Review

Vous vous souvenez que nous avions quitté notre trio légendaire (non, ce n’est pas Naruto^^) sur cette note : Feilong et Asami à deux doigts de s’entretuer, qui finissaient gravement blessés tandis qu’Akihito se voyait embarquer manumilitari par le premier. Autant dire que le suspense est haletant et qu’on a hâte de découvrir ce quatrième tome !

 

Akihito est retenu prisonnier par Feilong

Ce volume débute en Chine  (et oui, on voyage), où Feilong est en pleine convalescence pendant qu’Akihito se retrouve enfermé dans une cage. L’occasion pour nous de faire connaissance avec deux serviteurs du parrain qui auront une certaine importance dans ce tome et le suivant. On commence donc par Tao, tout jeune garçon qui voue une admiration sans borne pour le parrain, alias Feilong. C’est littéralement son héros, son dieu tant il lui apparaît parfait. Vous comprendrez qu’il rend donc Akihito responsable des blessures de son idole et va lui mener une vie d’enfer avec ses « faibles » moyens. Personnellement, je trouve sa façon de faire très rigolote et mignonnette. Bon, je vous rappelle que c’est quand même du yaoi, donc pour la nourriture, le toit et l’accès à une douche, vous ne vous étonnerez pas que notre reporter doive payer «  physiquement » de sa personne en faisant joujou avec le parrain, pour notre plus grand plaisir. 

Si vous vous demandez où est passé Asami, rassurez-vous : il arrive.

Néanmoins, Akihito parvient à s’échapper, avant de se rendre compte qu’il est bien loin de chez lui et n’a aucun moyen de rentrer. Tao va assister à cette évasion et la contrecarrer en ramenant notre fugitif à Feilong. Une amitié va naître entre le détenu et l’homme de main du parrain, amitié qui se consolidera suite à un accident lors d’un rassemblement des hommes de Feilong. Si vous vous demandez où est passé Asami, rassurez-vous : il arrive. Il faut dire que lui aussi est blessé et qu’il lui faut impérativement un moyen de pression pour récupérer sa chose (Akihito, pour ceux qui n’auraient pas saisi). Il recherche donc un document important pour Feilong afin de le faire chanter, et c’est là qu’entre en scène le second serviteur du parrain. Il s’agit ni plus ni moins que d’un agent d’Asami infiltré chez l’ennemi, qui parvient à voler ledit document tout en protégeant de son mieux Akihito, sans trahir son double jeu.

Notez qu’à la fin du volume, l’auteur nous offre un petit bonus entre Akihito et Asami. Toujours bon à prendre^^.

Asami met, de fait, son plan à exécution et ordonne à Feilong de lui remettre le reporter en échange des papiers, faute de quoi il se verra contraint de les vendre au plus offrant. C’est alors que débarque la mafia russe, qui complique grandement la situation. Le suspense est à son comble et donne clairement envie de courir acheter le tome suivant, vous pouvez me croire ! Enfin, notez qu’à la fin du volume, l’auteur nous offre un petit bonus entre Akihito et Asami. Toujours bon à prendre^^. 

Alors, le verdict ? Et bien j’aime toujours auant cette série grâce à ce tome centré sur mon chouchou, Feilong, où l’on découvre qu’il est difficile de diriger une organisation aussi obscure qu’une mafia, surtout quand on a pas un fond méchant. Le dessin n’a pas bougé d’un iota et est toujours aussi agréable, offrant à ce yaoï une patte graphique qui flatte la rétine. Une réussite totale. Autant dire que le tome suivant a intérêt à assurer tant ce volume 4 est « zéro défauts » ! 

Note Globale N-Gamz: 5/5



About the Author

Serenitymoon
Mon pseudo vient d'un manga un peu ancien mais qui va ressortir prochainement , je veux parler bien sur de Sailor Moon (sujet intarissable pour moi). Eh oui jeune trentenaire j'ai été bercée pendant toute ma jeunesse grâce au Club Dorothée et au soleil du sud de la France , dans un petit patelin où je vis toujours. Que dire d'autre sur moi: fan de manga shojo depuis l'âge de 12 ans et yaoi que assez récemment , j'espère vous faire partager ma passion. J'ai aussi une tendresse toute particulière pour la mode gothic lolita j'aime les fanfreluches, la dentelle et les noeuds , bref une fille jusqu'au bout des ongles. J'espère que nous aurons un échange des plus intéressant dans un avenir proche.