Review

«  On dit que ceux qui ont les mains froides ont le cœur chaud »… Ce proverbe prend clairement tout son sens dans Snow Illusion, le nouveau one-shot édité par Komikku qui nous narre l’histoire bien connue de la femme des neiges, le tout dans un style romantique et paré d’un graphisme pour adulte. Un choix idéal pour offrir un conte bien plus mûr qu’à l’accoutumée… mais aussi un pari risqué qui, s’il est réussi, confirmera le talent de cette maison d’édition à nous faire vivre des expériences uniques.

Yuki a un destin hors du commun, condamnée à disparaître des souvenirs dès que la neige se retire

« Je cherche un homme qui m’aimera jusqu’à la mort ». Ces paroles, la belle Yuki ne cesse de se les remémorer durant son périple pour trouver cet amour fou… un être qui l’aimera malgré la froideur de ses mains. À travers les différentes nuits qui constituent autant de chapitres à son récit, la belle n’a de cesse de chercher la personne qui tombera amoureuse d’elle et surtout, lui restera fidèle. C’est dans ce contexte que nous entraîne Komikku, alors que Yuki, demoiselle quasi parfaite, se retrouve suivie par un homme étrange qui note tous ses faits et gestes. Serait-ce lui, l’amour qu’elle attend depuis si longtemps ?

Techniquement, lorsque l’on feuillette Snow Illusion, on se rend directement compte qu’il s’adresse à un public plus mâture de par son genre : le josei, qui correspond à un style adulte pour femme (en parallèle au seinen). Les traits des personnages sont réalistes et apportent une touche de sensibilité tout au long de l’histoire, de même que les trames sont claires et respectent le thème de la froideur et l’imaginaire incessant de la neige et de l’hiver. A ce niveau, le coup de crayon d’Andô Ikori, le mangaka, est vraiment gracieux et offre un côté aérien s’accordant parfaitement avec la volonté amoureuse du conte. C’est léger et totalement agréable à lire, tout autant qu’à regarder. Les pages ne sont pas surchargées par les décors et l’on voyage dans un juste milieu qui permet au lecteur de se concentrer sur les expressions des personnages… et de Yuki principalement, dont les sentiments sont clairement le fil conducteur de ce one-shot féminin.

Snow Illusion n’est pas un manga comme les autres, c’est une vraie œuvre liée à la psychologie de couple

Mais c’est surtout au niveau du scénario qu’il faut voir ce Snow Illusion comme un récit à part. En effet, ce conte pour adulte retraçant une légende urbaine est mené de main de maître au travers d’histoires différentes s’imbriquant de façon parfaite les unes dans les autres, le lien les réunissant n’étant autre que cet homme mystérieux qui note à foison les actes de la froide Yuki, une immortelle dont l’existence est oubliée par tous ceux qui l’ont croisée… dès la fonte des neiges. Un destin peu enviable mais que l’auteur arrive à mettre en exergue avec brio, rompant allègrement avec les différents thèmes existants autour de l’amour, nous montrant surtout une femme prête à tout pour garder son mari, au point d’en devenir quasiment soumise. Mais cet inconnu qui la suit va déclencher la jalousie de ses époux respectifs… qui risquent d’écouter leur entourage et tromper la belle !

Que l’on soit clair, Snow Illusion n’est pas un manga comme les autres, c’est une vraie œuvre liée à la psychologie de couple. Il a une vision très personnelle de la définition d’aimer, permettant au lecteur, à travers les différentes histoires qui lui sont offertes, d’analyser toutes les façons de concevoir une union, avec des thèmes aussi importants que l’amour physique, le mariage, les enfants, qui sont soulignés à divers degrés. Mais surtout, ce qui reste à la fin de chaque chapitre, c’est clairement la notion de fidélité… que l’auteur veut vraiment mettre en évidence… (histoire personnelle difficile ?).

Bref, voilà un one-shot qui sort clairement des sentiers battus et qui mérite toute votre attention, autant dans le scénario que dans le graphisme. Croyez-moi, vous allez verser votre petite larme pour ce conte pour adulte que les adolescents adoreront également grâce au romantisme émanant du récit. Une vraie introspection de la vie de couple… ça n’est pas courant et c’est encore une fois une perle made in Komikku que l’on vous conseille d’acquérir et surtout de garder dans votre mangathèque.

Note Globale N-Gamz: 5/5



About the Author

Yzabel
Yzabel
Je suis une passionnée de manga et de tout ce qui touche à la culture asiatique en général, mais surtout de tout ce qui est en rapport avec les Yokaï. Fan de lecture, je suis également cosplayeuse et dessinatrice à mes heures perdues.