Review

Alors que la saga Kingdom Hearts compte une pléthore de jeux tous plus intéressants les uns que les autres, Square Enix est parvenu à tous les porter… sur une seule console! C’est donc par le biais de cette compilation sous-titrée « The Story So Far » et vendue 40€ que vous allez pouvoir retrouver rien de moins que tout le contenu de Kingdom Hearts HD 1.5+2.5 ReMIX, ainsi que le 2.8, exclusivement sur PlayStation 4. Une offre titanesque regroupant pas moins de 9 « jeux » dont 6 jouables, et qui devrait permettre aux newbies de s’initier comme il se doit à la franchise, mais aussi aux plus grands fans de réviser habilement leurs théories les plus folles sur cette licence ô combien passionnante et complexe.

Un Blu-ray pour les… héberger tous!

« 9 jeux pour le prix d’un, et pas des moindres! »

Avec Kingdom Hearts HD 1.5+2.5 ReMIX, l’objectif de Square Enix est simple: permettre à tout possesseur de PlayStation 4 d’avoir accès à l’intégralité de la saga Kingdom Hearts « Old Gen », quitte à porter des titres datant de l’ère PS2! De fait, vous allez pouvoir retrouver rien de moins que quatre énormes Action-RPG totalement jouables, et deux films qui vous narreront les événements de softs apparemment trop compliqués à porter sur Next-Gen en raison de leur support originel.

Vous aurez donc accès, d’entrée de jeu et dans l’ordre chronologique de leur sortie, à: Kingdom Hearts Final Mix, Chain of Memories, Kingdom Hearts 2 Final Mix, Re:coded, 358/2 Days et Birth By Sleep Final Mix qui égrainent ainsi pas moins de 8 ans d’histoire, de 2002 à 2010. Cependant, si vous pourrez jouer sans soucis à KH 1 & 2 ainsi qu’à Chain of Memories et BBS, les deux autres, sortis sur DS et mobile, se verront hélas cantonnés à une succession de cinématiques narratives d’une durée plus que respectable de trois heures chacune, réalisées avec le moteur de jeu de Kingdom Hearts 2 (excusez du peu). Sincèrement, vu la qualité des titres jouables proposés et le prix du Blu-ray, on ne va pas faire la fine bouche, non?

« Retrouver Aqua est toujours un vrai plaisir! »

Mais ce n’est pas tout puisque « The Story so Far » contient aussi un opus intitulé « 2.8 » qui regroupe rien de moins que le jeu 3DS : Dream Drop Distance, une « suite » à l’excellentissime Birth by Sleep de la PSP, alias BBS 0.2 « A Fragmentary Passage » et enfin, un film X Black Cover nous contant les événements du jeu mobile Unchained X. Bref, des dizaines d’heures de jeu au programme.

Et dans les ténèbres les lier

Pour ceux qui débarqueraient totalement, sachez que Kingdom Hearts met principalement en scène l’épopée de Sora, jeune garçon courageux et débrouillard dont le destin va se voir lié à celui d’une clef géante lui permettant de voyager à travers les mondes: la Keyblade. Hélas, cette arme très puissante fait l’objet de nombreuses convoitises et attirera de fait mécaniquement à elle les Sans Coeurs, des êtres issus du plus profond des Ténèbres. Aidé par ses nouveaux amis Donald et Dingo (yep, de chez Disney himself), notre héros va tout faire pour sauver la jolie Kairi, son amie d’enfance, ainsi que toutes les Princesses Disney des autres mondes et surtout… comprendre ce qui est à l’origine de l’engloutissement de ces univers dans le néant.

« Trois des neuf opus n’ont pu être transposés en jeu. Cinématiques en vue! »

Vous l’aurez compris, d’un scénario « simple » à la base, Square Enix a imaginé une histoire à tiroirs bourrée de retournements de situation et dont la mythologie conséquente fait les beaux jours des spécialistes en tous genres. Entre domination, conspiration, trahison et amitié, autant dire que vous allez en voir de toutes les couleurs!

Mais Sora n’est pas le seul héros de la compilation, loin de là puisque dans BBS 0.2, alias « A Fragmentary Passage », vous pourrez découvrir la suite directe du génialissime Birth By Sleep de la PSP au travers des mésaventures d’Aqua, coincée dans le monde des Ténèbres. Sous couvert d’un scénario à la magnifique maturité, appuyant clairement là où ça fait mal dans le cœur du fan, le soft nous rappelle que Kingdom Hearts est bien plus qu’un savant mélange des univers de Square Enix et Disney. C’est une oeuvre à part entière, aussi forte que ne peuvent l’être d’autres grandes sagas du RPG. Hélas, elle ne va vous occuper que deux petites heures, voire un peu plus si vous souhaitez remplir les divers objectifs débloquant des skins pour votre héroïne.

« Visuellement, le passage au 1080p à 60fps est une réussite… mais les cinématiques n’ont pas bénéficié du même soin »

Niveau gameplay, on retrouve avec plaisir le système de jeu très orienté action qui a fait la renommée de la saga dans les opus Birth By Sleep, BBS 0.2, DDD et Kingdom Hearts I et II, le Chain of Memories étant la transposition d’un jeu PS2 à base de cartes de combat, qui était lui-même la transposition 3D d’un soft 2D de la Gameboy Advance (vous suivez toujours?). Étonnamment, si le mix JCC/Action-RPG peut vous sembler bizarre dit comme ça, c’est excessivement jouissif une fois le pad en main, croyez-nous! De toute façon, quel que soit le soft que vous choisirez, la jouabilité a plutôt bien vieilli malgré les gros soucis de caméra du premier opus, et on prend toujours autant de plaisir à découvrir ou redécouvrir les mondes issus des licences Disney et Square Enix, même s’ils sembleront forcément un peu cloisonnés pour les adeptes des jeux Open World actuels.

Visuellement paresseux?

Sachant que l’on est sur PlayStation 4 et quand on voit par exemple la qualité du portage sur cette machine des Final Fantasy X/X-2 issus de l’ère PS2, sans parler du monstrueusement aguicheur FFXII The Zodiac Ages qui arrive sous peu, on peut se montrer un peu déçu par la réalisation graphique de cette compilation Kingdom Hearts. En effet, si les six titres jouables jouissent d’un joli 1080p à 60fps, leurs cut-scenes sont restées en 30fps, ce qui dénote de suite! De plus, certaines textures n’ont pas subi le même boulot de remasterisation que d’autres, ce qui peut donner un résultat plutôt étrange sur diverses séquences, notamment sur le plutôt vide Dream Drop Distance. Heureusement que BBS 0.2, tournant sous Unreal Engine 4, nous montre un autre visage bien plus aguicheur.

« Visuellement, KH 0.2 est bluffant! »

Niveau musique, on retrouve avec plaisir les mélodies cultissimes de la saga réalisées par la talentueuse Yoko Shimomura, ainsi que le titre chanté « à toutes les sauces » de la sublime Koda Kumi: Real Emotion. Les bruitages sont de la même trempe également. Hélas, si les doublages anglais sont vraiment bons dans l’ensemble, on ne peut que pester contre l’absence de l’excellente version française pourtant présente sur Kingdom Hearts I et II au format PS2. Incompréhensible à nos yeux (pour info, c’est la voix de Shinji Hikari dans Evangelion qui doublait Sora, un must!).

Indispensable ou pas?

Sincèrement, vu la durée de vie monstrueuse de l’ensemble et malgré un portage graphique un peu paresseux pour certains opus, on vous conseille amplement cette compilation ultime, que vous soyez nouveau venu dans la franchise ou totalement fan de la saga. Dans le premier cas, vous aurez 9 épisodes majeurs indispensables pour comprendre la licence, et dans le second vous replongerez instantanément dans le bain de la nostalgie! A ne pas rater!

La bande-annonce

Réalisation: 17/20

Si le 1080p à 60fps est terriblement plaisant à voir et à jouer, il ne s’applique hélas qu’aux 6 titres jouables, et même pas à leurs cinématiques qui restent bloquées à 30fps (à l’exception du BBS 0.2). De plus, les deux softs « narratifs » de KH 1.5 et 2.5 se contentent juste d’un 720p upscalé loin d’être aguicheur. Quand on voit les portages de Final Fantasy X, X-2 et XII, il y a de quoi être un peu déçu non? Heureusement que la réalisation des phases de gameplay est clairement réussie, notamment sur BBS 0.2 qui a clairement été pensé pour la Next-Gen.

Gameplay/Scénario: 18/20

Le gameplay orienté Action de la saga Kingdom Hearts fait toujours mouche malgré les gros soucis de caméra du tout premier épisode. L’opus Chain of Memories apporte avec lui une gestion de decks de cartes très chronophage, et les trois volets narratifs que sont 358/2 Days, Re:Coded et X Black Coversont plutôt bien découpés pour ne pas nous lasser. Une réussite! Sur le plan du scénario, la franchise n’a de cesse de se complexifier avec brio, et cette compilation ultime le prouve comme il faut!

Bande-Son: 17/20

Les mélodies sont toujours aussi incroyables, les bruitages mettent dans le bain, et les voix anglaises sont vraiment convaincantes. Hélas, on ne comprend pas pourquoi Square Enix a supprimé la version française intégrale, avec le doubleur de Shinji Hikari (Evangelion) pour Sora, alors qu’elle était bien présente sur Kingdom Hearts I & II sur PS2.

Durée de vie: 20/20

Une compilation pour six jeux complets et trois titres cinématiques, autant dire que vous allez en avoir pour plus d’une centaine d’heures rien que pour boucler le tout. Si vous voulez atteindre le 100% sur chaque, doublez le score!

Note Globale N-Gamz.com: 18/20

Si on regrettera un portage graphique un peu paresseux des opus Old Gen et la suppression des versions audio françaises des deux premiers Kingdom Hearts, on ne peut qu’applaudir des deux mains cette compilation ultime qui va permettre à tous les nouveaux venus de s’initier à la saga de la plus belle des façons, mais aussi aux fans de la licence de se faire une grosse piqûre de rappel avant d’enchaîner sur Kingdom Hearts III, notamment grâce au lien créé par A Fragmentary Passage, tout en révisant leurs hypothèses scénaristiques sous un fort bel écrin.



About the Author

Avatar
LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !