Review

Entrer dans la cour des grands en développant sur consoles Next-Gen quand on est spécialisé dans les jeux mobiles, c’est un pari un peu risqué, mais s’attaquer au genre de l’exploration spatiale « indé » à la No Man’s Sky, c’est carrément suicidaire quand on connaît le bad buzz engendré par la sortie du jeu de Hello Games. Et pourtant, les petits gars de Crescent Moon Games, à qui l’on doit le très sympathique RPG Ravensword sur iOS et Android (et Steam par la suite), nous proposent aujourd’hui Morphite, un titre que l’on aurait tort de qualifier de « No Man’s Sky du pauvre » au premier regard, comme vous allez le découvrir dans notre vidéo-test complet sur PS4 Pro.

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 13/20

Si vous n’aimez pas le Low-Poly, passez votre chemin car c’est tout ce que Morphite a à vous offrir! Par contre, si vous appréciez le rendu sobre et un peu futuriste généré par cette technique, vous parviendrez à vous laisser emporter par le design artistique du soft qui vous emmène dans une galaxie lointaine, très lointaine, le tout sans chute de framerate mais non sans bugs de collision…

Gameplay/Scénario: 13/20

Le scénario est très agréable à suivre et possède une mystère plutôt intéressante, tandis que la jeune Myrah Kale découvre les origines de la Morphite et les causes de la disparition de ses parents. Niveau jouabilité, on se retrouve avec un clone moins travaillé que No Man’s Sky, se basant sur de l’exploration de planètes, de l’analyse d’environnement et de la récolte de matériaux pour booster les capacités de son héroïne et celles de son vaisseau. Le plus réside dans les nombreuses énigmes propres à chaque planète, qui ont le mérite de vraiment vous faire cogiter malgré une map que l’on aurait aimé plus lisible par moments. Par contre, comment ne pas pester devant cette interface totalement mal pensée qui en frustrera plus d’un! Un simple menu radial pour les armes, d’autres touches pour les combats et des voyages spatiaux mieux agencés auraient pourtant permis d’éviter tout cela…

Bande-Son: 14/20

Les doublages sont intégralement doublés en anglais et on adore la voix robotique de Kit Kat, votre compagnon, loin d’être avare en répliques cyniques comme on les aime. Dommage donc que l’équilibrage soit mauvais, la musique New Age masquant trop souvent la voix de vos héros. Pour le reste, on se retrouve dans une ambiance sonore Syfy éthérée plus que plaisante!

Durée de vie: 15/20

Avec son prix affiché de 14,99€, on se doute que la durée de vie de Morphite ne sera en aucun comparable avec celle de No Man’s Sky et ses billions de planètes générées de façon procédurale. Cependant, l’aventure principale vous tiendra une bonne dizaine d’heures et se révèle plutôt agréable et mystérieuse à suivre, tandis que le grand nombre de planètes à visiter, malgré leur environnement très restreint par rapport au soft de Hello Games, sont assez variées et intéressantes pour vous pousser à l’exploration.

Note Globale N-Gamz.com: 14/20

S’il était vendu plus cher, nul doute que Morphite se serait méchamment planté en raison de sa réalisation Low-Poly qui ne plaira pas à tout le monde, son manque d’ambition comparé aux billions de planètes de la concurrence et son interface rageante au possible. Heureusement, à moins de 15€, le titre d’exploration spatiale de Crescent Moon Games s’avère plutôt recommandable aux personnes désireuses de s’évader au travers d’un scénario empreint de mystère et d’énigmes bien pensées.



About the Author

Neoanderson

Hardcore gamer dans l’âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j’apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N’hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!