Review

Spin-off bien plus que suite réelle du sympathique Digimon Story Cyber Sleuth de 2015, Hacker’s Memory reprend les mécaniques convaincantes de son aîné pour nous entraîner dans une toute nouvelle histoire, à grands renforts de Digimons supplémentaire à capturer. Un titre qui devrait donc assurément parler aux fans du premier volet, mais le soft peut-il également intéresser les néophytes de la licence ou, de façon plus large, les amoureux de J-RPG? La réponse dans notre vidéo-test complet!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 14/20

Le moteur du premier volet a été légèrement amélioré pour cette suite, mais la majeure partie des environnements est reprise telle quelle. Le résultat nous offre un look manga potable, une animation correcte mais une mise en scène des combats vraiment trop épurée pour nous scotcher la rétine.

Gameplay/Scénario: 14,5/20

Hacker’s Memory se pose en spin-off plus qu’en suite temporelle, et narre de façon un peu trop rébarbative et sans énorme mise en scène des événements concomitants au premier volet. Si votre personnage se révèle malheureusement muet et sans charisme, votre groupe d’amis propose fort heureusement un background plus travaillé et un vrai capital sympathie. Niveau gameplay, on a affaire à une copie de Cyber Sleuth premier du nom, des Digivolutions et un donjon complet (Under Kowloon) en plus, avec une meilleure accessibilité, un peu plus de stratégie en combats et surtout des batailles de Hackers très prenantes.

Bande-Son: 12/20

Les doublages japonais sont convaincants et les bruitages bien réalisés, certes, mais la musique est totalement générique et risque de nuire à vos longues pérégrinations dans les donjons cybernétiques de ce Digimon.

Durée de vie: 15/20

Une cinquantaine d’heures de jeu seront nécessaires pour boucler l’aventure, avec New Game + au programme, ce qui est plutôt correct pour un J-RPG, d’autant que l’aspect collectionnite fonctionne plein pot histoire de débloquer toutes les digivolutions. Dommage, par contre, que le gameplay soit si répétitif et la narration un peu morne.

Note Globale N-Gamz.com: 14/20

Hacker’s Memory fait dans le recyclage pure souche pour approfondir l’univers du premier opus, un peu à la façon d’un Final Fantasy X-2, la refonte des combats en moins. Du coup, les habitués seront en terrain connus et apprécieront la plus grande accessibilité, les révélations scénaristiques et la présence de nombreux Digimons et évolutions supplémentaires offertes, tandis que les newbies y trouveront un J-RPG ultra classique, mais plutôt stratégique et assez bien pensé pour conserver son intérêt tout au long des 50 heures d’aventures offertes par les développeurs. Un jeu de rôle sympathique, mais à la technique un peu cheap et au contenu pas assez novateur malheureusement.



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!