Review

Edité par Origo Games et développé par S-Game, Rain Blood Chronicles : Mirage est un petit jeu (au nom très long) indépendant disponible sur Steam depuis le 11 Novembre. Ce titre nous plonge dans une Chine ancestrale et nous fait vivre une véritable « Wuxia » autrement dit les aventures de chevaliers errants. 

Aiguisez les lames !

Deux hommes, une vengeance, un bain de sang!

Chine, époque féodale. Alors qu’une organisation de supers méchants fait des ravages au sein de la population locale, deux jeunes hommes décident de s’en mêler. Chanceux, ils tombent sur l’occasion unique de tuer tous leurs ennemis puisque ces derniers, pas très malins, se trouvent tous au même endroit. Nos deux héros, assassins de leur état, partent donc avec une seule idée en tête : tuer leurs ennemis ou mourir en essayant. Le but du soft est donc clair : un massacre en règle pour un beat’em all sanglant!

Originalité, la possibilité de switcher entre les deux protagonistes, chacun possèdant son propre style, son propre art martial et sa personnalité. Soul est un orphelin autodidacte au potentiel indéniable mais au tempérament fougueux. Il manie sa lame courte, DarkWound, transmise par son père adoptif, qui d’après les rumeurs était un des Maîtres de la nuit. Shang Zuo, quant à lui, est calme et réfléchi et il arrive à invoquer des lames uniquement à l’aide de sa pensée.

Soul et Shang Zuo sont sur un bateau…

Un beat’em all avec un petit côté RPG

Le principe d’avoir le choix entre deux personnages avec leur style bien à part et de pouvoir en changer à tout moment ingame est intéressant pour un beat’em all. Malgré tout, on remarquera vite que Soul est plus fluide dans ses attaques, et sa possibilité d’esquiver fera en sorte que l’on aura tendance à oublier son compère Shang Zuo, bien plus « pataud » à manier. La difficulté est parfois mal dosée et l’on aura du mal à faire monter la jauge de scoring et à se maintenir au rang S en termes de combos. La jauge de « rage », quant à elle, augmentera assez rapidement, nous permettant de dégainer notre attaque spéciale. Plus on frappera fort, plus on obtiendra des « auras » et autres biscuits de la chance destinés à nous faire acquérir diverses améliorations. On regrettera cependant de ne pouvoir porter qu’une seule de ces dernières sur soi.

Une fois l’histoire terminée, deux nouveaux modes font leur apparition: le « Tower » qui permet à un ami de se joindre à vous en coop afin de poutrer divers ennemis encore et encore, tout en gravissant les étages de la fameuse tour abritant le grand méchant. On trouvera aussi le mode « Boss Rush » qui lui vous fera enchaîner les boss en non-stop. La coop parlons-en ! Le jeu supportant à merveille une manette ou deux, je ne peux que vous conseillez d’opter pour l’option un joueur clavier/souris, un joueur manette ou deux joueurs manettes. J’imagine assez mal les postures qu’il faudrait adopter pour se partager le clavier. Enfin, le mode duel vous permettra de savoir « c’est qui l’patron ! ».

Shang Zuo tombe à l’eau…

Le design, en nuances de gris, est somptueux!

La première impression que l’on a en lançant Rain Blood Chronicles: Mirage est que la qualité des cinématiques n’est pas au top, arborant un voile granuleux sur l’image. Mais une fois dans le jeu, ouf, on respire, on est rassuré, c’est carrément lisse et la beauté du soft se révèle : tout est réalisé en nuances de gris et des notes de couleurs vives arrivent par-ci, par-là, rappelant parfois l’ambiance « Franck Miller ». L’animation est très fluide, même lorsque les ennemis débarquent à foison. Aucun raté au niveau des graphismes : la 2.5D est réussie et on a un sentiment de nostalgie de la « vieille époque », mais qui s’intègre à merveille grâce à des traits épurés et une ambiance visuelle soignée.

La bande son, quant à elle, est légèrement moins bonne. Les voix chinoises parviennent à nous plonger dans le jeu un peu plus, mais les bruitages lors des combats, s’ils ne sont pas mauvais, deviendront vite répétitifs. La musique d’ambiance est générique, et aura tendance à passer inaperçue par moment.

Un joli conte sanglant

Rain Blood Chronicles : Mirage est un bon titre. Pas de prise de tête et un gameplay qui se met en place très rapidement dès que vous aurez calibré vos touches à votre sauce. Certes, l’histoire ne vole pas haut, mais la réalisation est très jolie et le soft reste un excellent défouloir. On parcourt les 8 chapitres sans s’en rendre compte, gage de qualité et non de rapidité (je tiens à le préciser). Amateur de beat’em all, de jeu indé ? Foncez !

La bande-annonce

Réalisation: 15/20

Une réalisation soignée, des graphismes en 2.5D toujours dans des tons grisonnants sur lesquels des notes de rouge ou jaune viendront se poser et feront leur petit effet. L’animation est fluide en toute circonstance.

Gameplay/Scénario: 14/20

Un scénario assez…simple. Mais on ne lui en demande pas plus. Ce que l’on veut c’est de la fluidité dans les combats, du combo en veux-tu en voilà, et pour le coup on est servi. Cependant que l’on souhaite jouer à la manette ou au combo clavier/souris, on prendra le temps de reprogrammer les touches afin d’avoir une maniabilité bien plus adaptée. Les combos s’enchaînent parfois facilement, parfois difficilement et la difficulté est mal dosée par endroits. Cependant les niveaux sont très agréables à parcourir. De plus, l’idée d’avoir deux personnages avec chacun sa spécialité est relativement bonne, même si l’on note un déséquilibre entre eux.

Bande-Son: 14/20

Des bruitages assez « bruts » et répétitifs. Les voix chinoises sont d’une bonne qualité, cependant les sous-titres ne sont disponibles qu’en anglais. Soyez patients, les développeurs ont répondu sur les forums Steam et garantissent dans un futur proche une traduction française. Les musiques d’ambiance ne marquent pas plus que ça mais leur présence est appréciable.

Durée de vie: 17/20

Pour finir le mode histoire, comptez 8 heures. Ajoutez à cela les modes duel, tower et boss rush permettant de jouer avec un ami en local et le compteur montera vite. Les adeptes de challenge seront aux anges avec les quelques 102 succès à débloquer.

Note Globale N-Gamz.com: 15/20

Rain Blood Chronicles : Mirage est un titre bien ficelé, avec ses petites imperfections, jamais bien méchantes. Au niveau des bons points, le plus marquant reste tout de même une équipe de développement ultra présente sur les forums et toujours à l’écoute des joueurs. Le mode coop est vraiment fun, mais le fait de faire le jeu, j’entends par là le mode scénario, à deux aurait pu être un petit plus. Un très bon rapport qualité / prix pour ce jeu indé aux saveurs de l’Empire du Milieu.



About the Author

LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !