Review

Suite directe du reboot DOOM de 2016, DOOM Eternal a pour lourde tâche de concrétiser le succès de son grand frère en lui apportant assez de nouveautés pour intéresser le gamer sans toutefois dénaturer ce qui a fait le succès de son aîné, à savoir un gameplay nerveux, brutal, speed, technique et jouissif au coeur d’un univers démoniaque au design artistique glauque à souhait. Avec un idTech Engin flambant neuf, ce titre parvient-il à nous impressionner comme son illustre modèle? Assurément, et vous allez pouvoir le constater dans notre vidéo-test!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 19,5/20

Avec son framerate de 60 images par seconde offrant une fluidité idéale pour la nervosité du soft et son design artistique glauque et gore à souhait, ce DOOM Eternal en impose sur le plan technique et offre des séquences qui risquent de vous marquer durablement la rétine, et ce dès les premières minutes! L’action est brillamment mise en scène, les cinématiques sont de qualité, on ne dénote aucun tearing et les textures sont, à de rares exceptions, toujours bien travaillés pour nous offrir un spectacle visuel constant sur fond de débauches d’effets spéciaux en tous genre. Assurément un titre qui fait cracher les tripes de votre console ou de votre PC!

Gameplay/Scénario: 19/20

Le scénario est bien plus poussé que celui de son aîné et se paie même le luxe d’offrir un incroyable cliffhanger sur la fin, sorte d’hommage à toute la saga qui a démocratisé le FPS 3D. Niveau gameplay, un seul mot d’ordre: PLUS! Oui, plus d’armes, plus de démons, plus de bonus, plus d’objets à découvrir, plus de scènes mythiques, plus de nervosité, plus de parkour, plus de gore et surtout… plus de jouissance! Il y en a toujours plus dans DOOM Eternal! Le must, c’est que tout est équilibré à la perfection et qu’il y a énormément de possibilités de customisation d’armes, de DOOM Slayer, de compétences, etc… Mention spéciale à la faculté d’obtenir de l’énergie, du bouclier ou des munitions à la demande en fonction de votre façon d’occire vos adversaire (Glory Kill, Lance-Flamme, Tronçonneuse), ce qui augmente considérablement la stratégie des combats. Idem pour le Level Design bien plus travaillé et qui pousse à l’exploration. Un must!

Bande-Son: 18/20

Les bruitages sont viscéraux et explosent comme il faut tandis que la musique nous livre d’incroyables performances anxiogènes issues de la toute première chorale heavy metal au monde! Des mélodies où les rythmes frénétiques suivent des nappes plus lancinantes avec des chants antiques qui font froid dans le dos. On adore! Seul bémol: votre DOOM Slayer est terriblement muet, ce qui lui ôte quand même un pan de personnalité qui aurait pu lui donner plus de caractère.

Durée de vie: 19/20

Comptez une vingtaine d’heures pour voir le bout de cette aventure infernale, et cinq à dix de plus s’il vous prend l’envie de récupérer tous les bonus, pièces d’armures et autres collectibles et cheat codes disséminés dans les niveaux tant certains sont cachés avec un sadisme rare qui vous demandera d’incroyables compétences de Parkour. Ajoutez à cela quatre modes de difficulté dont un dernier qui offre carrément une Permadeath ainsi qu’un mode online bigrement intéressant en 1 Vs 2 avec invocation de démons, et vous comprendrez que le challenge de ce DOOM Eternal vous tiendra longtemps, très longtemps en haleine!

Note Globale N-Gamz.com: 19/20

Plus beau, plus grand, plus nerveux, plus gore, plus technique et surtout plus jouissif que son aîné, DOOM Eternal magnifie en tous points la recette originale du DOOM de 2016 tout en lui adjoignant des nouveautés pertinentes telles que le Blood Punch, le système d’items à la carte en fonction de la façon dont vous tuez vos ennemis mais aussi un coté exploration et « parkour » bien plus poussé qui s’avère terriblement grisant, faisant du titre bien plus qu’une succession de couloirs et de scènes de gunfights. Ajoutez à cela un scénario mieux travaillé et bardé de surprises, une réalisation graphique qui envoie du lourd, une animation à la fluidité diabolique, une bande-son anxiogène à souhait et un level design travaillé avec soin et vous comprendrez que ce DOOM Eternal est la quintessence du shooter viscéral et rapide. Une bombe vidéoludique qui offre un challenge bien pêchu et un voyage en enfer que vous n’êtes pas prêt d’oublier!



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!