Review

En 2015 sortait Hand of Fate sur consoles Next-Gen et PC, un titre mêlant habillement jeu de rôle papier et RPG vidéoludique. Deux ans plus tard, une suite pointait le bout de son nez sur les mêmes supports. Appréciée autant par les joueurs que par la presse vidéoludique, cette dernière débarque à présent sur Nintendo Switch, une machine hybride qui devrait coller à merveille avec le concept du soft. Nous nous sommes donc lancés dans l’aventure afin de vous dire si elle vaut l’investissement… ou pas…

« Le jeu a changé »…

« Un mix savoureux de RPG papier et combats nerveux »

Si Hand of Fate 2 s’ouvre sur cette phrase, les développeurs aux commandes du soft restent pourtant Defiant Development. Leur bébé nous emmène donc au devant de grandes aventures ainsi que… d’énormes ennuis ! Tout débute ainsi par une rencontre, celle avec le maître du jeu, une sorte de vieux mystique à la voix emprunte de sarcasme et de provocation. Il dispose ses cartes sur la table avec une grande maîtrise, et ces dernières seront la voie que vous allez emprunter tout au long des chapitres.

Ces cartes seront à la fois alliées et ennemies ! Chacune d’entre elles peut vous amener à la gloire et à sombrer sous l’or, tout comme à votre perte. Une fois retournées, elles vous racontent une histoire, une rencontre au détour d’un chemin, une avancée sur votre destinée et ce sera à vous de prendre la décision de vous investir dans le moment proposé, ou non. Afin de coller au jeu de rôle pur et dur, un lancé de dés sera également déterminant, ajoutant une part d’inconnu non négligeable à votre épopée. Allez, avec un peu de chance, ce dernier vous sera salvateur…

« Dégaine ton épée petite pucelle ! »

« Une aventure personnalisée et une bonne replay value »

Si la chance vous laisse tomber, vous allez devoir affronter une horde ennemie. Le soft change alors d’univers et nous quittons la table de l’homme masqué pour nous retrouver dans une zone fermée où les méchants que l’on a titillé nous attendent, armés jusqu’aux dents. Attaquer, parer, contrer, esquiver… tout est présent pour rendre les combats dynamiques à souhait. Hélas, ils sont bien souvent ultra déséquilibrés et pourraient vous mener à passer l’arme à gauche plus souvent que prévu, vous poussant à retenter le chapitre en la jouant beaucoup moins téméraire.

Combat or not, l’expérience monte en fin de chapitre et l’on va pouvoir gérer équipement et cartes remportées, apportant boost divers et variés. Hand of Fate 2 se prend rapidement et facilement en main et les différents zones que l’on parcourt ne se ressemblent jamais, bien qu’ils s’assemblent à merveille. Au fil de l’aventure, notre maître du jeu ajoute de nouvelles cartes ainsi que de nouvelles règles auxquelles il faudra s’adapter, ce qui permet de ne jamais se lasser.

Tout ou rien !

« Une réalisation taillée pour la Switch… mais en mode portable uniquement! »

D’un point de vue technique, le soft est charmant et charmeur lors des cinématiques mais aussi lors des phases en tête à tête avec notre meneur de jeu ! Par contre, lorsque l’on passe en mode combat, les graphismes ne sont clairement pas dans l’air du temps. En mode portable, le titre se parcourt néanmoins avec un plaisir non dissimulé, la direction artistique fonctionnant à merveille sur l’écran 720p de la machine. Cependant, en mode console de salon, Hand of Fate 2 prend une sacrée claque dans les dents et on aperçoit vraiment un niveau de détail digne de la décennie passée. L’impression générale est claire: les développeurs ont pensé leur jeu pour être exploité dans la version portable de la Switch. Vous voilà prévenu.

Avec des textures et modélisations peu confortable à l’œil sur la TV, on privilégiera donc clairement l’aventure au fin fond du canapé qui, elle, propose des interfaces ultra lisibles, à des années lumières de celles proposées sur le téléviseur, où l’écran est étiré sans aucun soin. La bande-son, quant à elle, est d’une qualité indéniable et le doublage de très bonne facture : expressif sans jamais tomber dans le surjeu. Les bruitages, enfin, ne sont pas mauvais et l’ambiance musicale se savoure avec plaisir, sans tomber dans le mémorable toutefois.

Un concept qui fonctionne sur Switch… portable!

Hand of Fate 2 est un savoureux mélange de genre qui ravira les fanas de jeu de rôle papier autant que de RPG vidéoludique. L’aventure est plaisante, la narration exaltante mais les combats se montrent un poil trop frustrant par moment tant ils donnent dans le « tout ou rien ». Nous recommandons dponc grandement l’épopée proposée, dès lors que le joueur est conscient du concept dans lequel il s’engage et s’il part dans l’optique d’adopter un soft en mode portable uniquement, sous peine de fracture oculaire dans le cas contraire.

La Bande-Annonce

Réalisation: 13/20

En mode portable, le soft gagne largement 2 points sur la note. En effet, les graphismes sont jolis, lissés et adaptés au format 720p de l’écran de la Switch. Confort de lecture et de jeu sont donc présents, pour un principe de gameplay qui plaira clairement aux rôlistes de tout horizon. En mode console de salon, par contre, c’est la claque dans le nez, plutôt balèze et peu agréable, qui nous plonge dans les méandres de l’esthétique de la décennie passée…

Gameplay/Scénario: 15/20

Le scénario est plaisant, plein de surprises et de rebondissements ainsi que de rencontres passionnantes autant que dangereuses et risquées. Les décisions du joueur font évoluer l’histoire, rendant l’aventure personnalisée et personnalisable à souhait. Le gameplay, de son côté, est des plus simpliste et se prend très rapidement en main afin de profiter au plus tôt du talent rédactionnel des scénaristes, proposant un mix entre choix narratifs et combats jouissifs, mais parfois un peu déséquilibrés.

Bande-Son: 16/20

Doublage anglais de très bonne qualité, sous-titre français clairs et lisibles, bruitages convaincants et ambiance sonore qui sait alterner discrétion et force quand il faut. Du tout bon.

Durée de vie: 15/20

Pour la somme de 25€, Hand of Fate 2 propose une aventure complète et assez longue que l’on pourra relancer facilement afin d’en voir les nombreux chemins et embranchements que l’on n’aurait pas pris lors de la partie précédente.

Note Globale N-Gamz.com: 14,5/20

Hand of Fate 2 est un soft qui gagne à se faire une place au soleil sur la console de Nintendo. A réserver à un public connaisseur qui est conscient du concept et de l’aventure dans laquelle il va se lancer. Il est juste clairement dommageable que le titre souffre d’une réduction esthétique aussi importante et visuellement handicapante lors de son passage en mode console de salon. Les fanas de RPG pur et dur seront donc ravis de pouvoir emporter partout avec eux une épopée aussi aboutie avec eux en cette période estivale.



About the Author

LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !