N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les vidéos

7 avril 2016
 

DOOM : notre preview ultra gore après la Closed Beta! (+ Vidéo Preview)

Annoncé en 2007 par un John Carmack au sommet de sa forme après l’incroyable succès de Doom 3 sur PC et Xbox première du nom, Doom 4 a connu pas mal de revers durant son développement. Au départ FPS solo ultra scripté à la Call of Duty, le titre a changé plusieurs fois d’orientation et de moteur de jeu, tandis qu’ID Software, son développeur, se faisait racheter par le tout puissant Bethesda (Fallout, Skyrim) et que Mister Carmack allait voguer vers les rivages de la réalité virtuelle chez Oculus. Aujourd’hui et face au marché ultra concurrentiel du jeu de tir à la première personne, DOOM a du se réinventer pour exister. Au programme : un multi gore et nerveux taillé pour l’esport ainsi qu’une campagne solo où fun et démembrements côtoient un écran saturé de démons belliqueux. Le scénario ? C’est pour les chochottes !

DOOM revient après... 13 ans d'absence!

DOOM revient après… 13 ans d’absence!

Doom 4, rebaptisé sobrement DOOM (en majuscules), s’est laissé approcher le temps d’un week-end de Closed Beta sur PlayStation 4, PC et Xbox One, histoire que l’on puisse vous faire une preview en bonne et due forme de ce FPS reboot d’un premier opus qui a démocratisé le FPS après que son aîné, Castle of Wolfenstein, l’ai tout simplement « créé ». Malheureusement, seul le mode multi était jouable, le solo s’étant fait excessivement discret dans la communication de Bethesda. Tout au plus sait-on qu’il reprend le scénario du premier Doom (tout comme Doom 3, qui en était déjà un reboot, décidément) et vous transporte sur la planète Mars, colonisée par l’Homme et surtout envahie de démons issus tout droit d’une faille infernale. La campagne devrait vous occuper environ 13h mais ne ferait pas du scénario son atout majeur, loin de là. Le but des développeurs est surtout de vous livrer d’immenses zones remplies de monstruosités à éradiquer de la façon la plus gore qui soit, à grands coups de shotgun, BFG 9000 ou autres tronçonneuse et combos kills bien nerveux. Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à notre Closed Beta Multi.

D'anciennes armes sont de la partie, mais les nouvelles sont tout aussi fun à jouer!

D’anciennes armes sont de la partie, mais les nouvelles sont tout aussi fun à jouer!

Ce DOOM nous offrait en effet l’occasion de nous adonner à deux modes de jeux distincts, sur deux cartes différentes. Tout d’abord, le match à mort en équipe, jouable à 6 contre 6, qui sacre la première équipe à effectuer 75 kills adverses. Vient ensuite le « Sentier de la Guerre », qui vous oblige à occuper une zone mobile le plus longtemps possible pour vous proclamer vainqueur. Niveaux maps, le choix s’est porté sur « Forge », industrielle et claustrophobe, ainsi que sur « Infernal », plus en verticalité et en open space, avec des chutes mortelles… dans la lave !

Avant de vous lancer dans la bataille, il convient bien entendu de personnaliser votre avatar suivant différents critères : casque, plastron, bras, jambes, niveau d’usure de l’armure ainsi que sa propreté, motifs et couleurs. Les armes sont également customisables esthétiquement parlant. Au nombre de sept dans cette démo, elles reprennent les classiques du monde de Doom comme le Shotgun, le fusil plasma ou le lance-roquette, mais ajoutent deux-trois nouveautés sympathiques telles que le fusil foudroyant ou encore le très délicat à manier Canon Statique, qui se charge uniquement… quand vous bougez !

Deux cartes pour cette Beta: la retorse "Forge" et la mortelle "Infernal"

Deux cartes pour cette Beta: la retorse « Forge » et la mortelle « Infernal »

A noter que le BFG 9000 est également de la fête, mais doit être récupéré directement sur la map, à l’inverse des autres armes qui se trouvent dans votre pack de départ. Enfin, vous pourrez configurer pas moins de quatre « provocations », des poses victorieuses que vous pourrez lâcher à tout moment via la croix de direction et dont la fameuse « Dance de Carlton » fait partie.

Une fois ceci fait, vous aurez à paramétrer vos différents packs à utiliser à chaque respawn. Trois sont prédéfinis de base : assaut, sniper et embuscade, chacun contenant deux armes distinctes et une grenade propre allant du frag explosif au vol de vie en passant par le téléporteur, mais vous pourrez opter pour votre propre config si cela vous chante (on vous recommande le combo Fusil Foudroyant et Fusil Plasma). Il ne vous restera plus alors qu’à choisir vos divers kits de piratages, des bonus que vous pourrez utiliser, comme vos packs d’armes, après chacune de vos morts et qui pourront, par exemple, indiquer en surbrillance l’ennemi qui vous a abattu à la manche précédente, vous procurer un boost d’armure ou encore vous indiquer la position de l’arme la plus puissante du niveau et le temps qu’elle mettre à réapparaître. De quoi élaborer de jolies stratégies.

Le jeu est vif, rapide, nerveux et terriblement jouissif. Bref: taillé pour l'esport!

Le jeu est vif, rapide, nerveux et terriblement jouissif. Bref: taillé pour l’esport!

Mais place au gameplay ! Que ce soit en match à mort ou en Sentier de la Guerre, ce DOOM Next-Gen se montre terriblement speed et nerveux. S’il est clair que l’animation en 60FPS n’y est pas étrangère malgré ses soucis de tearing, c’est surtout la simplicité de la jouabilité et la vélocité de vos Space Marines qui y est pour beaucoup : une touche pour tirer, une pour le shoot secondaire, une troisième pour switcher d’arme et une dernière pour les grenades, tout cela uniquement avec les boutons de tranche. Ajoutez à cela la possibilité de vous accroupir, de faire un instant kill ou de double sauter et… vous avez fait le tour !

Du coup, DOOM se prend en main en moins de cinq minutes pour un plaisir immédiat, sans fioritures. Ça tire à tout va, il y a très peu d’endroits pour les « Campeurs » et les divers bonus répartis au sein des deux niveaux peuvent vraiment faire la différence, notamment le BFG 9000, dont les trois uniques shoots mortels et la capacité secondaire à scanner tout l’environnement vous donneront à coup sûr un trio de kills d’affilée dans vos stats. Un régal !

Une fois en "possession démoniaque", vous pourrez expérimenter les pouvoirs du surpuissant Revenant!

En « possession démoniaque », vous deviendrez le surpuissant Revenant!

Histoire de varier les plaisirs, le titre fait apparaître à intervalles réguliers un pentagramme que vous pouvez ramasser. Celui-ci vous transforme alors en démon issu du jeu solo, l’espace d’une bonne minute (démon que vous choisirez d’ailleurs AVANT votre plongée sur la map). Seul le Revenant avec son Jet-Pack et ses deux lances-missile était jouable dans cette Closed Beta… mais quel pied ! Surpuissant, cette créature tue n’importe quel soldat en deux coups à peine, et il faudra que toute l’équipe adverse se ligue contre lui pour en venir à bout. L’exploit sera néanmoins hautement récompensé, puisque le pentagramme réapparaîtra alors sur la dépouille du monstre et pourra être acquis par n’importe quel autre joueur ! Les retournements de situation sont donc monnaie courante et dynamisent grandement le rythme des parties.

Le SnapMap, vous permettant de créer vos propres cartes, devrait rajouter une bonne dose d'intérêt au soft!

Le SnapMap, vous permettant de créer vos propres cartes, devrait rajouter une bonne dose d’intérêt au soft!

Une fois le match gagné (ou perdu), vous aurez accès au classique écran de stats, qui vous procurera de l’XP et vous fera monter de niveau en fonction de votre nombre de victimes mais aussi de l’accomplissement de divers défis et prouesses. Etre mort le moins de fois possible, réussir la plus longue chaîne de kills, vous suicider pour tuer un ennemi ou encore n’utiliser que les tirs secondaires de vos armes sont autant de « mini-quêtes » que les adeptes du 100% vont adorer remplir histoire d’obtenir des pièces d’armure inédites, des kits de piratages uniques ou encore des boosts d’XP radicaux. Le contenu semble assez pléthorique puisque après avoir passé plus de 7 heures à enchaîner les matches sur la démo, on débloquait encore de nouvelles choses !

Très sincèrement, le multi de ce DOOM nous a grandement rassuré quant aux qualités du titre à s’inscrire dans le domaine de l’eSport et de la convivialité. Simple d’accès mais pouvant s’avérer très technique par la suite, le gameplay est vif, nerveux et fun au possible pour un résultat qui ne souffre au final que d’une réalisation graphique un peu en deçà de ce qu’on espérait, mais a au moins le mérite de tourner en 60FPS constant pour un sacré confort de jeu. Il nous tarde vraiment de nous adonner aux cinq autres cartes prévues à la sortie, et surtout à ce fameux mode solo dont on sait si peu de choses pour le moment ! En attendant, place à notre preview vidéo !

La Note Preview N-Gamz: 4/5

PS: La Note Preview N-Gamz symbolise le degré d’attente suscité à la rédaction après la découverte du jeu et non une quotation sur sa qualité finale. Elle ne représente donc aucunement une idée de la note qui sera attribuée à l’issue du test complet

La Preview Vidéo



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!



 
Les dernières news!
 

 

Concrete Genie: Après Days Gone, une autre exclu Sony retardée! De 2018… au Printemps 2019!

Véritable concentré de poésie et d’inventivité, le Concrete Genie de Pixel Opus était normalement attendu pour 2018 exclusivement sur PlayStation 4, mais on dirait bien que Sony en a décidé autrement! Ainsi, après...
by Neoanderson
0

 
 

e-Sport: Proximus sponsorise la première compétition belge de FIFA sur PS4! Inscrivez-vous!

Depuis quelques années, l’e-Sport, les compétitions de jeu vidéo, intéresse un public de plus en plus nombreux, remplissant des stades entiers. La médiatisation attire donc fort logiquement de plus en plus de sponsor...
by Neoanderson
0

 
 

Nintendo 64 Classic Mini: les images en fuite sont des fakes! Et la liste des 19 jeux?

Si vous suivez l’actualité vidéoludique, vous avez forcément du voir le net s’enflammer pour de soi-disant photos de la Nintendo 64 Classic Mini, et même pour une liste de 19 jeux censés accompagner le lancemen...
by Neoanderson
0

 

 

Fortnite: le Monopoly ouvre ses précommandes! Intéressé?

Hasbro est heureux d’annoncer la date de sortie en France (et en Belgique aussi) ainsi que la disponibilité en précommande de la nouvelle édition de sa gamme Monopoly : MONOPOLY FORTNITE. À compter du 12 décembre, les f...
by Neoanderson
0

 
 

Days Gone: retardé à fin avril 2019! Sony a peur des gros titres de février?

Alors qu’il était prévu pour être le nouveau blockbuster exclusif à la PS4 de l’automne 2018, l’Open World Zombifique Days Gone avait été décalé au 22 février 2019 histoire d’éviter Red Dead Re...
by Neoanderson
0

 
 

Star Wars IX: Luke Skywalker confirme sa présence dans l’ultime volet de la saga!

On s’en doutait forcément vu ses dernières lignes de dialogues dans Les Derniers Jedi, mais c’est aujourd’hui confirmé par l’acteur en personne: Luke Skywalker (alias Mark Hammil) reviendra bel et bie...
by Neoanderson
0

 

 

Soul Calibur VI: Dispo aujourd’hui! Jeu de baston de l’année ou chant du cygne? (Vidéo)

BANDAI NAMCO Entertainment Europe a le plaisir d’annoncer la sortie de SOULCALIBUR VI aujourd’hui, le 19 octobre 2018, sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Un titre qui pourrait bien être le dernier de toute la sér...
by Neoanderson
0

 
 

Mate 20X: Huawei lance le… « tueur de la Switch »! OLED, stick, batterie x2 et… 1000$! Euh…

Annoncé en grandes pompes hier lors d’une soirée plutôt sympathique, le nouveau téléphone de Huawei a une énorme ambition: battre la Nintendo Switch sur son propre terrain, celui du jeu vidéo portable! En effet, le...
by Neoanderson
1