Review

Assurément l’un des jeux phares de l’été 2015, le survival-horror cinématique Until Dawn a fait trembler de peur les joueurs PlayStation 4 grâce à son histoire sombre et terrifiante à souhait, son jeu d’acteur crédible et ses graphismes haut de gamme. Aujourd’hui, le studio Supermassive Games s’essaie à la réalité virtuelle sur le PlayStation VR et, alors que tout le monde imaginait un jeu « à la Outlast », le développeur nous surprend par… un rail shooter bien flippant ! Comme quoi, mixer montagnes russes, jump scare et tir sur des monstruosités peut offrir un résultat terriblement tripant, pour peu que vous ayez un pantalon de rechange !

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 19/20

Until Dawn : Rush of Blood offre visuellement ce qui se fait de mieux sur le PlayStation VR actuellement, à l’instar de l’incroyable Batman Arkham VR. Graphismes fins et détaillés, personnages et monstruosités modélisés de façon « réaliste », décors bourrés de détails, mise en scène soignée et animation sans failles vous entraînent en plein cœur de ce train fantôme de la schizophrénie, où éléments biens réels se mêlent à des visions cauchemardesques pour une immersion totale et des sauts de terreur totalement incontrôlables !

Gameplay/Scénario: 18/20

Réussir à mixer l’univers d’Until Dawn avec celui d’un rail shooter en montagnes russes, il fallait le faire et pourtant, les petits gars de Supermassive Games ont réussi à nous pondre un scénario qui se tient, bien que foncièrement linéaire. Niveau gameplay, le titre profite de la réalité virtuelle pour nous offrir un sentiment de présence incroyable, des esquives d’obstacles en bougeant son corps, diverses armes qui claquent et des embranchements à l’intérieur même des niveaux histoire de faire péter le high score, si on ne meurt pas de peur avant ! Alors oui, dans le concept, c’est basique, mais c’est tellement bien fait, ça semble si « libre » grâce à votre vision à 360°, et l’ajout d’une source de lumière à vos guns rend vos tirs si précis avec les PS Move que l’on ne peut qu’adorer.

Bande-Son: 20/20

Until Dawn : Rush of Blood a l’excellent goût d’être doublé en français, et de fort belle façon qui plus est. Il faut dire que lire des sous-titres alors qu’on essaie de s’immerger dans un monde en réalité virtuelle est horriblement dérangeant. A côté de cela, les musiques sont glauques à souhait et les bruitages et autres cris de terreurs vont littéralement vous faire bondir de votre canapé, même si vous avez plié tous les survival horror du marché.

Durée de vie: 17/20

Avec ses sept niveaux qui se finissent en une quinzaine de minutes chacun, le premier rush de ce Until Dawn VR vous prendra, morts comprises, environ deux bonnes heures. Bien entendu, la récolte des collectibles, les divers embranchements et la course online au high score, sans compter les trois modes de difficulté, risquent de vous scotcher un joli petit bout de temps à votre casque, le tout pour moins de 20 Euros.

Note Globale N-Gamz.com: 18,5/20

Until Dawn : Rush of Blood se montre totalement digne du niveau d’excellence de son aîné, bien qu’il ne « survive » pas du tout dans la même catégorie horrifique. Oser le rail shooter et réussir, avec l’apport de la réalité virtuelle, à le rendre aussi flippant, aussi « tripant »… c’est du grand art, tout simplement. Possesseurs du PlayStation VR, vous vous devez d’acquérir ce titre à la réalisation de haute volée et à la mise en scène si travaillée qu’elle parviendra même à faire sursauter d’effroi le plus impassible des gamers. Cerise sur le gâteau, le jeu ne coûte même pas 20 Euros et propose une bonne replay value pour de toutes nouvelles sensations dans notre microcosme vidéoludique. Un must… pour gamers avertis !



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!