Review

Après un Batman v Superman: Dawn of Justice qui n’a pas su séduire le grand public, Warner et DC avaient réussi à rebondir avec un excellent Wonder Woman (en critique juste ici). Du coup, on espérait beaucoup de leur nouveau film, Justice League, afin de voir si les studios allaient continuer sur leur lancée et faire taire les détracteurs des précédents longs métrages DC Comics. Mission réussie pour Zack Snyder, frappé en phase de montage par un drame familial, et celui qui a du finir le boulot à la hâte, Joss « Avengers » Whedon?

« Batman va tenter de créer le plus grand groupe de Super Héros de l’écurie DC »

Quand une poignée d’extraterrestres attirés par la peur débarquent sur Terre, Batman comprend rapidement que ce ne sont que des éclaireurs et qu’une gigantesque invasion se prépare. Afin d’éviter le pire, il va se mettre en tête de créer le plus puissant groupe de Super Héros jamais réunis pour combattre le mal qui s’annonce. Aidé de Wonder Woman, notre Justicier de Gotham va tenter de rallier à sa cause Aquaman, Cyborg et Flash, 3 méta-humains, afin de contrecarrer les plans du diabolique Steppenwolf dont l’unique but est de se venger de la Terre après que ses habitants lui aient infligé une cinglante défaite par le passé. Hélas, rien ne garantit que notre « Justice League » suffise à battre le monstre venu de l’espace!

D’un point de vue technique, le film de Zack Snyder est assez bon. Les effets spéciaux sont convaincants et on ne ressent que peu l’utilisation de fonds verts. Les scènes d’actions, de leur côté, sont finement réalisées et lisibles. On a le temps de comprendre ce qui se passe à l’écran malgré le fait que l’on change souvent de personnage.

« Effets spéciaux convaincants pour grand spectacle assuré »

L’humour, quant à lui, est présent en petites touches, tout juste ce qu’il faut pour passer et assurer le fan service. L’esprit DC est donc clairement préservé et le tout permet de détendre un peu l’atmosphère entre deux bonnes grosses bastons. Visuellement, les décors s’avèrent travaillés et bien pensés pour ne pas perdre le spectateur. Bref, du bon boulot.

Dommage, dans ce cas, que les personnages ne soient pas assez exploités et notamment Aquaman qui n’a que trop peu l’occasion de nous montrer ses pouvoirs, sans doute dans le but de laisser de grosses surprises pour son propre long métrage… mais quand même. Alors certes, il peut s’avérer compliqué d’expliquer l’histoire de chaque membre de la Ligue dans un film sans que celui-ci n’avoisine les 5 heures, mais une petite demi-heure de plus sur les 2 heures que durent le long métrage n’auraient pas été de trop pour étayer le background des nouveaux héros comme Flash et Cyborg.

« Gal Gadot nous livre une prestation magistrale, éclipsant malheureusement Cyborg »

Autre bémol: le scénario un peu trop basique. On passe les trois quarts du film à monter un groupe d’élite pour affronter un méchant qui n’a été battu qu’une seule fois auparavant grâce à l’alliance de tous les peuples de la Terre et… miracle (attention, spoil que vous voyez venir à des kilomètres): notre team improbable dont les liens étaient encore inexistants il y a quelques jours va réussir! Voilà donc toute l’histoire résumée en quelques mots. Pas terrible, hein?

Pour couronner le tout, les musiques ne sont pas réellement marquantes. Elles soulignent convenablement l’action, mais sans plus. Heureusement, par contre, que les acteurs nous offrent de bonnes prestations même si le personnage de Batman est moins sombre et moins violent que précédemment. Ainsi, Aquaman est impeccable, Wonder Woman sublime, Flash est certes un peu peureux mais son humour d’électron libre fait toujours mouche tandis que Cyborg… et bien il rate un peu le coche! Des performances sans réelles mauvaises surprises donc, même s’il faut avouer que Gal Gadot et Jason Momoa volent un peu la vedette au reste de l’équipe grâce à leur charisme naturel et leur incroyable présence devant la caméra!

« Flash, l’électron libre, propose une bonne touche d’humour »

Ce Justice League se révèle, de fait, être un bon film au final, capable de séduire un grand public venu en prendre plein les yeux. Ça explose de partout, les combats sont brutaux et on rigole de temps en temps. De quoi passer un bon moment, vous l’aurez compris, malgré quelques errances. Par contre, pour les fans qui veulent voir une adaptation parfaite de Justice League, alors là c’est autre chose! Nul doute que les critiques négatives vont à nouveau pleuvoir sur le dernier bébé de Zack Snyder…

En attendant et pour être honnête, j’ai passé un excellent moment même si pour ma part j’ai trouvé Batman un petit peu mou et suis un  chouïa déçu de voir Aquaman réduit à un gros bourrin qui peut soi-disant parler aux poissons. Allez, gageons qu’une suite nous livrera enfin le film de Super Héros DC tant espéré!

La Bande-Annonce

Note N-Gamz: 3,5/5



About the Author

MaximeChapeau
MaximeChapeau
Dévoreur de livres, de séries ou de films, j'adore partager ma passion avec le plus grand nombre. C'est donc forcément une joie pour moi de partager mes critiques cinéma avec vous ! Je suis un amateur de films d'action, de science-fiction et de fantastique, avec une grosse préférence pour la saga Hunger Games dont je suis extrêmement fan depuis que j'ai pu la découvrir en livres comme sur grand écran. Plus personnellement, je suis étudiant et grand adepte des arts du cirque, en particulier le jonglage. Gamer depuis mon plus jeune âge, j'aime les jeux rétros et tous ceux qui permettent d'avoir une bonne dose de fun entre amis! Pour l'histoire de mon pseudo, elle est très simple: j'adore les chapeaux, tout simplement! J'espère que vous apprécierez de lire mes critiques autant que le plaisir que j'éprouve à vous les rédiger!