Review

Nous connaissons tous le beau, le grand Nintendo, celui capable de nous pondre des concepts fédérateurs et innovants pour notre plus grand plaisir (la Wiimote, le système de lock de Zelda, le joystick analogique de la N64 ou plus récemment les Amiibo, pour ne citer qu’eux). Cette fois encore, le géant nippon nous gâte avec son jeu de « gestion/simulation de vie » Animal Crossing qui se voit offrir un nouvel épisode : Happy Home Designer sur 3DS ! Toujours aussi Cute, le petit frère de la saga va révéler le décorateur qui sommeillait depuis (trop) longtemps en nous ! Allez, on se prépare un bon chocolat chaud plein de marshmallows et on s’installe confortablement pour démarrer la création de notre avatar tout doux !

Bienvenue nouvelle recrue !

A vous de redécorer les intérieurs des clients de Nook Immobilier!

A vous de redécorer les intérieurs des clients de Nook Immobilier!

Nous sommes fin prêts, les marshmallows ont disparu et voilà que nous poussons la porte de la désormais célèbre agence immobilière « Nook Immobilier ». En tant que nouvelle recrue, il est temps de faire nos preuves. Après avoir été brièvement présenté par Tom Nook aux autres employés, nous montons enfiler notre bel uniforme rouge afin de rejoindre Lou qui nous confiera notre première mission !

On se rend donc dans une petite maison dont elle nous explique qu’il faut gérer la décoration. Mais attention, interdiction de faire n’importe quoi ! Nos clients ont des désirs que nous nous devons de respecter, il faut donc suivre le cahier des charges et inclure dans notre projet les précieux meubles de nos nouveaux amis, livrés avec soin dans des cartons.

A vos marques, prêts, décorez !

Vous aurez un sacré panel d'objets de déco pour laisser libre cours à vos envies

Vous aurez un sacré panel d’objets de déco pour laisser libre cours à vos envies

Le cahier des charges à la main il est temps de parcourir le vaste catalogue afin d’aménager la maison de… Lou ! Et oui, la petite cachotière nous teste dans sa propre demeure ! On s’arme alors de courage pour relever ce lourd défi (si, si !). Si les premières missions se limitent à une seule petite pièce, nous pourrons bien vite accéder aux extérieurs des maisons et même aux jardins ! Il en va de même pour le catalogue qui s’étoffe au fil des missions accomplies et qui amène de plus en plus de possibilités. Nintendo n’a, pour le coup, pas lésiné sur l’éventail du décorateur qui passe aussi bien par les tapis que par les papiers-peints pour nous permettre de répondre au mieux aux envies (parfois farfelues !) de nos clients ! Il faut avouer qu’on est relativement libre puisque chaque objet est orientable, voire même parfois ajustable en taille, notre champ d’action allant de la cuisine à la salle de bain en passant par le salon.

Mais on ne s’arrêtera pas en si bon chemin ! Entre les chantiers « imposés », nous aurons quelques journées libres dont le but est de parler à de nouveaux clients (pas besoin de les convaincre, votre sourire les a déjà fait plier !) mais aussi de proposer à d’anciens de rénover leur maison ! Viennent alors les chantiers d’urbanisation sur lesquels nous allons pouvoir créer de tous nouveaux bâtiments pour la ville : un commerce, un restaurant, une école, un hôpital,… bref de quoi diversifier un peu nos activités ! On ne manque donc pas de boulot, puisqu’une simple balade sur la place nous ramène d’office de nouveaux projets…

Cartes à collectionner pour durée de vie augmentée

Des cartes prolongent sensiblement l'expérience de jeu

Des cartes prolongent sensiblement l’expérience de jeu

Dès lors, deux profils de joueurs se distinguent très vite : les accros de la déco qui vont faire de leur mieux pour obtenir une maison de rêve à grands coups d’excès de zèle, et puis les « petits joueurs » qui se contenteront juste du strict minimum en se basant sur les réactions des clients! Explications de ce point : prenons l’exemple de notre amie Lou qui adoooore les cœurs ! Chaque meuble/déco contenant ce symbole et ajouté à la pièce fera naître des étoiles dans les yeux de la demoiselle, mais aussi de petits cœurs au-dessus de sa tête. A l’inverse, placez-lui un vieux meuble à fruits et vous verrez apparaître des points d’interrogation. De plus, en passant votre curseur sur les différents objets à votre disposition, une petite description très claire apparaît de sorte qu’il est excessivement aisé de savoir ce qui va plaire ou non et de ne faire que le minimum requis pour valider le chantier, sans aller plus loin. Peut-être aurait-il était intéressant d’ajouter une évaluation du travail fourni dans sa globalité pour débloquer des bonus en fonction ?

A côté de tout ça, on trouve également de chouettes petites cartes et figurines Amiibo qui interviennent dans notre vie de décorateur assidu. Elles ne sont en aucun cas indispensables pour finir le soft, mais ajoutent un petit plus qui en augmente la durée de vie. On compte ainsi pas moins de cent cartes par série, utilisables en se servant de la zone NFC de la New Nintendo 3DS (XL) ou grâce à un adaptateur NFC pour l’ancienne génération. Il s’agit cependant d’un investissement relativement conséquent puisque l’adaptateur (s’il est nécessaire) coûte 24,99€, les figurines 14,99€ et les cartes sont quant à elles vendues 4,99€ le paquet de 3 comprenant à chaque fois une spéciale. Les vrais mordus pourront donc continuer le jeu avec ces petits plus made in Nintendo et trouveront sur le net de nombreux forums d’échanges pour leurs cartes Amiibo ! Ces fameuses cartes et figurines permettent de se rendre directement chez des clients qui ne devaient pas se présenter de suite, ou carrément de redécorer les demeures de personnages qui ne vous demanderaient jamais de l’aide dans le jeu de base !

Des papillons, des guimauves et de la bonne humeur !

Techniquement, le jeu offre une 3D propre et colorée, à l'instar des autres volets de la saga

Techniquement, le jeu offre une 3D propre et colorée, à l’instar des autres volets de la saga

Impossible de se plaindre des graphismes de cet Animal Crossing : Happy Home Designer puisqu’il offre un rendu 3D vraiment sympathique et propose un univers visuel propre à la série, rempli de couleurs chaleureuses et tout mignon, qui nous met directement de bonne humeur. De plus, on ne constate aucun bug d’affichage. Le seul point noir qui vient quelque peu entacher la réalisation tient surtout dans le manque de souplesse de la caméra. Pas toujours évident de décorer une pièce sans pouvoir placer votre point de vue sous un angle plus approprié. Éloigner la caméra ne nous permet rien de plus qu’une vue par-dessus, et trop la rapprocher n’arrange rien…

Niveau bande-son, elle est dans le ton habituel de la saga. Soit on adore et elle nous fait sourire par ses airs entraînants et guillerets, soit on déteste à cause de la répétitivité de l’ensemble qui peut vite devenir saoulant à la longue. Idem pour les petits bruits stridents lors des dialogues qui remplacent tout doublage vocal lors des interactions avec les personnages. Bref, on est en plein Animal Crossing, et ça s’entend!

Plus tard, je serais designer !

Nintendo peut être fier de son Animal Crossing : Happy Home Designer puisqu’il respecte totalement l’univers tout mimi de la franchise et se paie le luxe de toucher en plein cœur notre âme d’artiste. Il faut bien s’entendre sur un point clé cependant : seuls les mordus de déco et les adeptes de la licence seront comblés par ce titre qui souffre hélas d’un côté un peu répétitif malgré les légères variations de missions proposées.

La Bande-Annonce

Réalisation: 16/20

L’univers visuel made in Animal Crossing est totalement respecté : un village agréable à visiter et des peluches toute kawaii qui nous servent de clients… pas moyen de rester de marbre ! Les couleurs sont bien choisies pour mettre en évidence ce monde coloré, et la 3D est plutôt confortable. Un léger souci de souplesse dans la gestion de la caméra, cependant.

Gameplay/Scénario: 15/20

Un éventail de meubles et décos qui augmente au fil du jeu, permettant de plus en plus de folies dans nos oeuvres ! Il faut cependant être accro de la déco (et toc !) pour apprécier pleinement le soft car il peut s’avérer un peu répétitif! Petit plus pour les cartes et figurines Amiibo qui ajoutent du peps au jeu. Niveau scénario, il est juste prétexte à évoluer de chantier en chantier pour atteindre les strates les plus hautes de Nook Immobilier.

Bande-Son: 14/20

Beaucoup trop répétitive, elle peut casser un peu les oreilles quand on joue un long moment… Mais elle colle néanmoins parfaitement à l’univers du jeu ! La preuve : lorsqu’on lance le soft, les cinq premières minutes nous mettent de suite de bonne humeur et on se surprend même à fredonner l’air principal ! Dommage par contre, que les bruits stridents qui servent de dialogues n’aient pas été modifiés.

Durée de vie: 18/20

Pour peu qu’on investisse dans les cartes et figurines, le jeu gagne en durée de vie de façon faramineuse. On vous rassure, de base, elle est déjà assez importante : entre les décorations, les redécorations, les aménagements de bâtiments publics et j’en passe, on ne sait plus où donner de la tête !

Note Globale N-Gamz.com: 15,5/20

Animal Crossing: Happy Home Designer est un excellent jeu de gestion/décoration qui conviendra à tous les âges pour peu qu’on s’intéresse à l’harmonisation d’une pièce ou à l’univers typique de la saga! Bien entendu, si vous n’avez pas la fibre du féru de l’ameublement, le titre risque de vous laisser un peu sur le carreau.



About the Author

Samouss
Samouss
J’ai débuté avec une Game Boy color et Pokémon dans toutes les versions possibles (jusqu’à obtenir la cartouche jaune… en Italien !), je me suis « vite » retrouvée face au monde de Sony, grâce auquel j’ai passé des soirées géniales avec mon frangin, sur PS1, puis sur PS2… Pour en arriver à m’accrocher corps et âme à l’univers des PC…. <3 Les jeux qui ont marqués mon enfance : Final Fantasy VIII (mon grand amour <3), Final X et X2, mais aussi les Crash Bandicoot, les Sims. Et puis Call of Duty et Battlefield m’ont ouvert les bras, et depuis le fps est sans doute ce à quoi je joue le plus, et ce que je préfère. Et maintenant on peut me retrouver sur l’excellent Titanfall ! =D Ce qui m’a toujours épaté, c’est qu’ayant joué pendant des années sur OGame, personne ne croyait qu’une fille pouvait aimer cet univers, les jeux, les PCs, etc…. Et encore plus la fierté de ma team de présenter une bonne joueuse, UNE … muahahahah *rire diabolique*