N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les événements

10 août 2015

Mad Max: notre preview made in Gamescom 2015!

Comme il y a deux ans (oui, oui… deux ans), Warner nous a invités à la présentation privée de son prochain gros titre d’action/aventure: Mad Max, lors de la Gamescom 2015. En effet, nous avions déjà pu voir tourner le titre d’Avalanche Studios à la Gamescom 2013, et il était alors prévu sur PlayStation 3 et Xbox 360, avant de faire l’objet d’un gros silence radio… un peu comme le film « Fury Road » en fait. Depuis lors, Mad Max a fait son grand retour au cinéma en devenant la référence du genre (voir notre critique ciné en cliquant ici) et le jeu a, quant à lui, été décalé vers la Next-Gen only. Un pari gagnant au regard de ce que l’on a pu en voir… et sans doute l’un des blockbusters vidéoludiques de la rentrée !

L'infâme Scrotus règne en tyran incontesté sur le Wasteland

L’infâme Scrotus règne en tyran incontesté sur le Wasteland

A peine entré dans la salle de présentation Gamescom avec les développeurs de Mad Max, que j’ai l’agréable surprise de constater la présence d’une console par média convié à l’événement. Pas besoin de batailler pour jouer, d’autant que le studio avait eu la bonne idée d’adjoindre à chaque fois l’un de ses membres pour deux rédacteurs, histoire de nous aiguiller au mieux dans cette découverte du jeu.

On démarre de façon assez inhabituelle, avec non pas du combat ou de la poursuite en voiture, mais bel et bien la customisation du véhicule de Max. Si, il y a deux ans de cela, on nous avait promis des tonnes de possibilité sans nous montrer une seule image, cette fois il faut avouer que les développeurs ont tenu parole et qu’il y a une foule de choses à modifier sur votre véhicule, de la carcasse en passant par les défenses de pneu, le pare-choc, les décalcos éventuels, la gamme de couleur, les protections de châssis (pics, griffes acérées, …), le moteur, les suspensions, et j’en passe. Le tout se débloque au fur et à mesure en ramassant des débris et autres « brols » métalliques qui servent de monnaie de jeu. Pour tout vous dire, je me suis créé une voiture rose et mauve histoire de voir jusqu’où pouvait aller le délire, en l’émaillant de pics acérés, d’un moteur bien visible et de perces-pneus efficaces. Le tout, couplé au « style » Mad Max poussiéreux, crade et usité typique de l’ère post-apocalyptique imaginée par George Miller, ne dépareillait pas du tout dans l’univers du charismatique héros, preuve que même s’il y a de nombreuses possibilités de personnalisation, parfois loufoques, le tout reste cohérent et influence surtout la conduite du bolide.

La customisation du véhicule principal promet des heures de plaisir aux amoureux de la saga

La customisation du véhicule principal promet des heures de plaisir aux amoureux de la saga

Allez, c’est pas tout mais il est temps de prendre la route pour une mission d’infiltration à la Max Rockatansky… autrement dit, on rentre dans le tas ! Votre mission est simple : vous introduire dans une « forteresse » ennemie pour en débusquer un lieutenant de Scrotus (le big boss des Wasteland) qui retient prisonnière une demoiselle en détresse. On vous rassure, les autres missions seront bien moins conventionnelles, on nous l’a certifié. Au volant de mon bolide, j’apprivoise rapidement les commandes (je signale qu’on joue sur PlayStation 4) : R2 pour avancer, L2 pour reculer, basique. Ce qui l’est moins, c’est l’utilisation d’armes en roulant, indispensable pour se défaire des nombreux assaillants motorisés qui vont régulièrement vous prendre en chasse histoire de vous dépouiller de votre voiture. Ainsi, en appuyant sur R1, le temps se ralentit et permet de « programmer » à l’envie une cible pour l’ami de Max, Chumbucket, à l’arrière du véhicule, ou pour Max lui-même en fonction de l’arme choisie à savoir : le shotgun, le rocket launcher ou… le grappin ! Décidément, entre Batman Arkham, Assassin’s Creed Syndicate et Just Cause 3, c’est clairement l’outil du moment (d’un autre côté, Avalanche Studios n’est nul autre que le créateur de… Just Cause justement).

Les joutes motorisées sont ultra nerveuses et les explosions tout bonnement titanesques. Un régal visuel!

Les joutes motorisées sont ultra nerveuses et les explosions tout bonnement titanesques. Un régal visuel!

En plein road rage, le tout s’avère d’une simplicité et d’une fluidité extrême. On vise la roue avant d’un poursuivant, on lui tire dessus au shotgun avec rond et hop… c’est parti pour une série de tonneaux titanesques ! Le grappin, quant à lui, offre pas mal de folie avec la possibilité de retirer des parties entières de carrosserie, d’amener un véhicule à volontairement percuter vos roues dentelées ou encore de transpercer littéralement le tireur de l’engin. Jouissif, d’autant que le spectacle visuel est au rendez-vous. C’est bien simple, j’ai vu passer des dizaines et des dizaines de jeu cette année… et j’ai réussi par m’émouvoir de la la beauté des explosions de ce Mad Max ! C’est tout bonnement bluffant, notamment lorsque l’on ôte au grappin l’arrière de la carlingue d’une catapulte motorisée pour ensuite tirer au shotgun dans son réservoir d’essence et la voir, elle ainsi que ses occupants, partir vers le « Valhalla » (les fans du film comprendront) dans une explosion qui ne pourra que vous arracher une larme de bonheur !

Les combats sont calqués sur le modèle de Batman Arkham, en bien plus violent.

Les combats sont calqués sur le modèle de Batman Arkham, en bien plus violent.

Pour le reste du constat technique, on note une grande profondeur de champ, des textures qui rendent plutôt bien l’atmosphère des longs métrages de Miller, une animation fluide même quand plusieurs véhicules explosent à l’écran et relativement peu d’aliasing. Quelques ombres au tableau néanmoins avec certains angles de caméra pas toujours bien cadrés et des animations qui manquent parfois de naturel une fois descendu de voiture… mais vraiment, on chipote.

Les phases à pied, justement, parlons-en. Sur simple pression de la touche Triangle, Max peut sortir de sa voiture et laisser à Chumbucket le soin de la réparer en attendant qu’il revienne (les dégâts sont bien visibles sur la carrosserie). L’occasion d’admirer la modélisation du héros badass comme on l’aime. Petite surprise, par contre, la barbe bien fournie de notre cher Max, à milles lieues de celle, naissante, visible sur les trailers. Serait-il possible de « customiser » un peu Max ? L’histoire se déroulerait-t-elle sur un grand laps de temps ? Aucune réponse des devs à ce niveau. Bref, à pied, on passe en mode « Batman Arkham » avec des phases d’exploration, des quêtes annexes et surtout beaucoup de combats. Le gameplay des rixes est calqué sur celui du Chevalier Noir avec une touche pour contrer, une autre pour taper et une pour attraper/projeter. On peut aussi tirer en ciblant avec R1 (histoire de bien ralentir le temps pour un beau headshot) ou flinguer l’ennemi le plus proche via la touche rond. Du classique, mais qui fonctionne admirablement bien grâce à une très bonne mise en scène des séquences d’aventure et une chorégraphie des combats ultra violente utilisant notamment certaines armes bien retorses comme une lance ornée d’une charge explosive… on vous laisse imaginer les dégâts !

Les tempêtes de sable sont aussi belles que meurtrières dans ce Mad Max qui va faire mal à la rentrée!

Les tempêtes de sable sont aussi belles que meurtrières dans ce Mad Max qui va faire mal à la rentrée!

La démo se conclut au cœur même de la forteresse à « infiltrer ». Notons que des morts silencieuses sont également présentes, mais je dois vous avouer que je l’ai joué beaucoup plus « bourrin » qu’autre chose par nécessité, ce qui m’a permis de voir la fin de la démo sur la demi-heure proposée par les devs. Bref, le lieutenant de Scrotus parvient à s’échapper avec notre demoiselle en détresse mais Max gagne la confiance d’une précieuse alliée dans sa recherche du Magnum Opus, le véhicule ultime. Une conclusion qui nous a d’ailleurs poussés à savoir si le jeu aurait un lien avec le film de Miller sorti dans les salles récemment. Réponse claire : AUCUN lien. Bref, une aventure totalement exclusive dont les deux ans de « retard » ont largement bénéficié à faire d’elle un titre solide, voire peut-être même une future référence du genre, comme ont pu l’être les années de report du film pour en faire aujourd’hui une œuvre d’ores et déjà culte du septième art. Violent, nerveux, jouissif et proposant un monde post-apocalyptique incroyable (il faut voir une tempête de sable ingame et en ressentir la fureur !) ainsi qu’une bonne dose de liberté et d’objectifs annexes, ce Mad Max version Avalanche Studios va faire mal, très mal à la rentrée, on le sent !

La Note Preview N-Gamz: 5/5

La Bande-Annonce



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!




 
Les dernières news!
 

 

Nintendo Switch: « Elle va cartonner autant que la Wii! » Vous y croyez? A vous la parole!

La Nintendo Switch sortira dans une petite semaine, et on doit bien avouer qu’elle ne laisse pas indifférent. En effet, soit on adore la nouvelle console hybride de Nintendo pour son concept de transportabilité poussé ...
by Neoanderson
0

 
 

PSN+: WTF?! Sony crée la hype avec un w-e gratuit… mais le service ne fonctionne pas!

Décidément, ce n’est clairement pas le mois de Sony et de son service de jeu online! En effet, le PSN a connu pas moins de quatre pannes en février, et le constructeur entendait bien se faire pardonner en proposant à ...
by Neoanderson
0

 
 

Nintendo Switch: Frayeur avec un clips de pose créé pour… s’éjecter! (Mais très malin au final)

Si vous suivez un peu les forums reddit et l’actualité de la Nintendo Switch, vous avez forcément vu ce gif qui a fait froid dans le dos à la majorité des fans: une console en train d’être replacée dans son do...
by Neoanderson
0

 

 

PlayStation 5: Zappez la PS4 Pro! La PS5 débarque dans 2 ans! (d’après Michael Pachter)

Lors de son émission Pach Factor, Michael Pachter, l’analyste vidéoludique de Wedbush Securities qui s’est fait connaître en traitant notamment les joueurs PC de crétins racistes et en expliquant le « ...
by Neoanderson
0

 
 

Nintendo Switch: Notre preview est en ligne! Révolution ou amère déception?

La Nintendo Switch débarque dans une semaine à compter de maintenant, aussi était-il normal que nous vous en fassions une preview complète, que vous pourrez retrouver en ligne en cliquant ici. On vous y décrit tout ce qu&r...
by Neoanderson
0

 
 

NES Mini: Dépêchez-vous! Dernière fournée avant l’arrêt au profit de la Switch!

La NES Classic Mini aura sans doute été la console de Nintendo qui aura le mieux marché à sa sortie depuis plusieurs années, se retrouvant en rupture de stock immédiate, parfois même avant d’arriver dans les étals...
by Neoanderson
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *