Review

Sans aucun doute la meilleure adaptation en jeu de baston 3D d’un shonen à succès, la saga Naruto Ultimate Ninja Storm de CyberConnect 2 a trouvé une conclusion mémorable dans un opus estampillé « 4 » qui a en laissé plus d’un bouche bée sur consoles Next-Gen (en test ici d’ailleurs). Mais avant ce final grandiose, la série a connu trois opus scénarisés (on oublie Revolution et Generations) sur Old Gen, améliorant la recette au fil des épisodes. C’est justement cette trilogie que Bandai Namco vous propose de redécouvrir sous forme de compilation sur Nintendo Switch! Alors, version ultime transportable partout avec soi ou portage rapide pour faire de l’argent? La réponse dans notre vidéo-test complet!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 14/20

Ça sent le portage rapide tout ça! Entre une résolution en berne de 900p en mode dock et 540p en portable (bonjour le flou par moments), des modèles 3D simplifiés en mode scénario, un framerate bloqué à 30 fps, quelques ralentissements sur le premier volet et l’impossibilité de jouer en multi local avec deux consoles ou chacun un Joy-Con à la main, ce Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm Trilogy déçoit forcément sur le plan technique. Et pourtant, la patte artistique de CyberConnect 2 fait mouche et la fidélité graphique par rapport au manga et à l’animé force le respect, tant dans les traits des personnages que dans la mise en scène des super attaques et autres cinématiques. Pas la plus belle des versions, certes, mais c’est portable!

Gameplay/Scénario: 16/20

L’histoire suit scrupuleusement celle du manga pour le plus grand bonheur des fans, et la mise en scène ne cesse de s’améliorer au fil des opus pour atteindre des séquences cultissimes dans le troisième volet, à grands coups de QTE et autres affrontements de boss scénarisés. Niveau gameplay, si on pestera contre les séquences de boutons avant chaque super attaque du premier volet, on ne peut que saluer le Konohoa en Full 3D de ce dernier, et l’intensité des affrontements des deux épisodes suivants. Les rixes sont nerveuses, rapides, et chaque personnage dispose de ses propres forces et faiblesse, même si les frappes se lancent toutes de la même façon. Du tout bon pour un casting pléthorique!

Bande-Son: 17/20

Les voix japonaises sont directement issues des doubleurs originaux et les impacts des coups également, un vrai régal pour les oreilles des fans. De plus, même si les musiques ne sont pas celles de l’animé, elles font largement le job. Spectacle auditif assuré donc, et sans baisse de qualité notable par rapport aux titres sur consoles Old Gen.

Durée de vie: 16/20 si vous découvrez la saga, et 05/20 sinon

On pourra déplorer le manque de nouveau contenu par rapport aux jeux originels, mais en l’état et pour seulement 50€, vous aurez accès à trois jeux de baston au casting ultra complet, au mode story long et épique, et aux collectibles nombreux! Par contre, si vous avez déjà retourné ces trois volets dans leur version Old Gen, passez votre chemin.

Note Globale N-Gamz: 16/20 si vous découvrez la saga, 12/20 sinon

Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm Trilogy aurait pu être la version ultime d’une trilogie épique, mais souffre hélas d’un manque d’optimisation un peu frustrant de la part de Bandai Namco. Rien qui ne vienne flinguer le gameplay des combats heureusement, mais quand on connaît la puissance de la Switch, proposer seulement du 30fps et du 900p en dock (et 540p en portable), c’est un peu chiche selon nous. Il n’en reste pas moins que pour 50€, vous aurez accès à trois jeux de baston épiques en diable, transportables partout, et indispensables si vous ne les avez jamais fait sur Old Gen. Dans le cas contraire, l’achat est totalement optionnel, sauf si le côté portable vous séduit et que vous avez une vingtaine de Gb de dispos, le titre n’étant pas disponible en version physique!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!