Review

Drifting : Weight of the Feathers est un jeu de Parkour/Puzzle aérien conçu par Ming Yen Wu sur PC et programmé pour une sortie le 15 décembre prochain sur Steam. Dans la peau de Faye, une criminelle ultra sexy de 31 ans recherchée par les plus hautes autorités, vous allez devoir utiliser vos kunaïs et votre grappin mécanique pour réussir à vous échapper de la mortelle planète Bluestar. Sur le papier ça a l’air plutôt sympa tandis qu’en vidéo, ça donnait carrément encore plus envie grâce à un côté Gravity Rush à haute vitesse et au look plutôt séduisant de l’héroïne (impossible de résister à un juste au corps aussi moulant, d’où la photo de Tanya Croft que je vous présente en bonus, ahem ^^’…). Du coup, j’ai eu envie d’essayer ce soft conçu par une seule personne en pensant y trouver un gameplay nerveux et rapide en diable, mais j’ai été un peu pris au dépourvu et je vous explique pourquoi dans ce vidéo-test qui sera, comme toujours, sans concession !

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Note Globale N-Gamz.com: 14/20

Le gameplay de Drifting m’a clairement désarçonné dans un premier temps car j’imaginais un ersatz de jeu d’exploration et de combat à la Gravity Rush, et que je me suis au final retrouvé avec un mix entre Puzzle Game et Parkour avec des notions de Speedrun. Un mélange un peu interpellant au départ car vous passerez souvent plus de temps à réfléchir à la solution des énigmes qu’à vous balader dans les airs, mais qui s’avère au final très chronophage et addictif, notamment grâce aux incroyables prouesses acrobatiques de Faye qui enchaîne les sauts en grappin, les lancers de Kunaï et tout un tas de techniques pour se mouvoir avec aisance dans des environnements hélas assez simples sur le plan des textures et des ennemis. Heureusement que les jeux de lumière sont très bien fichus pour donner de la vie à l’ensemble, mais il est clair que des mises à jour graphiques seraient les bienvenues, ainsi que des cut-scenes mieux découpées pour éviter ce côté « petit jeu indé » là où le concept même du soft serait digne de l’amener vers les sommets. En l’état, celles et ceux qui aiment se creuser la tête tout en défiant les lois de la gravité devraient trouver ce Drifting assez intéressant malgré son manque de finition, du moins si son prix, toujours inconnu à l’heure actuelle, ne se situe pas au-dessus de la barre des 20€ et si son développeur assure des updates constants.


About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la quarantaine depuis peu, je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news et le vidéo-testeur de ce site (foncez sur la chaîne YouTube d'ailleurs). Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je voue un culte aux shonens/seinens tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite ou encore Asebi. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch, Inception et Tenet. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!