Review

Borderlands est assurément LA licence de FPS déjantée qui a su s’imposer dans le paysage vidéoludique. Présente depuis 2009, la série de Gearbox nous embarque aux commandes des mythiques chasseurs de l’Arche. Vu le succès, il était tout naturel de voir les contrées de Pandore débarquer sous toutes les formes, aussi ne sommes-nous pas étonnés d’avoir pu mettre la main sur… une version Switch. Alors bien que je sois une fan inconditionnelle des aventures de Clap Trap, du Beau Jack, de Lilith et de tout ce petit monde bien barré, j’avoue m’être lancée dans l’épopée sans être convaincue, la faute à divers portages un peu ratés sur la console de Big N ces derniers temps (The Outer Worlds en est un bel exemple). Cette appréhension était-elle méritée ? La réponse dans ce test qui se concentrera sur l’aspect technique (on ne présente plus la saga!) et… qui sent bon la poudre !

Welcome, again, to Pandore ! 

« Des personnages barrés et attachants! »

Petit rappel nécessaire, Legendary Collection comprend les titres suivants : Borderlands premier du nom, Borderlands 2 et The Pre-Sequel, avec bien entendu tous les DLC liés à ces opus. J’ai donc décidé d’attaquer avec l’aventure de nos premiers chasseurs. Grosse surprise, le soft n’a pas pris une ride, tout roule pour le mieux sur la console de Nintendo. J’ai donc voulu me pencher sur la réalisation des softs plus récents, et ce fut à nouveau une excellente surprise ! Pour avoir passé des centaines et des centaines d’heures sur les titres de 2K et Gearbox, je dois reconnaître qu’esthétiquement parlant, j’avais peur de me retrouver face à du lag, un antialiasing douteux ou encore des décors lointains tirant sur le flou… Mais rien de tout cela n’est au rendez-vous !

On retrouve donc notre univers adoré en cell shading de haute volée, dans une mouture qui lui rend plus qu’honneur ! Et puis, s’il y avait quelque chose que j’ignorais, c’est combien j’avais besoin de Borderlands… en version à emporter! Alors oui, je sais que la Vita de Sony avait eu le droit à son portage mais l’expérience était globalement frustrante, sûrement à cause de la taille de l’écran. Ici le résultat est plus que convaincant, aussi bien en portable qu’en dockée, sans bugs, sans lags, pour notre plus grand bonheur. Je me suis même mise à penser que je ne serai pas étonnée de voir Borderlands 3 débarquer un jour sur la Switch tant la qualité est omniprésente avec cette collection, c’est dire!

Le bonheur au bout des doigts…

« Un portage de grande qualité! »

Bon, je vous l’accorde: c’est un bonheur sanglant et hyper grossier mais c’est ce qu’on aime dans cette licence, à savoir son scénario qui paraît verser dans la facilité mais qui nous envoie toujours du lourd, ses personnages attachants ou agaçants au possible et son côté speed shooter trash mais fun. On en veut toujours plus et cette version Switch fonctionne du feu de dieu.

Après m’être cassé les dents sur la réalisation graphique de The Outer Worlds (qui conserve tout de même un fond des plus intéressants), j’avais clairement peur de me lancer dans ce nouveau portage, alors quel bonheur de voir quelque chose d’aussi propre, d’aussi bien optimisé, d’aussi plaisant à regarder comme à jouer. Legendary Collection se pose comme la base de ce qu’on l’on voudrait avoir en terme de qualitatif pour les prochains portages à venir sur Switch, tout simplement !

Le Trailer

Réalisation: 17/20

Jamais je n’aurais imaginé voir un portage aussi bien fichu ! Autant notre Borderlands premier du nom a perdu un poil de sa splendeur avec les années (tout en conservant un charme à tomber), autant le plus récent, alis Pre-Sequel, se pose tout aussi bien sur nos PC que sur Switch. La réalisation a été soignée avec brio afin de nous proposer quelque chose d’étudié au poil prêt pour que les joueurs s’éclatent sans avoir une console qui surchauffe ou encore un environnement truffé de bugs. Bref du très  bon boulot! Par contre, tant qu’on parle technique, un bémol concernant la version cartouche, qui ne contient que le début de chaque jeu! Et oui, il faudra télécharger le reste des softs…

Gameplay/Scénario: 18/20

Borderlands fait dans la simplicité : vous êtes un chasseur de l’Arche et vous recherchez cette dernière… en tuant tout ce qui se place en travers de votre route! Mais Borderlands, c’est aussi des rencontres, des relations, des pertes, des punchlines à faire pleurer de rire. Le gameplay, de son côté, se prend facilement en main: les habitués ne seront pas dépaysés et les petits nouveaux se régaleront avec des mécaniques de jeu bien huilées qui collent à merveille à la Switch.

Bande-Son: 18/20

Toujours aussi épique, toujours aussi bonne, la bande-son des Borderlands est teintée de qualité dans tous ses recoins : voxographie au top, musiques au poil, sous-titrages clean et bruitages souvent de bon ton!

Durée de vie: 20/20

Pour quarante euros, vous repartez avec au bas mot plus d’une centaine d’heures de jeu.

Note Globale N-Gamz.com: 18/20

Borderlands Legendary Collection est très clairement la plus belle surprise des portages débarqués sur la console de Big N récemment, et pourtant je n’aurais pas parié dessus ! Oui, tout y est : qualité visuelle sans la moindre perte tandis que le fond comme la forme cochent toutes les cases de la réussite. Et même si l’on a déjà parcouru l’univers en long, en large et en travers, on ne refuse pas une nouvelle dose de Borderlands, encore moins quand on peut se la prendre à emporter partout avec nous! Bref, on ne veut désormais plus voir que des portages de cette qualité messieurs les développeurs, sinon on vous envoie Mr Torgue…



About the Author

Avatar
LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !