Review

Avec un second film qui cartonne actuellement en salles obscures, 14 longues années après son aîné (et dont vous pourrez retrouver la critique en cliquant ici), la saga Indestructible est à présent arrivé eà maturité pour… un portage LEGO! Et oui, TT Games, jamais avare en adaptations d’à peu près tout ce qui marche sur grand écran pour le transposer sur consoles façon briques jaunes, a décidé de s’attaquer aux aventures de la famille Parr! Les super pouvoirs de bébé Jack-Jack redonneront-ils un nouveau souffle à un gameplay qui peine à se renouveler? Pas vraiment, mais les fans y trouveront largement leur compte!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 13/20

On ne comprend pas vraiment ce qui s’est passé avec le moteur 3D de LEGO Les Indestructibles. En effet, les récentes productions TT Games, et notamment LEGO Marvel Super Heroes 2, nous offraient un Open World bien plus vaste et sans tous ces éléments du décor qui « poppent » à quelques mètres de vous. Pour le reste, le studio fait le job et nous offre des personnages reconnaissables entre mille, de sympathiques effets de lumière, une animation qui tient la route même à deux en écran splitté (sauf sur Switch) et un design artistique qui respecte à merveille le boulot de Pixar. Par contre, le souci de lisibilité propre aux jeux LEGO est toujours présent à cause d’un niveau de détail plutôt costaud et surtout d’une myriade de dots qui fusent à l’écran dès la moindre destruction d’élément… mais on commence par avoir l’habitude.

Gameplay/Scénario: 14/20

Le scénario suit, avec quelques libertés il est vrai, celui des deux longs métrages donc attention aux spoils si n’avez pas encore été voir Les Indestructibles 2 au cinéma. On retrouve l’humour caractéristique des jeux LEGO, mais étrangement moins présent que dans Marvel Super Heroes 2 par exemple. En effet, parodier un duo de films qui sont eux-même des parodies semblent ne pas fonctionner outre mesure, même si on sourira quand même quelque fois, surtout grâce à bébé Jack-Jack. C’est d’ailleurs lui qui symbolise le mieux les nouveautés de gameplay liées à l’utilisation des pouvoirs de Super Héros. Autrement, on conserve la structure Open World de la licence avec une foule de missions annexes et autres collectibles, dont des Indestructibriques qui peuvent se montrer très intéressantes puisqu’elles vous permettent de construire des scénettes autour d’autres productions Pixar et même… d’incarner leurs héros! Dory dans les Indestructibles? C’est possible… et très drôle! Bref, un gameplay complet, mais pas aussi novateur qu’espéré.

Bande-Son: 17/20

On retrouve avec bonheur les mélodies tirées des deux films, ce qui donne un cachet terriblement vintage à l’ensemble. Les bruitages font le job pour leur part, même s’ils supplantent sans arrêt les voix des protagonistes, doublées d’ailleurs bien comme il faut en français (bien qu’il ne s’agisse pas des doubleurs officiels). Un bon conseil:  passez par les menus pour équilibrer la balance audio.

Durée de vie: 16/20

Comptez une dizaine d’heures pour boucler les deux films, et le double si vous vous mettez en tête de réaliser les quêtes annexes, libérer tous les quartiers et récupérer tous les collectibles. Une bonne durée de vie pour un titre du genre.

Note Globale N-Gamz.com: 15/20

Non, LEGO Les Indestructibles ne révolutionnera en rien la franchise des softs en briques jaunes, et son moteur 3D aurait pu être largement plus optimisé quand on voit la distance d’affichage un peu étrange de certains éléments du décor, mais si vous êtes fans de l’univers imaginé par Pixar, il s’agit d’une adaptation vidéoludique ultra respectueuse et au contenu généreux pour qui aime le 100% sans prise de tête. Un titre idéal pour la famille en cette période estivale, en espérant quand même que TT Games parvienne à insuffler un peu de nouveauté dans son prochain bébé: LEGO DC Super-Villains!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!