Review

Comme à son habitude, NIS America abreuve notre chère PlayStation Vita, lâchement abandonnée par son constructeur, en RPG typiquement nippons. Si certains sont d’une indéniable qualité, d’autres en revanche ne jouissent pas du même travail de la part de leur développeur. Dans quelle catégorie se situe donc Dungeon Travelers 2, ce Dungeon-RPG made in Aquaplus qui mise ses attraits graphiques sur les formes généreuses de vos combattantes et… de  tous vos ennemis? La réponse dans le vidéo-test qui suit.

Le vidéo-test par Neoanderson

Réalisation: 8/20

Si les artworks féminins de vos combattantes ou des « ennemies » servant aux dialogues ou aux séquences un peu « hot » sont superbes, on regrette le fait qu’ils ne soient jamais animés là où d’autres softs proposent le même rendu « manga » avec une vraie touche de vie. De plus, les donjons en 3D vont du passable au franchement hideux, et les effets spéciaux durant les combats se limitent au minimum syndical. Bref, un titre qui ne restera pas dans les annales pour sa beauté visuelle, c’est un fait.

Gameplay/Scénario: 12/20

Le scénario vous place dans la peau du « Libra » Fried Reinhard, autrement dit un bibliothécaire capable d’enfermer les démons dans des livres. Accompagné uniquement d’une équipe de combattantes féminines toutes plus jolies les unes que les autres, vous allez arpenter de sombres donjons afin d’empêcher le retour du Roi Démon. Bref, une histoire sans ambition qui sert juste de prétexte à coacher une armée de superbes demoiselles issues des visual novel To Heart. Le pire, c’est que ça parle énormément pour ne rien dire et que vous n’avez que peu d’impacts sur les réactions de vos belles. Niveau gameplay, on est dans du Dungeon-RPG plutôt hardcore qui va vous astreindre au leveling pur et dur avant chaque boss à cause d’incroyables pics de difficulté. On regrette vraiment l’impossibilité d’acheter des armes en ville, tout devant être looté en combat puis identifié à des prix exorbitants. Enfin, les affrontements se montrent terriblement mous, les donjons ne sont pas générés aléatoirement, se renouvellent peu dans leurs mécaniques et n’offrent que très peu d’intérêt sur le long terme. On apprécie, par contre, la sauvegarde sans limite, les classes bien différentes et le level up des compétences qui les rend plus puissantes, mais aussi plus lentes à l’utilisation, nous obligeant à réfléchir avant de monter tel ou tel pouvoir.

Bande-Son: 14/20

Si les musiques ne sont pas inoubliables, on s’arrêtera nettement plus sur les dialogues dont la quasi-totalité est doublée en japonais (sous-titres en anglais). Les comédiens sont crédibles et on verse forcément dans le fan service avec des voix de jeunes filles totalement typées anime. Heureusement d’ailleurs qu’il y a un doublage puisque vous n’aurez aucune animation durant les discussions. Seule la parole parvient donc à faire vivre un minimum vos protagonistes.

Durée de vie: 14/20

Le jeu est vraiment long et vous demandera pas mal de leveling si vous voulez abattre les boss bien retors du soft. On regrette juste que cette durée de vie soit gonflée par l’obligation de looter vos armes, donnant un côté vraiment hasardeux à l’équipement de vos combattantes. De même, le titre peine à se renouveler sur la durée, entraînant un sentiment de lassitude lié à la grosse répétitivité de l’ensemble.

Note Globale N-Gamz.com: 13/20 pour les fans de To Heart et 10/20 pour les autres

Si les aficionados de la licence To Heart seront ravis de pouvoir « jouer » avec leurs héroïnes préférées au sein d’un Dungeon-RPG mettant en avant leurs formes généreuses, les amateurs de Dungeon-RPG seront déçus par la réalisation datée et le gameplay bancal de ce Dungeon Travelers 2 sur Vita. Le titre n’est pas mauvais en soit et propose même quelques idées sympathiques en termes de customisation de pouvoirs, mais il se révèle horriblement répétitif et bien trop statique dans ses combats pour réellement intéresser l’adepte du genre, qui trouvera forcément bien mieux ailleurs, même dans la branche Sexy-Hentai (Criminal Girls, par exemple, en test et vidéo très « Hot » juste ici : http://n-gamz.com/video-game-review/criminal-girls-invite-only-test-et-video-test/ ).



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!