Review

Il y a deux ans sortait un party game pas comme les autres, nous invitant à coller une toque sur nos têtes avant de tenter avec nos potes une coop diabolique pour la gestion d’une cuisine de resto complètement barrée. Le concept a enjolivé nos soirées, proposant un contenu de qualité et un gameplay inédit mais facile à prendre en main. Aujourd’hui, les développeurs du studio Ghost Town Games sont de retour avec une suite qui devrait s’en sortir elle aussi avec les honneurs !

Aiguisez vos couteaux !

« Le Roi Oignon est encore fourré dans un mauvais plan »

Le roi oignon et son fidèle chien Kevin sont de retour ! Après avoir affronté le monstre « boulettes de viande/spaghetti bolo » et restauré l’ordre dans le royaume, on pouvait espérer que notre bon monarque se tiendrait à carreaux et profiterait de cette paix nouvellement installée… « Et mon fessier, c’est du poulet oui ! ». Non, en fait, notre souverain est tombé sur un charmant et ancien livre nommé « le Nécronomicon » (les fans de Lovecraft on vous voit sourire). Vous vous en doutez, ce qui semblait être un très mauvais plan va s’avérer être…

…Un très mauvais plan ! Si tôt que les première lignes du livre sont lues à voie haute façon incantation qui daube fortement, nous voilà dans un plan qui sent bon le retour des morts-vivants version pain toastés. C’est l’invasion zombie et ils sont insatiables ! Le roi va donc vous envoyer en formation, vous et vos compagnons d’aventure, à travers le monde afin d’accumuler de nouveaux savoirs, de nouvelles recettes et peaufiner vos techniques pour pouvoir faire face à ce déferlement de chair putréfiée et… affamée !

Chérie, ça va trancher !

« Ambiance zombifique! »

C’est ainsi que l’on retrouve notre bon vieux van pour se balader de niveau en niveau sur une map où de nombreux univers vont tenter de vous en faire voir de toutes les couleurs : resto jap traversé par une route, cuisine dans les airs entre deux montgolfières, dans des cuisines hantées où tout se déplace, des mines sur le points de s’écrouler… Bref, les développeurs ont rivalisé d’imagination et d’ingéniosité pour nous dépayser comme il se doit !

Niveau réalisation, deux années sont passées et les progrès esthétiques bien que minimes se ressentent et s’apprécient dès la navigation sur la carte. Les effets sont bien plus soignés, les couleurs plus saisissantes, les textures plus travaillées et les effets de lumières plus… euh… lumineux ! Le soft est soigné, agréable à regarder mais ne s’encombre pas de fioritures inutiles afin de laisser les joueurs concentrés sur leur tâche : sauver le monde à grand coup de recettes ! La bande-son, de son côté, reste dans le ton du premier opus, sur des airs folks agréables et mignonnets, et on est sur quelque chose de beaucoup moins répétitif qu’à l’époque, yay !

Deux pincées de sel, trois pincées d’amour, quinze minutes d’insultes…

« Un gameplay toujours aussi jouissif en multi »

Pour le gameplay on retrouve les mêmes fonctions que dans la version originel du soft : saisir, trancher, coller en cuisson, servir, nettoyer les assiettes… tout se gère via une seule et unique touche. Une autre pour jeter les ingrédients à la tronche de son pote, une pour se déplacer plus rapidement et enfin celle qui auparavant n’était consacrée qu’au râlage intensif de notre cuisinier se transforme ici en une roue d’emotes beaucoup plus complète.

Mais pourquoi cette roue complète ? Parce que la grande nouveauté d’Overcooked 2 est… le mode en ligne ! Et oui, vous avez des amis à distance ? Branchez vos consoles, vous allez pouvoir vous hurler dessus à distance. Mode entre amis, mode en ligne public… tout est fait pour que vous vous régaliez sans limite et sans avoir à attendre que vos potes viennent chez vous pour l’apéro, car une fois de plus, le titer n’est pas dessiné pour du solo, ou alors il faudra être super agile pour gérer deux petits cuistos en même temps. Possible mais complexe !

Le soft à avoir ?

Oh que oui ! Malgré qu’il n’ait pas révolutionné sa recette d’origine, Overcooked 2 apporte un nouveau contenu conséquent, peaufiné, charmeur et charmant. On aurait presque hâte de voir quels DLC vont nous sortir les développeurs cette fois-ci. Nouvelles recettes, nouveaux concepts de restaurants, nouvelles difficultés, tout est présent pour ravir les joueurs du premier opus qui auraient accroché à 200% au concept du jeu de cuisine en co-op. Les nouveaux gamers pourront eux aussi se jeter corps et âme dans le soft tant ce dernier conserve sa prise en main ultra rapide et intuitive ainsi que son principe génialissime garantissant des soirées pleines de fun.

La Bande-Annonce

Réalisation: 17/20

De la couleur, du mignon, de la fluidité, un univers avec sa propre identité et toujours bien pensé. Un régal kawaï!

Gameplay/Scénario: 18/20

Bien que le scénario n’aille pas chercher loin, on se délecte de l’humour et des références présentes. Le gameplay est ingénieux tant il est simple et à la fois travaillé. La prise en main se fait de façon quasi immédiate afin de ne pas retarder le lancement de votre moment de franche poilade entre potes ! Même les plus noobs et les plus réfractaires aux jeux vidéo pourront apprécier l’instant tant la facilité est de mise niveau gameplay. Entre challenge et difficulté bien dosée, le fun est omniprésent ! On regrettera juste, pour chipoter, que le côté solo soit si hardu. On a bien saisi que c’est un jeu orienté multi, mais le concept est tellement plaisant que parfois, attendre de réunir du beau monde autour d’une game n’est pas forcément dans le mood de l’envie de jouer.

Bande-Son: 16/20

Bruitages de qualité, bande sonore charmante et variée (là où on frôlait la folie à cause de la redondance dans l’opus précédent), autant dire que l’aventure auditive est plus qu’agréable, mais sait aussi se montrer discrète quand il le faut.

Durée de vie: 17/20

La campagne saura vous occuper pendant un bon moment. On ajoute à cela une rejouabilité quasi infinie selon l’envie que vous avez, avec votre brigade culinaire, de faire péter les scores. Le mode online permet aussi de ne pas se priver du soft lorsque l’on a personne sous la main. Bref, que cela soit en co-op, en versus en équipe, en mode histoire ou en arcade… le plaisir est présent à chaque moment et pousse à rejouer sans cesse.

Note Globale N-Gamz.com: 17/20

Overcooked 2 aurait pu nous lasser après le premier opus et ses deux aventures complémentaires, il aurait pu se reposer uniquement sur ses acquis et son succès. Mais il n’a rien fait de cela. Non, il a su nous proposer une histoire inédite et fun ainsi que de nouveaux défis à la hauteur de nos espérances. Jouissant d’un gameplay qui se prend en main à la vitesse de la lumière mais doté d’une difficulté croissante invitant au challenge, le titre ravira petits et grands, novices et hardcore gamers fan de scoring. Une nouvelle pépite du jeu entre potes, à posséder absolument pour se garantir des soirées mémorables.



About the Author

Avatar
LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !