Review

Bon sang, mais c’est à se demander quel problème ils ont avec nos vaches ! De qui je parle ? Mais de ces charmants hommes verts venus de l’espace bien sûr! Nos bovidés sans défense sont à nouveau la cible d’aliens belliqueux et leur unique espoir… c’est VOUS ! Ne les décevez pas, surtout si vous voulez continuer à avoir du lait dans vos céréales le matin. Bienvenue dans « Beware Planet Earth ! » chers amis des animaux… et des toilettes extérieures!

Rencontre du Quatrième type !

Meu, meuh…meu-meu-meu?

Mais qui se cache derrière « Beware Planet Earth ! » ? Et bien des français ! Egalement à l’origine de « 10 seconds left Mr Pink Rabbit », un soft qui nous oblige à faire du shopping en moins de 10 secondes (gratuit sur leur site!), Lightmare Studio est aussi le créateur de « The Flying Farm », un jeu de stratégie prenant pour cadre une ferme et notre héros actuel : Barney !

Enfin héros… c’est vite dit. En effet, vous ne pourrez compter sur ce curieux personnage qu’au travers de la porte de ses charmantes toilettes en bois, dans lesquelles il a trouvé le moyen de s’enfermer ! Et c’est pile poil durant ce moment d’intense solitude, de fragilité personnelle extrême, qu’ « ILS » ont décidé de frapper. Qui ? Mais les extraterrestres, voyons! Toujours là dans les mauvais coups ceux-là ! Cette fois, ils veulent embarquer les vaches de notre pauvre Barney. Dans quel but? La question restera sans réponse. Qui sait, peut-être qu’ils trouvent nos noiraudes charmantes et volubiles. Mais rien à faire, à vous de défendre le troupeau coûte que coûte !

Des vaches rousses, blanches et noires, sur lesquelles tombe la pluie…

Des trophées remplis d’humour à débloquer

Et des cerisiers… Oups, je m’égare. Non, pas de Normandie ici ou de bases militaires à défendre. Pas même de horde de gobelins à vaincre, mais bien des vaches toutes mignonnes à protéger ! Si Plants Vs Zombies a lancé le mode du Tower Defense « kawaii », ici on retrouve complètement cet univers verdoyant. Le principe est des plus simple, les aliens ont un portail, les vaches broutent dans leur champ, à vous d’empêcher les sales êtres aux cerveaux surdimensionnés de pénétrer dans l’enclos de ces pauvres mammifères pour leur faire passer le portail, sans quoi Barney aura le cœur brisé et vous n’aurez plus qu’à repasser le niveau.

Mais Barney en a dans le ciboulot… et dans ses toilettes. En effet, il vous procurera au fur et à mesure des stages de l’armement de plus en plus évolué et plus d’emplacements pour les disposer sur la map, car vous devrez choisir avant de contrer l’invasion quelles seront vos armes. Afin de construire ces dernières sur les abords des routes, il vous faudra des engrenages. A vous de bien répartir ceux-ci dès le départ afin de réaliser des frigogidaires (sic) pour ralentir vos ennemis, des mines et j’en passe. Vous aurez également la possibilité de voir ce qui vous attend en jetant un coup d’oeil dans la soucoupe volante de nos amis venant de loin, et il vaut mieux ! Ceux-ci sont de différentes « races » et ont chacun leurs spécificités. Tiens, vous saviez qu’il existait des aliens ninjas ? C’est chose faite désormais ! Alors que certains seront très rapides mais auront une santé fragile, d’autres prendront leur temps mais encaisseront méchamment les chocs, sans parler de certaines (oui, oui y’a même des machins verts de sexe féminin) qui annuleront plusieurs de vos armes, ou encore des grosses têtes qui généreront des boucliers pour eux et leurs petits copains.

Ma cabane au fond du jardin…

Freeman s’est converti aux Aliens!

Graphiquement, « Beware Planet Earth ! » est très joli et coloré. Des teintes vives en veux-tu, en voilà, un esprit simpliste proche d’un dessin animé, pas de fioritures et c’est ça qui est agréable. Bref, un soft qui arbore une représentation en 2D ne souffrant d’aucun défaut et bénéficiant d’une bonne lisibilité et d’un travail de fond appréciable.

Ajouté à cela, on retrouve une bande-son certes discrète mais sans fausse note, même si elle aurait mérité à être un peu plus en adéquation avec l’esprit humoristique du titre, ainsi que des bruitages plus que corrects pour un résultat sonore de bonne facture, sans plus.

Freeman est passé à l’ennemi !

« Beware Planet Earth ! » est donc un petit Tower Defense hyper agréable à jouer et addictif à souhait, le tout sans DRM s’il vous plaît. Pour la modique somme de 7,99€ vous aurez accès à une quarantaine de niveaux grâce à un mode histoire que vous pourrez parcourir en vétéran si la difficulté ne vous suffit pas. Et cerise sur le gâteau, des missions bonus vous plongeant dans l’univers d’Halloween ou encore des grands titres de Valve sont disponibles. Vous pensiez que Gordon Freeman voulait notre bien ? Vous aviez tort ! En clair, le soft est une agréable surprise, même pour les joueurs n’adhérant pas au genre.

La bande-annonce

;

Réalisation: 15/20

« Beware Planeth Earth ! » propose une 2D ultra colorée, des graphismes fins et un humour visuel omniprésent. Du bon travail.

Gameplay/Scénario: 15/20

Le scénario ne va pas chercher bien loin mais l’humour que procure Barney coincé dans ses toilettes s’intègre à merveille dans l’esprit du soft. Le gameplay est efficace, la prise en main se fait très rapidement même pour une personne novice en Tower Defense. Les missions bonus sont un vrai petit bonheur pour les divers clins d’oeil fait à d’autres grands titres. Enfin, Les niveaux sont bien aménagés, même si certains vous demanderont une bonne dose de « zen attitude », sans parler des boss qui vous attendront à chaque fin de saison. Préparez-vous !

Bande-Son: 13/20

La bande-son est de bonne qualité, mais reste très, voire trop, discrète. On aurait pu s’attendre à quelque chose de bien plus décalé, plus en « osmose » avec le reste de l’ambiance du titre.

Durée de vie: 15/20

Comptez dix heures pour finir le mode histoire en normal. Vous pouvez ajouter ensuite la rejouabilité avec le mode vétéran, ou alors vous pourrez vous éclatez sur les missions bonus. Une trentaine de succès sont à débloquer. Un excellent rapport qualité / prix.

Note Globale N-Gamz.com: 15/20

N’étant absolument pas fan de Tower Defense (certainement parce que je ne suis pas douée… oui je me confesse), et bien « Beware Planet Earth ! » a réussi à me faire sourire, à me donner du plaisir à parcourir les divers niveaux imaginés par les concepteurs et surtout à tout faire pour protéger mes petites vaches de ces satanés aliens ! Bien pensé, évoluant dans une ambiance cartoon, le soft nous détend et l’on s’improvise vite fin stratège afin de dégommer chaque vague ennemie, sans jamais se prendre au sérieux grâce au décalage instauré par notre allié coincé dans ses toilettes et ses inventions bizarroïdes. Bref, un petit jeu à avoir dans sa collection si vous êtes fan du genre, si vous avez adoré Plants Vs Zombies ou encore si la lecture de ce test vous a convaincu que vous aussi, vous devez sauver les vaches de Barney !



About the Author

LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !