Review

Penchez-vous un peu vers le sol et imaginez un petit monde, là, en bas, caché sous les feuilles! C’est dans cet univers que vivent de mignons petits personnages se promenant en scarabées et volant sur le dos des oiseaux. « minuscule », voici le nouveau trésor décelé par les éditions Komikku, qui passent allègrement du conte pour adulte avec Snow Illusion (en chronique ici) aux histoires pour les grands enfants (et les petits) avec l’oeuvre de Takuto Kashiki. Ne tardons plus et laissez-nous vous faire découvrir les « gigantesques » aventures de ces « petits » êtres pleins de charme!

Hakumei et Mikochi mesurent… 9cm de haut!

Ce premier tome de « minuscule » nous narre le quotidien de Mikochi et Hakumei, deux petits êtres de 9 centimètres. À travers les différents chapitres qui composent le manga, nous allons suivre leurs aventures mouvementées dans la forêt, au marché, mais aussi leur rencontre avec les autres petits personnages qui foisonnent sous nos pieds.

Si le graphisme est enfantin, avec un style tout en rondeur, cela ne gâche en rien la qualité visuelle de ce manga, que du contraire: ça le rend diablement attachant. Le travail minutieux sur les décors ou sur les animaux force le respect pour un récit net, fluide et agréable à lire. Le plus surprenant c’est que, malgré cette profusion de détails, le mangaka arrive à allier le réalisme avec le fantaisiste, le tout au travers d’un jeu des trames qui ne surcharge jamais les pages. Cerise sur le gâteau, la quatrième de couverture propose une scène en intérieur en couleur, incroyable de précision dans sa représentation avec un ton de couleur correspondant à la terre et la nature pour un résultat enchanteur, tout simplement.

Le souci du détail force le respect et le style tout en rondeur rend les héroïnes terriblement attachantes!

L’histoire, quant à elle, ne propose pas un scénario suivi ou une énième longue quête épique, mais juste des tranches de vie de nos petits êtres avec un mot d’ordre: l’amusement. On sourit beaucoup, on s’éprend d’affection et on a même droit à quelques leçons de vie, notamment lorsque Hakumei travaille pour Sardin. Les visages tout en rondeur apportent beaucoup d’émotions et l’on est ravi d’en apprendre un peu plus, à chaque page, sur nos deux incroyables héroïnes, sans jamais ressentir de lassitude. Bref, le format choisi pour la narration semble idéal.

Allez, on ne vas pas faire durer le suspense plus longtemps: ce manga est mon coup de coeur du mois de février, tout simplement! Terriblement attachant, voire même attendrissant, « minuscule » risque de faire retomber ses lecteurs en enfance, émerveillés qu’ils seront par ces petits personnages évoluant le plus naturellement du monde au travers de décors magnifiquement représentés. Un manga qui convient tout autant aux adultes qu’aux enfants, malgré sa classification un peu « bizarre » de seinen. Je pense que les tous petits se régaleront clairement à lire les aventures trépidantes de Mikochi et Hakumei! Komikku nous gâte vraiment en ce moment, et on ne peut que saluer la variété et la qualité des oeuvres qui y sont éditées, nous offrant une vision élargie et plus que positive de la notion même de « manga ».

Note Globale N-Gamz: 5/5



About the Author

Yzabel
Yzabel
Je suis une passionnée de manga et de tout ce qui touche à la culture asiatique en général, mais surtout de tout ce qui est en rapport avec les Yokaï. Fan de lecture, je suis également cosplayeuse et dessinatrice à mes heures perdues.