Review

Vous avez vu les derniers films Marvel, et vous n’avez PAS ENCORE vu le troisième volet d’Iron Man?! Bon ok, on oublie le goudron et les plumes pour vous, c’est démodé, et vu que mon horoscope me conseille d’être gentil avec tout le monde, je vais vous aider à réparer cette erreur au plus vite, car je sais que vous allez aimer, voire même adorer Iron Man 3, et je vais même vous dire pourquoi…

La sublime Pepper est délaissée par Stark, insomniaque depuis l'incident de New York

Après « L’incident de NY » d’Avengers, Tony Stark  est sujet à des angoisses (Tout ça à cause d une gastro qu il a choppée en mangeant un fallafel pas frais ?…C’est rien, comparé à l’attaque alien…). Blague à part, notre inventeur de génie s’est donc mis à construire avec obsession de nombreuses armures Iron Man durant ses nuits d’insomnie, en proie qu’il est au doute (C’était à cause du Coca ? Ou de la sauce samurai ?..). Bon ok, j’arrête, les vannes. Son obsession rejaillit tout naturellement sur sa vie de couple, l’éloignant de Pepper Potts, sa petite amie, et accessoirement directrice de Stark Industries. 

Bien sûr, et comme à chaque fois diront certains, notre cher Tony va devoir délaisser sa belle pour affronter un nouvel adversaire, qui le repoussera dans ses retranchements. Tout ça pour le plaisir des fans et des amoureux de films d’action. Car de l’action, il y en a toujours, croyez-moi ! Plus que dans le premier, et autant que dans le second opus. Mais le scénario n’est pas en reste.

Ainsi, le flash-back habile du début du film met en scène Tony en 1999. Il célèbre le passage à l’an 2000 à Berne, en Suisse. L’occasion pour lui de croiser Yinsen, vu dans le premier film, qui lui présente le Dr Wu, cardiologue (aucun rapport avec David Tennant…). Alors que Stark veut parler science avec la biologiste Maya Hansen, il est abordé par un autre scientifique, Aldrich Killian, qui veut avoir un entretien avec notre génie. En effet, celui-ci veut développer avec lui son nouveau projet : Advanced  Idea Mechanics. (La célèbre AIM de la saga Iron Man). Tony lui donne rendez-vous, mais au final va tout bonnement lui poser un lapin. Feu d’artifice, et changement d’année.

Entre les phases d’action, toujours impressionnantes, et l’enquête -plus calme-, le long métrage offre un bon équilibre de base

2013 :  Une vague d’attentats revendiquée par  Le Mandarin frappe les Etats Unis. Lors de l’un d’eux, c’est Happy qui est touché, ce qui rend Tony furieux, et le fait défier Le Mandarin de venir à lui, en lui donnant sa propre adresse. D’ailleurs, il est fait allusion à War Machine 2 (qu’on ne voit pas) et qui a été repeinte en Iron Patriot, que l’on voit un peu en action. (« Hey X ! Pimp my suit ! » dixit Rhodey, participant non retenu pour « Pimp my Ride »). Et c’est là que commence VRAIMENT le film !

Maya, avec qui Tony a évidemment eu une aventure vient l’avertir au sujet d’Aldrich Killian, son patron. Et comme Pepper est la petite amie de Tony, ça va vite sentir la poudre entre les deux. Pas autant que l’attaque sur la villa de Malibu, orchestrée par le Mandarin. Avec sa seule armure Mk 42, Tony doit partir loin pour échapper à son ennemi, et éviter à Pepper de subir les représailles de leur assaillant. Par la suite, Tony va trouver un allié de taille : un petit garçon du nom de Harley (aucun rapport avec le Joker de DC Comics…) grâce à qui il va suivre sa quête initiatique pour se reconstruire, ainsi que son armure. Mais aussi et surtout pour en apprendre plus sur Le Mandarin. Il est vrai que le symbole qu’on voit à l’écran rappelle celui vu dans Iron Man 1 (« Les Dix Anneaux ») et dans IM2 (Celui qui donne de faux papier à Danko en fait partie). Enfin, Tony en apprendra plus sur Extremis (histoire bien amenée dans le film). Bref, le film apporte son lot de révélations et se tient excessivement bien scénaristiquement parlant, avant un final de toute beauté et un cocktail diablement réussi.

Un final grandiose pour clore une trilogie menée tambour battant!

C’est bien simple : entre les phases d’action, toujours impressionnantes, et l’enquête -plus calme-, le long métrage offre un bon équilibre de base, même si, il faut l’avouer, Le Mandarin a perdu de sa superbe par rapport à la version papier. Au niveau de ce qui va vous scotcher la rétine, ne citons que la scène de sauvetage d’Air Force One (Harrisson Ford était déjà occupé, lui aussi, à sauver la Terre contre les Aliens dans « La Stratégie Ender« ) qui se termine de façon impressionnante et inattendue, ainsi que la bataille avec les armures d’Iron Man, tout simplement dantesque ! Quant à l’intrigue, elle est si bien amenée que le dénouement surprend plus qu’agréablement (Personnellement, je n’ai trouvé la clé de l’énigme qu’au début de la bataille finale…).

Bref, cette reconstruction de Tony Stark, et d’Iron Man par la même occasion, même si elle sonne la fin de la Trilogie Favreau-Black, offre un final en apothéose que vous auriez tort de rater si vous êtes fans de la franchise ! Iron Man 3 est définitivement un bon divertissement, dans la veine des derniers films Marvel, avec de l’humour, de bonnes surprises, et un bon traitement de l’histoire de base, sans compter les scènes d’action dantesques et l’excellente surprise post-générique qui vaut son pesant d’or.

Note Globale N-Gamz: 4/5

LA BANDE-ANNONCE

ANECDOTES

-Dans cet opus, Tony peut piloter sa dernière création à distance grâce à une puce qu’il a dans le bras. On a déjà vu ça sur internet, et chez Stan Lee : il s’agit de Kevin Warwick. http://www.youtube.com/watch?v=NfUUZtcLqH8 
-Une bonne partie du film est basée surla BD »Extremis », qui existe en Motion Comic. 
-Les lunettes à réalité augmentée sont en cours de développement chez Google : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=4EvNxWhskf8#
REMERCIEMENT / INFOS  : 
 
– Merci à l’excellente page Facebook « Iron Man 3 : Le Film » qui m’a aidé à faire cet article :
https://www.facebook.com/IronMan3.LeFilm.Francais?fref=ts où vous trouverez les réactions des fans, des infos, des photos. 
– Même chose pour la page « Robert Downey JR. | France «  qui parle, en plus, de la filmographie de RDJ ET de l’univers Marvel au cinéma.
https://www.facebook.com/pages/Robert-Downey-JR-France/264356576995861? Excellente Fanpage. Merci à Pepper et Tony pour leur passion. 
– Les enfants autour de vous  aiment les coloriages ? Vous aussi ? http://www.disney.fr/disney-films/iron-man-3/activites.jsp 
Evidemment, il y a à boire et à manger dans les produits dérivés. Entre les figurines Marvel Select (boutiques spécialisées) et les Hasbro, plus accessibles, il y  a de quoi contenter les enfants de tous âges. N’hésitez donc pas à aller voir dans les boutiques et sur Internet (surtout pour Marvel Select, qui est peu diffusé chez nous). 

CADEAU !!!

– Les 42 armures présentes dans le film. Merci qui ?
 

 



About the Author

Ichiman
Kidult* fan d'animation de titres tels que Goldorak et autres séries des années 80, et je peux parler des heures de mes séries favorites de l'époque. MAis j'ai aussi découvert d'autres séries, comme celles du Club Dorothée... Amoureux du Japon, j'ai étudié la langue pendant un an (mais je ne suis pas un expert) tout en essayant de regarder des séries en VOSTFR pour m'améliorer. Je vends des jouets, en particulier des figurines. Etant attentif à tout ce qui peut donner de bons produits dérivés, je zyeute la télé et les sorties ciné. C'est comme ça que j'ai découvert Ben 10, et déniché ce qui allait faire un carton en boutique (quand on a de la came : je bosse aux Galeries Lafayette :s ). J'aime la Pop, le Rock, le Heavy Metal, et j'apprécie la musique du monde. Je dessine à l'occasion, et j'espère bientôt écrire mon premier manga narrant les (més)aventures d'Ichiman. "Man" ou "Ichiman" siginifie (1*)10.000. Jeu de mots pourri, qui fait toujours rire. *Kidult =Kid+Adult. Adulte qui reste nostalgique de son enfance et qui aime en posséder des témoignages (Films, séries télé, musique...). Contrairement à l'Adulescent, qui est un enfant qui a grandi mais pas mûri.