Review

Kanon Wakeshima est une jeune chanteuse et violoncelliste de talent. Sa voix mélodieuse se marie à la perfection aux sonorités de son violoncelle, tout comme aux autres instruments classiques et aux différents mixages électroniques utilisés sur ses chansons. Et c’est tout en douceur que la demoiselle nous entraîne dans son univers de contes de fées/lolita.

  

Chant & violoncelle : Kanon Wakeshima
Site officiel : http://whv-amusic.com/wakeshimakanon/

Le talent n'attend pas le nombre des années, comme le prouve Kanon!

Kanon n’est âgée que de trois ans quand elle commence à jouer du violoncelle ! Sans doute motivée par ses parents qui étaient passionnés de musique classique. D’ailleurs son nom, Kanon, provient du terme musicale « canon » (« chanter en canon », en « décalé ») qui, selon la façon dont il s’écrit, peut se traduire par « le son des fleurs ». Dès son entrée au collège, la jeune fille formera un duo avant d’intégrer un ensemble baroque à l’âge de 15 ans. C’est d’ailleurs à cette période que Kanon Wakeshima commence à s’intéresser à la J-pop et au chant. Elle en vient donc tout naturellement à écrire ses propres chansons. Bien plus à l’aise avec son violoncelle qu’avec un clavier, elle choisit de composer et de s’accompagner avec son instruments à corde. Elle fait sa première apparition sur scène en tant que chanteuse à l’âge de 16 ans, lors d’un festival organisé dans son lycée.

C’est en 2007 que la vie de la jeune artiste prend un tournant décisif ! En effet, Kanon passe une audition chez Sony et, en tant que finaliste, se retrouve à signer un contrat avec DefSTAR Records, une filiale de la maison de disque. Le charisme de la jeune femme ne passe pas inaperçu et elle est très vite approchée par un grand amoureux de musique classique: Mana (Ex Malice Mizer et actuel leader de Moi dix Mois) qui, à la fois touché et impressionné par le talent et la maturité contradictoirement toute enfantine de la jeune femme, décide de devenir son producteur !

Chose assez rare pour être signalée, c’est le 11 février 2009 que déboule le premier album de Kanon, en exclusivité mondiale en France !

En mai 2008, Kanon sort son premier single, Still doll, dont la chanson éponyme sert d’ending à l’anime Vampire Knight. La jeune femme ne traîne pas et dès le mois d’octobre, sort son second single, Suna no oshiro et annonce le mois suivant son premier album « Shinshoku Dolce » pour le mois de février 2009. Chose assez rare pour être signalée, c’est le 11 février que déboule cet opus, en exclusivité mondiale en France ! Le Japon ne pourra, lui, acquérir l’album qu’à partir du 18 de ce mois. A cette occasion, la jeune artiste donne son premier show case à la capitale. Elle réitère d’ailleurs l’expérience lors de Japan Expo 2009 en juillet. Durant la même année, Kanon prête une de ces chansons pour le jeu vidéo Toumei no Kagi. Elle collabore également sur un morceau avec la mannequin Midori !

C’est une fois de plus en avant première mondiale pour la France, que Kanon Wakeshima sort son second album, Lolitawork Liberto, lors de Japan Expo 2010. Peu de temps après, la jeune femme annonce la formation de son duo avec Kanon (An cafe) qui portera le nom tout simple de KanonxKanon ! Curieux de découvrir l’univers que les deux Kanon vont pouvoir créer ensemble, c’est avec beaucoup d’enthousiasme que les fans peuvent découvrir leurs premier single, Calenduar Requiem, le 17 novembre ! Celui-ci sert de générique à la série animée Shiki. Les deux Kanon cherchent à transmettre un mélange de deux univers, à savoir la représentation d’un Japon traditionnel avec un aspect profondément moderne, tout un programme ! Le reste de l’année 2010 ne sera pas vraiment chargée en activités pour ce duo, contrairement à la suivante !

De la douceur, de la mélancolie, et un côté J-Pop assumé pour la belle Kanon

En effet, c’est le 15 juin 2011 que débarque leur second single, Koi no Doutei, qui sert lui aussi d’opening à un anime du nom de 30 sai no hoken taiiku. Suite à cette sortie, le duo donne enfin son premier concert ! Celui-ci n’a pas lieu au Japon mais bel et bien aux USA lors de l’AM² Convention à Los Angeles. Les deux artistes signent ensuite chez Gan-shin, ce qui leur permet d’entamer une tournée européenne en novembre ! En 2012, Kanon Wakeshima reprend ses activités en solo et collabore avec de nombreuses artistes, tels que le groupe Yuzu dont elle écrit les parole du titre With you. Il en est de même pour la chanson Sora no Ki de Tsuki AMANO. Elle participe également au HALLOWEEN JUNKY ORCHESTRA lors du HALLOWEEN PARTY 2012 organisé par le groupe VAMPS. Dans la foulée, la Miss continue de signer des génériques comme l’ending de To Love-Ru Darkness ou celui du jeu PSP Fate/EXTRA CCC. C’est en novembre que la jeune femme sort son nouveau single, Foul Play ni Kurari/Sakura Meikyuu. Enfin, en Janvier 2013, la venue de Kanon Wakeshima sur le sol français est annoncée! La demoiselle sera présente lors des trois jours de Japan Expo Sud à Marseille du 1er au 3 mars 2013 !

Aussi bien musicalement que esthétiquement, Kanon Wakeshima à su s’entourer d’un univers qui lui est propre, à savoir un monde lolita parfois un peu sombre et faisant parfois référence aux contes de fée. Cette ambiance féerique est très présent dans son clip et sa chanson Lolitawork Libertto, où l’on retrouve très clairement des références à Alice aux Pays des Merveilles mais aussi à Cendrillon ou encore Blanche Neige ! A noter également que ce titre comporte de nombreux passages en français ! Mais la jeune femme aborde également des thèmes beaucoup moins enchanteurs comme la solitude avec Suna No Oshiro, ou encore la captivité avec Still Doll, le tout dans un univers d’où ressort une ambiance profondément enfantine, ce qui rend le thème d’autant plus dérangeant ! Non pas que la chanson où le clip ne soient pas bons (au contraire!) mais l’une comme l’autre dégage une vérité poignante ! Bien qu’exploitant des thèmes différents, une chose reste commune à tous ces morceaux: de sublimes solos de violoncelle, tous plus vibrants les uns que les autres !

Bien ancrée dans son univers lolita, à la fois mystérieuse, sombre et enfantine, la jeune femme évolue et progresse d’année en année !

En résumé, Kanon Wakeshima est une artiste aux multiples talents, qui n’a certainement pas fini de faire parler d’elle. Bien ancrée dans son univers lolita, à la fois mystérieuse, sombre et enfantine, la jeune femme évolue et progresse d’année en année ! Pour ma part, j’ai tout de suite adhéré à son microcosme musical lors de la sortie de son premier single. Peut-être parce que, tout comme elle, je suis de formation classique, mais j’ai surtout été touchée et attirée par son chant (et bien sûr sa musique) ! J’ai eu la chance de la voir sur scène aux côtés de Kanon (An cafe) lors de leur tournée européenne en novembre 2011, et je peux vous dire que j’ai été plus qu’heureuse de la revoir, en solo cette fois, lors de Japan Expo Sud 5eme vague ! N’hésitez pas à lire l’interview exclusive qui sera en ligne prochainement sur N-Gamz!

Note Globale N-Gamz: 4/5

Les Vidéos

Still Doll

Suna no Oshiro

Discographie (solo) :

  • Still doll (single)
  • Suna no Oshiro (single)
  • Foul Play ni Kurari/Sakura Meikyuu (single)
  • Shinshoku Dolce (Album)
  • Shôjo Jikake no Libretto ~Lolitawork Liberto~ (Album)



About the Author

Nana
Bonjour à tous ! Je me présente à vous en tant que Nana ! Pour ceux qui se poseraient la question, mon pseudo vient effectivement du manga éponyme ^^ je suis passionnée par l’Asie en général et le Japon en particulier, et ce depuis bien longtemps. Je m’intéresse à sa musique depuis maintenant huit longues années ! J’écoute principalement du Visual kei et du Jrock, mais je ne suis pas quelqu’un d’étroit d’esprit et reste ouverte à d’autre genre ^^. J’espère vous transmetre l’amour que j’ai pour la musique au travers de mes articles !