Review

Remaster d’un RPG sorti exclusivement sur PS Vita en 2016 au Japon, Scarlet Grace Ambitions nous entraîne, pour moins de 30€, dans 4 destinées distinctes en plein coeur d’un monde en proie au chaos suite à la chute de l’Empire, après que ce dernier ait réussi à vaincre le terrible Firebringer, Dieu déchu souhaitant l’annihilation de toute vie. Serez-vous Urpina, héritière de l’une des 4 grande familles impériales? Ou encore Léonard, le fermier ne rêvant que de voyages et de justice? A moins que vous ne préfériez la sensuelle Taria, ancienne sorcière redoutable qui se cache de ses pairs pour échapper à leurs traditions… ou encore Balmaint, qui est carrément le bourreau château de Kohan! Une aventure unique dont vos choix détermineront réellement la fin! La bonne surprise de cette fin d’année?

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 15/20

Si on pourra critiquer les textures 3D un peu cheap, on ne peut nier que la direction artistique de ce SaGa Scarlet Grace Ambitions est une franche réussite empreinte de poésie. Le mélange 3D pour la carte du monde et 2D pour les points d’intérêts donne un côté livre de conte à l’ensemble, tandis que les effets spéciaux durant les combats flattent la rétine comme il faut. Un vraie balade visuelle onirique comme on l’aime.

Gameplay/Scénario: 17/20

Le jeu est doté d’un scénario plutôt intéressant que vous pourrez découvrir via 4 points de vue radicalement différents, tandis que de nombreux choix loin d’être manichéens vous seront proposés ingame, lesquels auront un réel impact sur la suite des événement et la fin du jeu. Une énorme replay value donc. Dommage, du coup, que le titre ne soit pas traduit en français pour permettre à tout le monde d’en comprendre le sens profond. Niveau gameplay, les adeptes des RPG à la Final Fantasy pesteront forcément contre l’absence d’exploration de donjons ou de villes, remplacés ici par une succession de combats ou des écrans fixes de dialogue avec des NPC. Fort heureusement, le système de combat est l’un des meilleurs depuis ces dernières années, et son côté stratégique est vraiment grisant, même s’il est terni par des pics de difficulté parfois très frustrants ou l’obligation de laisser vos persos sur le banc de touche pour qu’ils récupèrent des LP (alors qu’il aurait été si simple de proposer des auberges pour pallier ce souci).

Bande-Son: 18/20

Les doublages anglais sont plutôt bons, les bruitages environnementaux convaincants, mais ce sont surtout les musiques enivrantes qui vous porteront dans l’épopée de Urpina, Léonard, Tario ou Balmaint. Un régal pour les oreilles.

Durée de vie: 20/20

Comptez une trentaine d’heures pour boucler l’histoire d’un seul personnage sur les quatre, donc 120 heures au final pour voir l’intégralité du soft. Le tout sans compter les quêtes annexes, la maîtrise des armes et surtout… l’énorme replay value liée au grand nombre de choix scénaristiques influant réellement sur la fin! Pour moins de 30€, le rapport qualité/quantité/prix est imbattable!

Note Globale N-Gamz.com: 17,5/20

Avec son scénario passionnant révélant de multiples embranchements et choix cornéliens pour une durée de vie et une rejouabilité monstrueuse, sa direction artistique poétique, sa bande-son enivrante et surtout son système de combat aussi stratégique qu’original et jouissif, ce Saga Scarlet Grace Ambitions est une excellente surprise du RPG old-school! Alors bien sûr, on pourra pester contre de gros pics de difficultés, l’absence de traduction française et le côté « texte-combat » sans exploration de donjons qui pourra rebuter les moins hardcore-gamers, mais le soft de Square Enix est une petite perle dans son genre pour qui aime les affrontements grisants et les systèmes de jeu soignés comme il faut! On vous le conseille, d’autant qu’il est en ce moment en réduction sur l’eShop, alors foncez!



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!