, de séries ou de films, j'adore partager ma passion avec le plus grand nombre. C'est donc forcément une joie pour moi de partager mes critiques cinéma avec vous ! Je suis un amateur de films d'action, de science-fiction et de fantastique, avec une grosse préférence pour la saga Hunger Games dont je suis extrêmement fan depuis que j'ai pu la découvrir en livres comme sur grand écran. Plus personnellement, je suis étudiant et grand adepte des arts du cirque, en particulier le jonglage. Gamer depuis mon plus jeune âge, j'aime les jeux rétros et tous ceux qui permettent d'avoir une bonne dose de fun entre amis! Pour l'histoire de mon pseudo, elle est très simple: j'adore les chapeaux, tout simplement! J'espère que vous apprécierez de lire mes critiques autant que le plaisir que j'éprouve à vous les rédiger!