Review

Qui dit tout petit jeu, dit tout petit test ! Leaving Lyndow est sorti discrètement sur Steam le 8 Février 2017, sans faire de vagues ! Développé et édité par Eastshade Studios, le titre se veut être une aventure narrative plutôt courte avant le gros projet du studio, un jeu d’exploration-aventure magnifique baptisé… Eastshade! Mais avant de se jeter dans le grand bain, cette mise en bouche assure-t-elle le spectacle? 

« Quitter son village natal n’a rien de facile »

Pour un prix mini de 4.99€, Leaving Lyndow nous propose une jolie épopée visuelle au travers des yeux de Clara, demoiselle qui est parvenue à réaliser son rêve: intégrer une guilde d’explorateurs! Le jour J est enfin arrivé et elle doit faire ses valises, et ses adieux, pour quitter sa terre natale et les membres du village qui l’ont vu grandir.

Leaving Lyndow prend donc la forme d’une promenade contemplative, le gameplay est, de fait, simplissime à savoir marcher, interagir avec des gens gravitant autour de Clara et… profiter ! Des mini-jeux faciles à comprendre et changeant un peu le rythme de la marche, sont intégrés au soft.

Visuellement, le titre nous met une joyeuse petite baffe: c’est beau et l’immersion dans une campagne magnifique se fait à merveille et plutôt rapidement. Pas de lags, pas de bugs, rien qui ne vienne troubler le gamer dans sa contemplation.

« Visuellement, le moteur de Leaving Lyndow en impose »

La bande-son est, quant à elle, se montre de très bonne qualité, participant à la naissance de ce petit sourire qui naît sur notre visage lors de notre charmante promenade. Il manquerait juste une légère brise et une petite odeur de forêt, d’herbe fraîche ou encore un peu d’air marin et on s’y croirait à 200%.

Bon, j’avais prévenu: mini-jeu égale mini-test, car en effet le seul gros point noir de Leaving Lyndow est sa durée de vie. Comptez 1h de promenade dans cet univers terriblement aguicheur qui nous donnent surtout envie d’en apprendre beaucoup plus sur ce peuple, sur ses mœurs, et sur le voyage qui attend Clara.

De fait, si l’on est aussi curieux que notre héroïne et que l’on s’intéresse un peu au studio de développement, on pourrait en déduire que le soft n’est qu’un préambule à leur prochain jeu : Eastshade. Si c’est le cas, on ne peut qu’encourager le petit studio à continuer sur cette voie car le travail proposé pose des bases ultra prometteuses et nous montre un sacré savoir-faire dans l’art ô combien périlleux de raconter une histoire!

La Bande-Annonce

Vu la durée de vie du titre et son statut de « prélude narratif », nous avons opté pour une absence de tableau de notes, ne laissant au final qu’une note globale. 

Note Globale N-Gamz.com: 15,5/20

Si Leaving Lyndow constitue très certainement le prologue d’un jeu beaucoup plus ambitieux, il pose des bases solides et nous immerge dans un univers finement réalisé le temps d’une petite heure de trip contemplatif. Les amoureux du genre seront aux anges, et on espère que le studio Eastshade continuera sur cette lancée.



About the Author

LadyDisturbed

Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance… voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l’écriture de fan fiction m’occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !