Review

Sous une couverture menaçante nous montrant Berserker et son maître, ce huitième tome de Fate/Zero nous plonge dans un récit  haletant et plein de rebondissements. Comme toujours, on tient ici un volume soigné pour une œuvre phare des éditions Ototo, qui ont décidément misé sur une très bonne acquisition!

Le combat épique contre Caster bat son plein en début de volume!

Le combat épique contre Caster bat son plein en début de volume!

Le combat contre Caster débuté dans le tome précédent prend fin ici, grâce à l’alliance des servants. Saber dévoile d’ailleurs enfin son Noble Phantasme, sous le regard attentif de son entourage. Entre-temps, un autre affrontement, aérien cette fois, oppose Kariya Matô à Tokiomi Tohsaka, maîtres respectifs de Berserker et Archer. Autant dire que la Guerre pour le Saint Graal s’intensifie clairement dans ce huitième volume!

Comme toujours, le graphisme des scènes d’action de ce Fate/Zero est très agréable à l’oeil et évite surtout de noyer le lecteur dans une abondance de trames noires. L’action est fluide, le découpage est maîtrisé, bref la série continue dans l’excellence visuelle. On regrettera juste que le trait soit réalisé trop vite sur certaines pages. De fait, il arrive que l’on ne voit même pas le visage des personnages lors de certaines rixes. Certes, c’est une question de dynamisme, mais on a un peu l’impression que le volume a dû être « précipité » pour sortir à temps. Heureusement, le reste du dessin nous emporte magistralement en plein coeur de ce récit haletant.

Saber est réellement mise en avant et on découvre même son Noble Phantasme

Saber est réellement mise en avant et on découvre même son Noble Phantasme

L’histoire, justement, même si elle est mise en retrait face à l’abondance de combats, évolue de façon assez inattendue puisque le lecteur voit se développer de nouveaux buts pour les Maîtres. Certes, le tome précédent nous préparait à une rixe explosive, donc on savait ce qui nous attendait et ce volume 8 est loin de nous laisser sur notre faim en termes d’action, mais il parvient quand même à nous proposer, au travers de la querelle permanente des Maîtres entre eux alors que leurs Servants s’entraident, un contraste apportant une vraie pointe dramatique au scénario. On apprécie également que tous les protagonistes du récit soient présents et jouent un rôle, personne n’étant mis à l’écart. De plus chacun a enfin pu dévoiler son objectif pour atteindre le fameux Graal. On a donc toutes les cartes en main pour imaginer la suite!

Ce tome 8 de Fate/Zero, davantage placé sous le signe des combats, apporte pourtant une vraie évolution dans l’histoire. Saber est enfin mise en avant et tous les éléments sont à présent rassemblés pour un grand final que l’on sent épique à souhait! La quête pour le Saint Graal va finir de la plus belle façon qui soit, dans le sang et les regrets!

Note Globale N-Gamz: 4/5



About the Author

Yzabel
Yzabel
Je suis une passionnée de manga et de tout ce qui touche à la culture asiatique en général, mais surtout de tout ce qui est en rapport avec les Yokaï. Fan de lecture, je suis également cosplayeuse et dessinatrice à mes heures perdues.