Review

Un peu moins d’un an après sa sortie remarquée sur PlayStation 4, Xbox One et PC (en test ultra complet ici, foncez le lire pour tout savoir), Dragon Ball Xenoverse nous revient dans un portage surprise sur Nintendo Switch, console moins puissante que la concurrence s’il en est. Et pourtant, Bandai Namco a réussi le tour de force de faire entrer, non sans quelques sacrifices visuels et de framerate, son jeu de baston MMO dans la petite dernière de Big N. Le résultat nous donne un titre DBZ toujours aussi jouissif et surtout… à emporter partout! Petit test en vidéo pour vous prouver que la magie opère toujours.

Le Test Vidéo par Neoanderson

Réalisation: 14,5/20

Des modèles assez réussis et fidèles aux originaux, des environnements pleins de vie et assez vastes, … Bref, bien que graphiquement parlant le soft ne soit pas aussi impressionnant qu’escompté et pâtisse d’un aliasing propre à cette version Switch, on sent une réelle passion et une envie de faire ressentir au joueur toute la puissance qui se dégage de l’anime. De fait, les effets spéciaux et les animations en combat semblent tout droit sorties du manga et vous en mettront plein les yeux, sans parler des cinématiques qui vous feront retomber en enfance grâce à une mise en scène soignée. Dommage donc que le framerate de 60fps des versions PS4 et Xbox One n’ait pu être conservé que dans les matches en 1 Vs 1, les autres affrontements tournant vraisemblablement en 30fps. Cela reste tout à fait jouable et fluide, mais malheureusement on ne peut pas en dire autant de Conton City, votre HUB, qui rame énormément.

Gameplay/Scénario: 16/20

Rapide, nerveux et fun, le gameplay de Xenoverse 2 ne vous donnera que des satisfactions malgré une caméra un peu brouillonne par moments et des combinaisons de touches parfois mal agencées pour les Joy-Con! Le soft offre également une énorme variété par le biais des techniques et autres mouvements que vous débloquerez durant vos combats ou vos achats, façonnant ainsi votre personnage et votre expérience de jeu à votre image. L’histoire, bien que parfois tirée par les cheveux, vous emmènera à travers les époques pour vivre les moments clé de Dragon Ball Z et Super, ce qui est juste un énorme coup de fan service que nous sommes plus qu’heureux de découvrir !

Bande-Son: 15/20

Les morceaux de DBX 2 sont bien entendu efficaces, mais ils ne réussissent pas à être mémorables malheureusement. Le feeling global de la bande-son reste sur un mélange de rock/heavy metal et de techno/house, ce qui complémente bien ce qui passe à l’écran, c’est déjà ça. Mention très bien, par contre, pour les voix qui reprennent les doubleurs originaux anglais et japonais de l’animé et parviennent à donner un peu plus de vie aux personnages et à la puissance de leurs attaques!

Durée de vie: 19/20

Le mode histoire, sans compter les quêtes annexes, vous prendra au moins 10 heures. Ajoutez à cela la possibilité de jouer pas mal de missions avec des amis en ligne, un mode 6 Vs 1 dantesque (quoique fouillis) et un autre en pur versus où vous pourrez vous affronter avec un nombre conséquent de personnages phares de l’animé, des quêtes annexes à foison, des zones spécifiques à chaque espèce et les prochains events préparés par DIMPS, et vous vous retrouverez avec d’innombrables heures de fun assurées ! Enorme bonus: les missions du premier Xenoverse sont gratuites en téléchargement durant un mois!

Note Globale N-Gamz.com: 16/20

Dragon Ball Xenoverse 2 fait montre d’une ambition admirable, celle de vous faire vivre l’anime en tant que votre propre personnage. Il arrive ainsi sans l’ombre d’un doute à donner aux fans de DBZ un feeling authentique et fidèle à l’univers de Toriyama grâce à une réalisation travaillée et un côté RPG très poussé dans la gestion de votre avatar. De quoi vivre des duels passionnants et techniques, surtout si vous combattez avec ou contre des amis ! Concernant ce portage Nintendo Switch, on ne peut que saluer le framerate à 60fps des combats en 1 VS 1, regretter la baisse de régime à 30fps des autres affrontements (même s’ils sont fluides comme il faut) et pester contre les grosses chutes d’images par seconde dans Conton City. On déplore également cet aliasing omniprésent… mais tout cela est secondaire tant le tour de force de faire rentrer ce jeu Next-Gen dans les entrailles de la Switch nous a impressionnés ! Emporter DBZ partout avec vous? Vous auriez tort de vous priver!



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!