Review

Nous sommes officiellement en été, alors quoi de plus logique que de voir débarquer un soft portant le joli nom de « Summer » in Mara ? Après une campagne Kickstarter rondement menée, ce petit jeu de farm et d’exploration sort sur PC et consoles dans un univers aux traits très Ghibli. Sur le papier, cela semble prometteur mais qu’en est-il une fois plongé dans cette aventure ? La réponse dans notre test Switch qui sent bon le sable chaud et les embruns.

Petite Koa deviendra grande

« Koa va devoir gérer son île et les requêtes de nombreux personnages »

Edité et développé par le studio Chibig, à qui l’on doit le très sympathique Deiland, Summer in Mara nous propose d’incarner Koa, une jeune fille au caractère bien trempé mais pleine de bonne volonté, qui vit sur une toute petite île prospère. Accompagné de sa grand-mère, elle vit au jour le jour de sa pêche et de ses cultures. Mais l’île a visiblement son lot de secrets et Koa va devoir apprendre à en devenir la gardienne bien plus vite qu’elle ne le pense.

Koa fait ainsi la connaissance d’une petite créature étrange qui va la pousser à sortir en mer sur le bateau familial afin de découvrir le vaste monde ! De rencontres en rencontres, notre héroïne devra se plier en quatre pour répondre aux quêtes qui vont tomber à foison, sans oublier sa petite île sur laquelle elle a sa maison, ses champs et son atelier. De bien belles heures d’aventures en perspective !

Un prêté pour un rendu…

« Une foule d’activités pour un titre qui fleure bon les vacances »

Il va donc vite falloir se mettre à crafter et à planter diverses ressources tout en gardant à l’esprit qu’un principe règne en ce lieu : l’équilibre doit être maintenu ! Si vous coupez un arbre afin d’obtenir du bois, vous allez devoir en replanter un histoire de ne pas perturber l’environnement et la paix de Mara. Toutes les mécanismes du jeu se prennent heureusement en main très rapidement : pêcher, s’occuper de ses champs, crafter, cuisiner ou naviguer… Tout se fait très facilement malgré une navigation dans les menus un poil bancale dans les premiers temps.

Bonne surprise: bien que notre île soit relativement petite, on va pouvoir y coller toutes sortes d’arbres fruitiers ou non, puis plus tard se prendre au jeu de l’élevage de bestioles en tout genre. Le soft est clairement orienté pour un public qui cherche à se détendre. Pas de challenge ici ni de stress: on se la coule douce à Mara, pour notre plus grand plaisir. Le titre me rappelle ainsi par moment l’esprit chill et doux de Yonder : The Cloud Catcher. Une véritable petite bulle de douceur.

Un bien bel univers

« Les cinématiques façon Ghibli sont sublimes! »

Ce qui frappe immédiatement dans Summer in Mara, c’est son design qui lorgne clairement du côté des traits fins et toujours adorables du studio Ghibli. Chibig nous emmène dans un univers plein de couleurs, enclin à la détente, tout en conservant une part de mystère qui nous pousse à toujours avancer pour en savoir plus ! Le développement des personnages qui peuplent notre aventure est toujours bien pensé, et on s’y attache même plutôt rapidement.

On regrettera seulement, pour la version Switch, que les textures soient parfois un peu brouillonnes, bien que globalement le soft reste très plaisant à regarder, en mode TV comme en portable. Le level design est joliment pensé et on apprécie les différentes îles à parcourir lors de nos sorties. La bande-son est bien travaillé, enjouée, pleine de peps mais se montre parfois redondante, voire même, à certaines heures du jour ou de la nuit, carrément… absente! La qualité reste tout de même omniprésente et c’est bien tout ce qu’on demande.

L’aventure « cute » de l’été !

Summer in Mara nous propose un conte rempli de surprises, de personnages attachants et de mécaniques bien huilées afin de nous faire voyager dans un univers très doux et sans prise de tête. On avance à notre rythme, on profite de nos ballades en mer et sur terre grâce à une réalisation propre sans rencontrer de problèmes techniques majeurs. Pour une vingtaine d’euros, nous vous recommandons clairement de choper cette charmante petite œuvre d’aventure/farming à emporter en vacances si vous êtes fan du genre !

Le Trailer

Réalisation: 16/20

Les cinématiques nous en mettent plein la vue, le chara design est de toute beauté et l’univers de Mara nous donnerait presque envie de prendre un billet pour un aller direct dans cet archipel rempli de mystères. On regrettera seulement que quelques textures semblent parfois un chouïa bâclées (je pense aux PNJ qui peuplent la grande ville) mais l’aventure reste des plus plaisantes visuellement.

Gameplay/Scénario: 18/20

Le scénario nous prend et nous emmène dans une petite aventure pleine de légèreté. On adhère immédiatement et on s’attache très rapidement à tout ce monde. Le gameplay, pour sa part, se prend en main à la vitesse de la lumière : les plus jeunes peuvent se lancer aisément dans l’aventure et les habitués du genre ne seront pas perturbés et retrouveront toutes les activités nécessaires à la réussite d’un soft du genre farming. Petit point négatif: la navigation dans les menus n’est pas toujours optimale. On finit par s’y faire, certes, mais au début c’est un peu la galère.

Bande-Son: 14/20

L’ambiance musicale de Summer in Mara est de bonne facture et semble suivre le rythme des heures. Il est juste dommage que, par moments, elle se montre aussi silencieuse ou, au contraire, un poil répétitive. Les sous-titres, quant à eux, sont de bonne taille et ne posent pas de soucis en mode portable. De plus, le soft est en français donc pas d’inquiétude pour les joueurs qui ne maîtrisent que la langue de Molière.

Durée de vie: 17/20

Partez sur une très bonne trentaine d’heures pour venir à bout de Summer in Mara. Encore une fois, cela dépendra de votre façon d’arpenter le soft.

Note Globale N-Gamz.com: 16/20

Summer in Mara est un petit jeu qui a tout du grand ! De jolis environnments, un scénario fort et des personnages attachants, le tout saupoudré de mécaniques de jeu faciles à prendre en main et qui se montrent très efficaces sur le long terme. Et puis Koa est une sacrée gamine que l’on prend plaisir à diriger dans cet univers où il y a tant à faire… mais sans la moindre pression. Le jeu « chill » de cet été, à consommer avec un grand thé glacé !



About the Author

Avatar
LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !