Review

Plus de vingt années après la sortie de Age of Empires, voilà que ce STR nous faisant traverser les périodes antiques de notre histoire au point de marquer toute une génération de joueurs… revient dans une version retravaillée! Le pari de remettre au goût du jour un titre aussi mythique est-il réussi ? La nostalgie permet-elle tout ? La réponse, c’est maintenant !

Le retour de la revanche

« Une civilisation toute entière à mener à travers les âges »

Age of Empires Definitive Edition débarque sur le Windows Store aujourd’hui pour la modique somme de 20€, avec au développement Forgotten Empires, studio déjà aux commandes d’AoE II et Age of Mythology. Niveau édition, c’est forcément Microsoft Studios en personne qui s’est chargé de ramener la licence sur le devant de la scène.

Pour les nouveaux venus, le principe d’AoE est simple: mener votre civilisation et votre empire à travers les âges, depuis les tous premiers temps des nomades jusqu’à l’Age du Fer. Pour cela, il va falloir gérer votre population, votre cité, ses ressources et ses divers bâtiments, tout en prenant soin de vous constituer une belle armée histoire de vaincre les civilisations ennemies et protéger votre peuple des invasions.

L’évolution est en marche…

« Un jeu qui a posé les bases du genre »

Les fanas de STR, habitués de la licence ou même des Civilization de Sid Meier, retrouveront vite leurs marques avec AoE puisqu’il propose un gameplay « classique ». Logique, c’est lui qui a aidé à édifier les bases du genre. Vous aurez donc à gérer vos stocks de bois, de nourriture, de fer, d’or et j’en passe afin de pouvoir construire des greniers, des casernes, des logements et tout ce qui va avec, ou encore de créer de nouveaux types d’habitants, de nouvelles unités armées. La victoire finale, quant à elle, se fera soit par la force, comprenez par là anéantir toute la puissance militaire ennemie, soit en construisant une Merveille qui marquera 2000 années d’excellente gestion de votre part.

L’évolution à travers les Ages, d’ailleurs, se visualise par une évolution esthétique des bâtiments et unités humaines, débloquant au passage de nouvelles améliorations. Les possibilités restent malheureusement aussi limitées qu’en 1997, tout comme le contenu de base qui se dote seulement de l’extension Rise of Rome en supplément. Nous voici donc avec moult scénarios de campagnes et un didacticiel retraçant la montée en puissance égyptienne, permettant au passage de prendre les commandes du soft de façon simple et rapide.

…wait…peut-être pas tant que ça !

« L’interface aurait vraiment du être revue »

Bon, soyons honnêtes: on ne s’attendait pas à un AoE totalement refait avec une réalisation digne des productions actuelles, mais il aurait été appréciable d’avoir au moins une interface remise au goût du jour, moins froide et rudimentaire. Niveau graphisme, la refonte est correcte, les animations et autres skins ayant été retravaillées avec soin, mais rien qui ne viendra vous faire pousser des cris d’extase hélas.

Par contre, on peut facilement remarquer l’avancée technique par le biais de l’option « mode classique » qui vous enverra direct sur les visuels du jeu originel. C’est là que l’on peut constater le lissage des décors, même s’il suffira de zoomer un poil pour se rendre compte que ça pixelise vite, trop vite.

Le pathfinding, de son côté, nous colle une méchante baffe old school tant il est lourd et maladroit. Ainsi, il vous faudra errer de longues minutes en paumant la moitié de vos unités en route avant d’atteindre votre cible. Un point qu’il aurait clairement fallu revoir et améliorer.

« Visuellement, le remaster est « juste » correct… sans plus »

La bande-son, par contre, se dote d’une charmante mise à jour afin de pallier au fait qu’elle était, à l’époque, quasiment absente. Les bruitages, sons et « voix » de vos petits personnages ont été eux aussi remasterisés avec soin mais le tout reste quand même encore encore trop discret à notre goût.

Un classique, qui le restera

Age of Empire a marqué le monde vidéoludique des années 90 et ce retour Remasterisé joue à merveille la carte de la nostalgie. On se lance facilement dans une « petite » partie qui va durer de longues heures, et ce malgré un gameplay pas vraiment à jour et des graphismes améliorés, certes, mais loin d’être dans l’air du temps.

On se reprend donc étrangement au jeu, on retrouve ses repères et on y trouve du plaisir, mais on peut facilement imaginer que des novices ou des petits jeunes n’adhèrent pas au concept tant les STR actuels proposent un contenu bien plus profond et diversifié, ainsi qu’un environnement esthétique de haute volée. Vous l’aurez compris, ce AoE Definitive Edition s’adressera donc surtout aux fans du titre originel, tout simplement.

La Bande-Annonce

Réalisation: 14/20

Même si l’on ne s’attendait pas à un Age of Empire « 2k18 » avec des visuels capables de rivaliser avec les ténors actuels du genre, on doit bien avouer que le Remaster se contente un peu trop du minimum syndical selon nous. Alors certes: c’est propre, fluide et très (trop) respectueux du matériau de base, mais rien qui ne scotche réellement la rétine, sans parler du fait que ça pixélise encore pas mal dès qu’on zoome un peu.

Gameplay/Scénario: 13/20

Les différents scénarios historiques se laissent traverser avec plaisir mais autant dire que l’on ne joue pas à AoE pour son récit. Le gameplay, quant à lui, reprend les mécaniques de base du genre, dont la licence a posé les fondations. On aurait tout de même apprécié qu’il se mette au goût du jour bien que l’on puisse saluer son accessibilité, même pour un newbie du genre. Par contre, on ne pourra que pester face à cette IA chaotique, ce pathfinding bordélique et cette interface d’un autre âge.

Bande-Son: 13/20

Bien qu’elle soit retravaillée et ait bénéficié d’une attention toute particulière, la bande-son reste cependant encore trop en retrait, trop discrète, à tel point que l’on oublie parfois sa présence. Il y avait moyen de faire bien plus épique… après tout, vous dirigez une civilisation entière!

Durée de vie: 15/20

Bien que le contenu proposé de base se montrait important pour l’époque, il peut paraître léger aujourd’hui. Cependant, le multijoueur et l’éditeur de cartes permettent de rallonger la durée de vie de façon assez conséquente… et puis le prix est vraiment mini! (20€)

Note Globale N-Gamz: 14/20

Age of Empires: Definitive Edition ne nous a jamais promis la lune, mais on aurait adoré avoir plus que ce Remaster trop conventionnel. On voulait redécouvrir le soft sous un jour nouveau, avec des graphismes vraiment remaniés et des mécaniques de gameplay revues pour être plus actuelles. Ici, on assiste à un lissage propre et travaillé, certes, mais qui au fond n’apporte pas d’innovations ou de grandes émotions, hormis pour les plus nostalgiques d’entre nous. Un classique qui aurait sans doute mérité un peu plus d’attention mais reste néanmoins très solide vu son grand âge.



About the Author

LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !