Review

For Honor est sorti le 14 Février dernier et si les espoirs étaient hautement placés pour le jeu de baston d’Ubisoft, la chute fut d’autant plus dure. Entre une obligation de passer par la case porte-monnaie, un season pass dont la première vraie extension s’est révélé tout bonnement honteuse, des soucis d’équilibrage flagrant, des bugs à foison et un système de connexion bancal à souhait, le titre prend lentement mais sûrement le chemin des oubliettes vidéoludiques. Et pourtant, les devs veulent continuer à y croire et nous offrent une nouvelle extension, la Saison 3, qui entend bien faire oublier les errances précitées. Mission réussie?

« Le Gladiateur est très simple à prendre en main et déjà très puissant »

Baptisée tendrement « Grudge & Glory », la saison 3 de For Honor amène dans son sillage deux nouvelles classes : le Highlander et le Gladiateur ainsi que Deux nouvelles cartes, le tout accessible à tous les joueurs possesseurs du season pass qui verront l’accès à ces deux classes s’ouvrir gratuitement dès le 15 Août. Pour ce qui est des autres, s’ils pourront utiliser les maps additionnelles sans soucis, ils devront acquérir les nouveaux guerriers après le 22 août et débourser pas moins 15 000 aciers pour chacune. Un tarif scandaleux, comme pour la Saison 2 d’ailleurs.

Niveau gameplay, le gladiateur est présenté comme une classe facile à jouer. Il appartient à la faction des chevaliers et est armé d’un trident ainsi que d’un bouclier. Au menu : grosse endurance et récupération rapide, prise en main plutôt simple, il va donc de soit que le gladiateur est plaisant à jouer, rapide à assimiler dans sa jouabilité et possède en plus un look assez aguicheur.

« Un highlander plus stratégique qu’il n’y paraît grâce à ses deux postures »

Le highlander quant à lui, est  le fier représentant des Vikings. Il porte une claymore à la taille évoquant certainement son complexe d’infériorité refoulé depuis l’enfance. L’avantage de notre gros costaud barbu ? La faculté de pouvoir switcher entre position défensive et offensive. En résumé, la première fout de bons gros coups et pare tandis que la seconde… balance tout ce que vous avez en réserve ! Attaque monstrueusement mortelle au rendez-vous mais impossibilité de parer pour faire simple. Autant dire que cette classe demandera aux joueurs un chouïa de stratégie.

Les cartes, baptisées « Vigie » et « Village Viking », sont dans le thème des nouvelles classes, la première nous plongeant dans le monde des chevaliers et la seconde… ok, vous aurez compris. On admire la réalisation esthétique vraiment aboutie et le level design poussant parfois à l’utilisation de ses neurones afin de piéger ses ennemis.

« Équilibrage en berne, soucis de connexion, cheats massifs et manque de joueurs… For Honor reste ce qu’il est »

En l’état donc Grudge & Glory propose deux classes et deux maps intéressantes, mais qui ne justifient en rien le prix du season pass! Pire, niveau serveurs, c’est toujours autant l’anarchie pour trouver une partie. Rien n’a changé. Et je ne parle pas des hurlements de la communauté qui réclament déjà un équilibrage de ces deux nouveaux guerriers, alors que ce n’est toujours fait pour les anciennes classes!

C’est vrai qu’Ubisoft a annoncé le passage « prochainement » du soft sur des serveurs dédiés mais les gamers auront-ils vraiment l’envie et la volonté de se replonger dans le soft ? Il n’y a qu’à voir les critiques récentes de ses derniers pour comprendre que l’espoir reste un pari osé. Bref, il faut parfois savoir reconnaître ses erreurs pour repartir du bon pied, et si For Honor possède un contexte qui pourrait être grandiose, ses mécaniques lourdes, ses serveurs en carton mouillé et son farm intensif afin de débloquer moults contenu anecdotique entâche clairement sa réputation. On aurait adoré aimer For Honor, mais ce n’est pas Grudge & Glory qui nous fera changer d’avis.

La bande-annonce

Tableau de notes: s’agissant d’un DLC, nous n’incorporerons pas de tableau de notes. Vous pourrez retrouver ce dernier dans le test du jeu complet en cliquant ici.

Note Globale N-Gamz.com: 07/20

Si on saluera l’annonce faite par Ubisoft de proposer des serveurs dignes de ce nom et de retirer les bugs et autres « exploits » cheatés qui pourrissent l’expérience de For Honor, ce n’est pas cette saison 3 « Grudge & Glory » avec ses deux héros certes intéressants mais déjà sujets à de lourds problèmes d’équilibrage et son prix scandaleux qui viendront relever le niveau et… faire revenir les joueurs. Parfois, mieux vaut reconnaître ses erreurs et passer à autre chose, non?

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !