Review

Overlord, l’adaptation du Light Novel du même nom, revient à la rédaction avec deux nouveaux tomes, toujours chez Ototo. Si les aventures du nécromancien le moins sympathique de tous les MMORPG ne nous ont pas encore réellement convaincus, on continue toutefois la lecture de ce manga, oscillant entre bons moments et passages un peu plus frustrants, tout en espérant que la suite saura nous convaincre réellement. Alors, ces volumes 5 et 6 sont-ils enfin sont ceux qui nous feront adhérer à l’oeuvre ? La réponse dans notre critique manga !

« Les Hommes-Lézards se battront jusqu’au bout »

Dans le nouveau monde d’Yggdrasil, depuis que le serveur a fermé ses portes, Ainz Ooal Gown, un nécromancien aux pouvoirs inimaginables, prend plaisir à découvrir son nouvel environnement, avec toutefois un seul but : la conquête ultime de tous les territoires.

Alors qu’il avait envoyé Shalltear, l’un des PNJ à ses ordres, collecter des informations sur des personnages puissants, celle-ci s’est vue ensorcelée. La voilà donc qui se retrouve à affronter son propre maître! Mais malgré sa force impressionnante, fera-t-elle le poids face à ce sorcier surpuissant ?

Ainz Ooal Gown prend alors la pleine mesure de ses adversaires ; même s’il ne les connaît pas encore réellement, il sait qu’ils sont déterminés et qu’ils ne manquent pas de ressource. De retour à Nazarick, sa forteresse, notre héros met donc en place un plan afin de mieux se protéger. Lui qui se croyait tout puissant, saura-t-il encore survivre longtemps dans ce jeu devenu sa propre vie ?

« L’Overlord devra-t-il sacrifier son ex-servante pour accomplir son rêve? »

Le tome 5 d’Overlord se voit garni d’une certaine tension. Le combat qui avait débuté dans le tome 4 arrive enfin à sa conclusion, et même si l’on sait Ainz Ooal Gown surpuissant, osera-t-il tout mettre en oeuvre pour gagner, quitte à tuer son ancienne servante ?

Le volume 6, quant à lui,  se concentre sur le prochain objectif de notre sorcier nécromancien : décimer le peuple lézard afin d’accroître la renommée de sa guilde. Le personnage d’Ainz Ooal Gown nous apparaît ainsi plutôt cruel au début, mais ce tome nous révèle peu à peu ses réelles motivations. Les scènes d’affrontement sont de belles factures, même si la guerre en elle-même se conclut un peu trop facilement à notre goût.

Vous l’aurez compris, si ces deux nouveaux tomes d’Overlord nous présentent des conflits plutôt intéressants, le final nous laisse un peu sur notre faim, d’autant que techniquement, on retrouve encore quelques maladresses graphiques. On a néanmoins hâte de découvrir le volume 7 pour voir si les Hommes-Lézards nous réservent de nouvelles surprises !

Note Globale N-Gamz: 3/5



About the Author

Amy
Amy
Gamer girl et otaku dans l'âme, j'ai fait du fansub -aux postes de traductrice/checkeuse- pendant plusieurs années. A la fin de mon anime favori (R.I.P. Bleach), j'ai lentement décroché ; et depuis, j'ai erré sur le net ... Jusqu'à ce que je trouve N-Gamz ! Un site qui me permettrait de partager ma passion non plus de la japanim, mais des jeux vidéos avec un public ; parfait ! Je vais donc mettre tout mon petit coeur dans mes articles et tests, en espérant qu'ils vous plairont ! Random fact : je fais un délicieux brownie