Review

Edge of Reality, un éditeur qui ne vous ne vous dit peut-être rien mais qui est pourtant à l’origine de portages made in Bioware ou de franchises action/plateformes originales. Vous voilà intrigués ? Il n’en fallait pas plus puisque le studio nous présente son tout nouveau bébé sur PC sous la forme d’un jeu d’action multijoueur qui s’annonce bien fun et bourrin à souhait : Loadout !

De Dragon Age à Loadout, il n’y aurait qu’un pas ?

Un TPS multi nerveux à souhait!

Vous avez tous forcément déjà vu le logo de Edge of Reality lors du lancement de certains de vos jeux cultes. En effet, ces développeurs sont passés maîtres dans l’art du portage pour de gros éditeurs. Ainsi, ils ont officié pour Activision via le portage Nintendo 64 de Tony Hawk Pro Skater, mais aussi et surtout pour Bioware avec Dragon Age sur PS3 et Xbox 360, et Mass Effect pour la console de Sony. Ils ont également à leur actif quelques projets originaux tels que PitFall : The Lost Expedition ou encore The Incredible Hulk. Bref, ce ne sont pas des débutants, et il nous tardait de découvrir leur dernière création déjantée.

Ne cherchez surtout pas d’histoire dans Loadout, il n’y en a pas… (ou presque, mais on vous passera les détails). Mais alors, que peut-on faire dans ce Third Person Shooter disponible depuis peu sur PC? De la personnalisation à outrance ! Et c’est là tout le sel d’un titre résolument jouissif à jouer. Explications !

Des avatars et des…  armes uniques

Une customisation des armes titanesque!

Niveau gameplay, on peut dire que Loadout fait dans le simple d’accès : on crée son avatar, on le personnalise à fond et on rentre dans une arène pour dézinguer les autres joueurs dans la joie et la bonne humeur en vue à la troisième personne. Mais d’entrée de jeu, vous allez comprendre en quoi le soft est différent de ses concurrents. Ainsi, quand je parle de « personnaliser à fond », ce n’est pas une expression : vous allez pouvoir opter pour le sexe de votre avatar, classique, mais aussi choisir parmi une pléthore de tenues, de cris de victoire, de danses célébrant l’humiliation de votre adversaire et j’en passe.Mais c’est surtout dans la création d’armes que le titre tire son épingle du jeu avec pas moins de 44 milliards de combinaisons possibles ! Le jeu est en conception depuis plus de 2 ans et on comprend à présent pourquoi puisque Edge of Reality a clairement pris son temps afin de nous proposer un free-to-play totalement customisable.

Place à l’action à présent avec un soft qui nous fait furieusement à un Gears OF War sous acide avec le côté fun, burlesque et bourrin en plus. TPS compétitif proposant des affrontements classés, le titre pourra également faire penser à un certain TEAM Fortress 2 pour la prise en main et la représentation typée cartoon. Il incorpore deux modes de jeu : Sport et Anéantissement. Le premier peut s’apparenter à un mode arcade avec un système de Capture du drapeau assez sympathique. Pas de règle, pas de pitié, on rentre dans l’arène (contre des bots ou des joueurs réels) et c’est parti ! N’oubliez pas de ramasser les Blutes, matières radioactives servant à faire monter votre XP. Hein, quoi, de l’eXPérience dans un TPS? Et oui ! Loadout, à l’instar des MMO, possède un arbre de talent qui va vous permettre d’augmenter les aptitudes de votre personnage comme les dégâts infligés par votre Laser Gun (qui rappelle furieusement le Railgun de Quake 3 Arena), la capacité des chargeurs du Pistol, ou encore le temps de recharge de vos armes, et j’en passe…

Le mode annihilation permet des parties classées en 4 VS 4

L’autre mode de jeu, Anéantissement, s’apparente quant à lui à un mode Compétitif  permettant des joutes classées en MME. Les matchs se font en 4 contre 4. Oui, ça fait peu mais d’un autre côté ça évite le côté « gros boxon » comme on peut le retrouver dans d’autres titres. A chaque lacement de partie, vous allez retrouver un système de vote entre 2 maps (plus d’une dizaine sont disponibles), à moins que vous optiez pour un choix aléatoire si les cartes ne vous conviennent pas. Les cartes, justement, parlons-en : elles sont relativement petites mais vraiment bien pensées, évitant les spots pour campeurs et privilégiant le mouvement perpétuel. Autre bonne chose : le respawn est instantané, ce qui évite de se retrouver à un moment à 1 contre un 1 à jouer au chat et à la souris. Enfin, le soft vous fait gagner, à la fin de chaque confrontation remportée, un certain montant de Spacebux, la monnaie du jeu, indispensable si vous voulez vous offrir de nouveaux add-ons pour vos armes (des micro-transactions sont également possibles… nouvelle mode des achats in-game oblige). Bref, les sensations sont bien présentes, le gameplay est maîtrisé, et on prend son pied dès le début : que demander de plus pour un TPS free-to-play ?

Superbe, et pour toutes les configs !

Point de vue réalisation, Loadout est vraiment splendide à quelques exceptions près.Les graphismes sont travaillés, les décors regorgent de détails façon Borderlands 2, mais on dénote tout de même un sacré aliasing. Les personnages, eux, sont finement représentés. Gros point positif : même avec une config moyenne on pourra s’adonner aux joies du mode « ultra », à savoir booster toutes les options graphiques à fond ! Quoique vous fassiez, c’est fluide, c’est beau grâce à une direction artistique cartoonesque au possible, ça roule, et on sent que les développeurs ont bien bossé sur le peaufinage de leur moteur.

Graphiquement, le soft est très réussi et peu gourmand en ressources

Niveau bande-son, on est, par contre, juste dans la moyenne. La musique est rythmée et assez variée mais ne nous transcendera jamais avec ses beats électroniques (oubliez les compositions épiques à la Hans Zimmer, c’est un fait). Les bruitages sont corrects, sans vraiment se démarquer. Ca sent le déjà entendu, notamment au niveau du plock plock des bruits de pas, digne d’une infirmière en talon dans un couloir caverneux. Les voix sont en V.O. (English), et le doublage est convaincant car on rigolera bien en entendant les humiliations et les gémissements de votre personnage quelle que soit la situation. Vous l’aurez donc compris, même si la partie sonore ne vous laissera pas un souvenir impérissable, elle a au moins le mérite de coller au style de jeu et vous mettra dans l’ambiance fun du titre.

Un TPS à essayer absolument

On retrouve donc, avec Loadout, un TPS multi totalement fun, qui vous fera passer de longues heures devant votre écran (même si le côté répétitif pointera, tôt ou tard le bout de son nez… tant que vous aurez des amis, pas de soucis). Le jeu est joli et burlesque à souhait dans ses graphismes, fluide à tout moment et surtout offre une personnalisation absolument pharaonique pour un Free-to-Play (bien entendu, il existe aussi un Launch Starter Pack payant avec 20.000 Spacebux et 3 éléments de customs pour votre personnage, mais rien de vital pour apprécier le soft). Bref, beaucoup de bonnes raisons de se le procurer sur STEAM rapidement !

La bande-annonce

Réalisation: 16/20

Joli et fluide, brillant sans être blingbling, Loadout se prévaut d’une réalisation haut de gamme, malgré un aliasing qui pourrait s’avérer gênant sur le long terme. L’animation est ultra fluide et surtout, le titre est optimisé à l’extrême pour tourner sans problèmes, même sur une config moyenne !

Gameplay/Scénario: 16/20

Facile à prendre en main, le titre de Edge of Reality distribue du fun à tout va grâce à un gameplay TPS maîtrisé, à une personnalisation exacerbée, et à une nervosité sans faille. Les objectifs sont clairement définis et la compréhension des mécaniques de jeu est immédiate. Le scénario tient sur un timbre-poste, mais là n’est pas l’essentiel du soft, loin de là.

Bande-Son: 14/20

Jolie sans être exceptionnelle, elle se situe dans la grosse moyenne des productions actuelles, aussi bien au niveau des accompagnements sonores que des bruitages.

Durée de vie: 18/20

Développer son arbre de talent, vouloir toujours grimper dans les classements, améliorer à fond son personnage, vous allez passer énormément de temps sur Loadout tant les possibilités sont nombreuses.

Note Globale N-Gamz.com: 16/20

Loadout est un très bon titre multi, un excellent free-to-play et un TPS bourrin à souhait qui vous fera passer de longues heures de rigolade et de frags humoristiques dans une ambiance fun et déjantée à souhait ! Une excellente surprise et la preuve que Edge of Reality a du talent à revendre, notamment en termes de personnalisation d’avatars et d’équilibre du gameplay!



About the Author

Steadyson
Jeune geek, féru de l'univers PC et de tout ce qui est 'in', fan de retrogaming où j'ai fait mes dents et dont je ne déloge pas, je suis également friand des films d'horreurs et de science-fiction. Une seule devise : 'La vie est courte, jouez plus :p'