Review

Entre tuer des hordes de zombies, gérer un donjon d’une main de maître, explorer l’immensité spatiale ou devenir milliardaire à grands coups de machines à sous en ligne, votre dévouée testeuse a décidé de s’impliquer « physiquement » pour un test, celui de Just Dance 2018 ! Alors, ça bouge méchamment bien ou ça donne plutôt envie de retourner se vautrer dans sa chaise de gamer ? La réponse dans ce test réglé comme du papier à… musique !

Pour aller danser le jerkkkkkkkkkkkkkk !

« La rubrique Kids et ses chansons Disney, nouveauté de l’année »

Ubisoft nous fait remuer devant nos écrans depuis maintenant 8 ans avec son Just Dance, véritable poule aux oeufs d’or de l’éditeur/développeur, et accompagnateur remarqué de toutes vos soirées, parfois un peu arrosées il est vrai, entre amis. Mais cette fois, c’est une grande première pour la saga puisque débarque son tout premier opus sur Nintendo Switch. Bien entendu, ce Just Dance 2018 n’arrive pas les mains vides et nous propose son lot de nouveautés en matière chansons, avec un gameplay que l’on espère toujours aussi fun pour les newbies, et exigeant pour les puristes.

Trois modes sont ainsi disponibles : Kids qui regroupe des titres à destination des plus jeunes, à grand renfort de musiques made in Disney, mais aussi Just Dance qui s’apparente tout simplement au mode classique, et enfin le fameux World Dance Floor qui vous permet de jouer en ligne avec d’autres danseurs du monde entier.

Sur de la musique poppppppppppppppppppppp !

« Le Just Dance Unlimited et son catalogue sont une bonne idée… mais payante! »

Just Dance 2018 comprend ainsi une quarantaine de musiques dont la plupart se débloqueront une fois deux chansons terminées avec succès. On va être franc: on aurait aimé plus de diversité, moins de chansons sorties de nul part et aussi peu entraînantes. Malgré l’ajout de K-Pop et même d’un titre de notre chère Hatsune Miku, la tracklist de cet opus est plutôt pauvre. Heureusement, la progression dans les niveaux de votre profil de joueur va permettre d’accéder au catalogue du Just Dance Unlimited en streaming, proposant quasi tous les titres de tous les opus de la licence, en libre accès… MAIS…

Oui, il y a un mais car il n’y a pas de petits profits pour Ubi, et si cette option vous sera offerte pour 90 jours, après il faudra sortir la carte bleue pour s’acquitter du droit de continuer à danser sur des musiques nettement plus sympas que celles proposées de base par ce Just Dance 2018. De même, si je n’ai pas eu de soucis durant mes sessions JD Unlimited, plusieurs joueurs se sont plaints de serveurs non stables. Il se pourrait donc que le soft soit gourmand en terme de connexion.

Ahem…serais-je devenue manchote ?

« Le gameplay est bien trop laxiste pour les puristes »

Le gameplay de Just Dance n’a jamais vraiment évolué: on prend un Joy-Con dans chaque main et c’est parti pour reproduire les mouvements des danseurs à l’écran…wait what ! Quelle surprise de constater que, dans ce nouvel opus, il n’y a plus qu’une seule main obligatoire. On se dit ok, pourquoi pas, mais en fait non: c’était pas une bonne idée les gars, parce que là, on est clairement moins dedans ! Un mode existe heureusement pour jouer de façon plus classique, le Double Rumble, mais le catalogue de musiques est ultra restreint et vous pouvez vous ôter tout espoir d’y croiser de grands hits…

Bon, tant pis, on jouera à une main allez-vous me dire, surtout que vu le prix des manettes de la Switch, ce n’est pas plus mal… du moins si le défi est toujours présent, n’est-ce pas ? Et bien là aussi, c’est le drame ! Au bout de plusieurs parties, je me suis étonnée de monter parfois si haut dans les scores alors que j’étais occupée à autre chose en même temps (votre testeuse est labellisée « multitask »). J’ai donc entrepris de faire un test: je me suis mise dans mon canapé et je n’ai bougé que la main, sans même faire les mouvements demandés… et bien j’ai atteint, sur certains titres, les 5 étoiles par ce biais!!! Pour le challenge on repassera clairement.

Comme quoi, on peut régresser au cours d’une évolution…

Just Dance 2018 est visuellement attirant et propose des chorés sympathiques, certes, mais son catalogue de musiques de base n’est pas franchement aguicheur, son gameplay a régressé pour s’adapter aux nourrissons et le principe du Just Dance Unlimited exigeant de mettre le prix d’un jeu pour une année d’abonnement histoire de bénéficier de chansons enfin intéressantes est plutôt frustrant. Si jamais l’aventure vous tente, prévoyez donc tout d’abord un bon apéro bien chargé avant de vous lancer, et là le fun risque d’être présent entre potes. Par contre, si le challenge de la danse pur et dur était votre motivations pour acquérir le soft, on serait tenté de vous déconseiller l’investissement et de rester sur les anciens titres de la licence.

La Bande-Annonce

Réalisation: 14/20

La réalisation du soft est propre, lisse et pleine de couleurs, elle regroupe toutes les habitudes du développeur. Rien de nouveau sous le soleil ceci dit. Les chorégraphie sont sympas, surtout en groupe, mais le gameplay ne vient pas aider à en profiter…

Gameplay/Scénario: 8/20

Bon on ne joue pas à Just Dance pour son scénario entendons nous bien, donc on N4attribuera aucune note à ce niveau. Cependant, le gameplay est clairement le pivot central du soft en temps normal et ici c’est mou, peu précis et pas du tout exigeant. On aurait apprécié que le titre propose un mode une manette lorsque plusieurs joueurs sont de la partie, mais être obligé de jouer de cette façon en solo, c’est loin d’être trépidant, tout comme le catalogue de musiques inclus de base dans le jeu.

Bande-Son: 11/20

Je conçois qu’il en faut pour tous les goûts, que certains seront certainement ravis de cet opus, mais personnellement je n’ai pas été emballée pour un sou par la tracklist. Ce qui a sauvé le jeu? Les musiques Disney du mode Kids et le Just Dance Unlimited… sauf le prix de ce dernier!

Durée de vie: 12/20

Tout dépendra de l’envie, mais il faut reconnaître que lorsqu’on lance une partie, difficile de s’arrêter à un seul morceau. Cependant, on aura vite fait le tour des 40 titres proposés, et à moins de banquer pour se payer un abonnement Just Dance Unlimited, on ne ressortira le jeu que quand des amis un peu éméchés s’inviteront à la fête!

Note Globale N-Gamz: 10/20

Just Dance 2018 remplit à peine ses promesses. D’ordinaire, le fun est présent de la première à la dernière minute, mais ici le peu d’implication demandée et la qualité en berne de la tracklist font que l’on décroche assez vite. Malgré le mode fitness qui ajoute un petit côté sportif et deux trois bonnes idées éparses, on n’arrive pas à se poser et profiter pleinement de l’expérience de cet opus, surtout quand l’incroyable catalogue Unlimited doit se monnayer en argent réel. Espérons qu’Ubisoft rattrape le tir pour l’épisode 2019 afin de redorer le blason d’une licence qui a pourtant apporté des centaines d’heures de fun à ses joueurs.



About the Author

LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !