Review

Halo revient sur les consoles Microsoft, non pas avec un nouvel opus, mais avec une belle compilation regroupant toute l’histoire du Master Chief dans une version améliorée. Plus de dix années de jeu sont déclinées dans le même coffret et apportent avec elles des bonus exclusifs et une mise-en-bouche appétissante pour le prochain opus de la saga. Alors, cette collection est-elle réservée aux seuls nostalgiques de l’univers des Covenants ou peut-elle arriver à conquérir de nouveaux fans ?

Une belle collection

Une saga de légende en un seul coffret

La saga Halo ne se présente plus tant elle a fait parler d’elle depuis plus de dix ans, notamment pour les records de vente qu’elle a pu battre pour tous ses opus. Considérée comme un des meilleurs jeux de tir à la première personne, la série-phare de Microsoft a toujours été exclusive à ses consoles. Créée à l’origine par Bungie en 2001, développeur des premiers épisodes, la saga a été reprise par 343 Industries depuis la sortie de Halo 4 en 2012. C’est également 343 Industries qui nous offre aujourd’hui une version remasterisée de l’histoire du Master Chief, le Spartan John 117, déclinée dans une « Halo : The Master Chief Collection » qui contient les opus Halo Combat Evolved anniversaire, Halo 2 anniversaire, Halo 3 et Halo 4, rien que ça!

Si Halo 2 anniversaire est une version intégralement remasterisée et exclusive pour la sortie de cette compilation, les trois autres titres n’ont presque pas subi de modification. Halo 3 et Halo 4, plus récents, n’ont pas été intégralement retravaillés mais ont néanmoins bénéficié d’une attention particulière afin d’améliorer leur esthétique. Halo Combat Evolved anniversaire, quant à lui, est un remake haute-définition du premier opus qui était sorti en 2011 pour fêter les 10 ans du jeu originel. Au niveau du multi-joueurs, celui-ci mêle astucieusement les versions des quatre épisodes, ainsi que leurs maps, tout en respectant les gameplays originaux, et ajoute quelques cartes et armes issues de Halo : Reach, un autre soft de la saga ne faisant pas partie de l’histoire du Spartan John 117.

Toute une histoire

Le Master Chief a une destinée hors du commun

Cette belle collection contient évidemment les contenus originels conservés dans leur intégralité, ainsi que tous les DLC sortis ultérieurement. Au total, il s’agit d’une petite cinquantaine de missions de campagne en solo et une centaine de maps en multi-joueurs. Quelques bonus sont dispersés ici et là pour le plus grand bonheur des fans, dont des documents autour de l’histoire de la saga et de Master Chief et des skins de personnages. Enfin, pour mettre l’eau à la bouche des plus impatients qui attendent Halo 5, des cinématiques exclusives permettront de les conduire en douceur dans l’histoire du prochain opus, jusqu’à l’accès à la bêta à la fin du mois de décembre, accessible grâce à Halo Master Chief Collection, et qui permettra de débloquer du contenu exclusif pour la sortie du jeu. L’accès aux cinq épisodes de la série TV « Halo : Nightfall » est également disponible.

Mais revenons un peu au synopsis. L’histoire se passe au 26ème siècle, pendant lequel une guerre civile inter-galactique voit s’affronter les Humains et les Covenants, une alliance théocratique d’aliens. Alors que l’humanité avait commencé la colonisation des mondes extra-terrestres, l’alliance des Covenants a ravagé une à une les colonies et avance à présent vers la Terre. L’UNSC, le Commandement Spatial des Nations Unies, crée alors des supers soldats génétiquement modifiés, les spartans, afin de partir au combat et reconquérir leur planète. En leur sein, le Master Chief, John 117, accompagné de la belle Cortana, une intelligence artificielle, fait figure de leader.

Entre tradition et modernité

Un gameplay remanié juste comme il faut

Du côté du gameplay, on retrouve un habile mélange de tradition et de nouveautés, optimisé à souhait. Si Halo a su s’imposer comme un des meilleurs FPS de l’histoire vidéoludique, il fallait conserver l’origine de ce gameplay tout en le repensant pour une meilleure jouabilité et une fluidité entre chacun des épisodes. En effet, chaque opus de base apportait ses petits ajouts à ce niveau. Si le concept du jeu est simple, à savoir affronter des extraterrestres à pied et à bord de véhicules en remplissant des objectifs, le joueur doit s’adapter à ce que Bungie aimait appeler en son temps « le triangle d’or de Halo » : armes, grenades et corps-à-corps. Le combat s’engage donc à distance, arsenal en main, ou de manière rapprochée à l’aide de grenades en nombre limité ou d’attaques au corps-à-corps.

Le « dual wield » fait aussi son grand retour, permettant au joueur de combattre avec deux armes en main. Cette fonctionnalité n’avait vu le jour qu’à l’arrivée du second opus de la saga. En revanche, la puissance de recul est assez importante, ce qui rend la partie assez difficile mais toujours aussi dévastatrice et fun. Les commandes restent cependant assez intuitives et permettent une très grande précision quelles que soient les situations rencontrées. Concernant la santé, celle-ci bénéficie toujours du bouclier qui se recharge après quelques secondes de calme, ce qui permet au joueur d’adapter ses attaques en se camouflant derrière le moindre rocher en cas d’invasion extraterrestre. En outre, les équipements supplémentaires répondent également présents, permettant par exemple de bénéficier en cours de jeu d’une bulle protectrice ou d’un jet-pack.

Plus on est de fous

Le multi propose plus d'une centaine de cartes, dont certaines issues d'Halo: Reach

La campagne solo peut parfois sembler longue et la mise en scène est par moment poussive mais l’histoire reste agréable à suivre. Plus de dix ans après l’avènement de la saga, le gameplay si particulier d’Halo tient toujours la route, même si le déplacement des personnages peut sembler un peu plus lent en comparaison avec les jeux actuels. La possibilité de jouer en coopération grâce au Xbox live est de nouveau disponible, et apporte un côté sympathique au parcours des nombreuses missions. L’interface, quant à elle, a été totalement retravaillée, bénéficiant à présent d’une esthétique beaucoup plus sobre et d’une fluidité bienvenue.

Côté multi-joueurs, l’ingénieux mélange de tous les modes présents dans l’ensemble des opus et des cartes associées permet des heures de jeu sans pouvoir se lasser. Certaines maps ont été réorganisées, laissant de la place à de nouveaux raccourcis. Les véhicules intégrés comme le warthog ou le ghost ont également été optimisés au niveau de leur jouabilité. En outre, pour les fans de la série, il est possible de choisir le gameplay et les armes de Halo : Reach dont les cartes font partie de la compilation. L’éditeur appelé Forge est également de retour.

Place au spectacle

Techniquement, le travail sur les graphismes est saisissant de beauté

Nul doute que les graphismes ont été intégralement retravaillés. Si, au premier regard, les modifications peuvent paraître surprenantes et donner une petite impression de « plastique », très vite, on rentre dans des visuels qui sont criants de réalisme. Si Halo 2 est le seul jeu qui a bénéficié d’un arrangement complet, les trois autres opus ont cependant vu leur esthétisme profiter d’une belle correction. En résultent des animations plus fluides, des jeux d’ombres et de lumières améliorés, des effets de particules pointilleux et l’ajout de détails au niveau des décors et des visages. Halo 2 anniversaire prend à lui seul l’allure d’un nouveau jeu tant le résultat égale quasiment les softs de nouvelles générations. La palme de l’amélioration graphique revient sans aucun doute aux grenades-plasma devenues véritablement spectaculaires. Le design exceptionnel et si particulier d’Halo frôle le divin en passant entre les mains de 343 industries. Du côté des cinématiques, et en particulier sur Halo 2 (encore lui), on a l’impression de regarder un véritable film de science-fiction à la hauteur des blockbusters américains d’aujourd’hui. La compilation entière est simplement magnifique. Pour les plus nostalgiques, l’affichage se change à la volée par une simple pression de touche afin de comparer à tout moment les graphismes HD et ceux des jeux originels.

La bande-son de son côté a également été retravaillée. Connue pour faire partie des meilleures musiques de jeux vidéo, la composition est toujours celle de Martin O’Donnel, qui fut aux commandes musicales des principaux opus de la saga. La qualité sonore de la bande-originale est simplement améliorée, profitant d’un remixage juste et sans étalage. On conserve toujours l’adaptation de la musique en fonction du gameplay, selon le ton, le thème et la durée. La campagne profite divinement de la force des morceaux les plus épiques et on replonge avec bonheur dans l’univers sonore de la série. Bruitages et doublages ont été revus et même si certains dialogues manquent parfois de conviction, on reste immergé dans l’histoire du Master Chief comme si on regardait un film dans lequel on était maître de l’action.

Seulement pour les fans ?

Un scénario intéressant, des images époustouflantes, une musique magnifique, tous les ingrédients sont réunis pour plaire à chacun

Les nostalgiques de la première heure seront forcément conquis par cette belle compilation de l’histoire du Master Chief, tandis que les amateurs de jeux vidéo historiques n’ayant jamais joué à Halo ou ayant attrapé la saga en cours de route pourront également se laisser séduire. Pour le prix d’un jeu unique, 343 Industries nous offre là quatre titres sublimés dont un “Halo 2 anniversaire” exclusif digne des softs actuels, des bonus à la pelle et un avant-goût des plus plaisants pour l’arrivée du prochain opus “Halo 5 : Guardians”, prévu dans quelques mois et qui sera la suite directe de l’histoire réunie dans cette compilation. Un scénario intéressant, des images époustouflantes, une musique magnifique, tous les ingrédients sont réunis pour plaire à chacun. Proposant plusieurs dizaines d’heures de campagne en solo ou en coopération et une centaine de cartes en multi-joueurs, sans oublier l’accès à la bêta de Halo 5, Halo Master Chief Collection offre un rapport qualité-prix non négligeable qu’on ne saurait refuser. A cela s’ajoute le petit plus pour les collectionneurs de succès, puisque la compilation en comptabilisera 450, soit 4500G. Vraiment, on ne voit aucune raison de bouder son plaisir en passant à côté de ce coffret épique!

La bande-annonce

Réalisation: 19/20

On retrouve dans cette compilation le design exceptionnel et particulier de Halo, dans une version graphique sublimée. Le jeu est fluide, et si la campagne peut parfois sembler longue, puisqu’elle ajoute bout à bout les quatre opus, on ne peut que s’émerveiller devant des cinématiques dignes des plus grands blockbusters hollywoodiens. 343 industries nous offre là un véritable bijou.

Gameplay/Scénario: 18/20

L’ingénieux système de mélange de gameplay original couplé à la correction des défauts que l’on pouvait lui reprocher par le passé ajoute un véritable plus. Le « triangle d’or » de Halo (armes, grenades et corps-à-corps) est jouissif et accompagne parfaitement une des histoires les plus connues du monde des jeux vidéo. La compilation retraçant les aventures de John 117 est un régal.

Bande-Son: 20/20

Les musiques de Martin O’Donnel ont bénéficié d’un remixage juste permettant de donner une nouvelle jeunesse à un ensemble de compositions qui font partie des plus belles bandes-originales de jeux vidéo. La campagne profite divinement de la force des morceaux les plus épiques. Doublages et bruitages ont également été améliorés mais ne sont clairement pas les atouts majeurs de la compilation.

Durée de vie: 19/20

Quatre softs réunis dans une seule compilation, ça génère forcément de nombreuses heures de jeu. Plusieurs dizaines d’heures seront ainsi nécessaires pour atteindre la fin de l’aventure, et des centaines de maps en multi-joueurs permettront aux plus exigeants de ne jamais se lasser des matchmakings.

Note Globale N-Gamz.com: 19/20

Pour les fans de la saga Halo ou ceux qui veulent justement la découvrir, cette compilation tire toute sa force de son contenu très riche : quatre jeux complets, l’ensemble de leurs DLC et une tonne de bonus. Le tout savamment amélioré et bénéficiant d’une seconde jeunesse dont 343 Industries n’a pas à rougir. On est là en présence d’un bel hommage à une saga devenue culte et au travail que Bungie a fourni pendant dix années. Le petit plus : la découverte pas à pas du prochain opus, Halo 5, dont la sortie est prévue dans quelques mois, puisque plusieurs cinématiques apporteront petit à petit le prologue de la nouvelle histoire, de même que l’accès à la bêta en décembre prochain sera également disponible pour tous les joueurs de cette Halo: The Master Chief Collection. Les chasseurs de succès seront également ravis de retrouver là un challenge à 450 récompenses. Culte, tout simplement.



About the Author

CerberusXV3
CerberusXV3
Un smartphone greffé dans la main gauche, une manette dans la droite, polyvalente, rebelle, débrouillarde, un poil geeky, tatouée, piercée, pas fataliste mais réaliste, n’aime pas les préjugés, addict au café et à la junk-food, bref : comme tout le monde, mais en pire.