Review

Tout le monde connaît les « Super », ces hommes et femmes aux facultés incroyables (ou disposant juste de beaucoup d’argent et de gadgets) qui se placent soit du côté des héros, soit des vilains. Et puis il y a… Deadpool ! Lui, il est carrément entre les deux. Mercenaire déjanté à l’humour décalé, il ne pense qu’à lui et autant dire que ça lui réussit plutôt bien. Alors certes, comme tout « Super », il a un don : son truc à lui, c’est la régénération. Il peut d’ailleurs remercier Wolverine sans qui rien de tout cela n’aurait été possible. Mais il faut avant tout comprendre une chose importante : Deadpool, il ne fait pas dans le Marvel tout mignon tout rose pour toute la famille ! Non, loin de là, et en allant voir ce film totalement dédié à sa gloire, vous comprendrez facilement pourquoi, bien qu’il ne soit « que » déconseillé aux moins de 12 ans chez nous, il est carrément interdit aux moins de 17 non accompagnés aux Etats-Unis ! Clairement pas tout public, mais bon sang qu’est-ce que ça fait du bien !

Deadpool débarque au ciné dans un déluge d'explosions et de fun!

Deadpool débarque au ciné dans un déluge d’explosions et de fun!

Wade Wilson (Ryan Reynolds) est un mercenaire qui gagne sa vie en effectuant des contrats pas toujours très légaux. C’est d’ailleurs à la suite de l’un deux qu’il rencontre Vanessa Carlysle (Morena Baccarin), une jeune femme dont il va tomber éperdument amoureux. Hélas, le bonheur qu’il vit avec elle risque d’être de courte durée puisque notre héros apprend rapidement qu’il est atteint d’un cancer « incurable ». Une étrange société privée le contacte alors en lui proposant une offre qu’il ne peut refuser… la guérison totale ! Défiguré, au bord de la folie mais à présent doté d’un facteur de régénération surpuissant, Wade va endosser le costume de Deadpool, le plus provocateur et ingérable des Super « Héros »!

Pour un film de Super Héros, Deadpool affiche un budget ridiculement bas. Seulement 58 millions de dollars ont été nécessaires pour le mettre en boîte, alors qu’il a fallu près de 130 millions pour le récent Ant-Man (notre critique juste ici : http://n-gamz.com/movie-review/ant-man-critique-cine/). Et pourtant, à mon sens ce sont les meilleurs 58 millions de dollars qui ont jamais été investis dans un long métrage du genre ! Les effets spéciaux sont juste… incroyables ! Dès le générique de début, on le réalise et tout au long du film, on peut assister à des explosions en pagaille et des destructions à foison, le tout dans une effusion de sang qui nous fait paraître le tout terriblement réel.

L'anti-héros le plus barré de l'écurie Marvel n'hésite pas à multiplier les vannes et attitudes déjantées

L’anti-héros le plus barré de l’écurie Marvel n’hésite pas à multiplier les vannes et attitudes déjantées

A cela s’ajoutent des cascades chorégraphiées à la perfection (chapeau aux cascadeurs d’ailleurs), des décors à couper le souffle, notamment sur la fin, ainsi que des passages littéralement à hurler de rire pour un résultat 100% fidèle aux comics ! On assiste ainsi fréquemment à ce qui fait la particularité de cet anti-héros : sa capacité à briser le quatrième mur en s’adressant directement au spectateur ! Un total respect du personnage, donc, qui correspond parfaitement à l’attente des fans !

La musique, quant à elle, propose un équilibre idéal entre aigus et basses, correspondant toujours parfaitement à l’action sur l’écran, nous faisant passer l’émotion et le message qu’elle souhaite. Elle est parfaite, tout comme le jeu des acteurs, tellement crédible qu’on en vient tout naturellement à détester le méchant (et son nom par la même occasion), à aimer Vanessa et surtout à adorer Deadpool ! C’est normal, ils sont géniaux, on ne peut rien leur reprocher et Ryan Reynolds a enfin trouvé un Super Héros qui lui va comme un gant, loin du désastreux Green Lantern!

Comme dans le Comics, Deadpool brise souvent le quatrième mur

Comme dans le Comics, Deadpool brise souvent le quatrième mur, pour notre plus grand plaisir!

Vous l’aurez compris, cette adaptation cinématographique de Deadpool est un énorme cadeau fait aux fans pour ce personnage totalement barré et vulgaire comme on l’aime. Mais c’est également le point négatif du film pour qui ne serait pas adepte de l’anti-héros. En effet, si vous vous attendez à voir un nouveau Marvel avec son valeureux Captain bien sous tous rapports et au langage irréprochable, vous allez tomber de haut. Ici pas de prise de tête, autant pour les mots que… pour le scénario ! Et oui, l’histoire se montre plutôt pauvre et on peut facilement en deviner la fin. Dommage.

Deadpool est donc un excellent film pour les fans et se destine totalement à un public averti, les scènes choquantes ou de nudité y apparaissant régulièrement. Vous voilà prévenus, mais honnêtement, si vous aimez le personnage et que vous vous sentez prêt pour de l’humour un peu lourd, du sang et du sexe, alors oui, vous pouvez aller voir le long métrage de Tim Miller sans hésiter !

La Bande-Annonce

Note Globale N-Gamz: 4,5/5



About the Author

MaximeChapeau
MaximeChapeau
Dévoreur de livres, de séries ou de films, j'adore partager ma passion avec le plus grand nombre. C'est donc forcément une joie pour moi de partager mes critiques cinéma avec vous ! Je suis un amateur de films d'action, de science-fiction et de fantastique, avec une grosse préférence pour la saga Hunger Games dont je suis extrêmement fan depuis que j'ai pu la découvrir en livres comme sur grand écran. Plus personnellement, je suis étudiant et grand adepte des arts du cirque, en particulier le jonglage. Gamer depuis mon plus jeune âge, j'aime les jeux rétros et tous ceux qui permettent d'avoir une bonne dose de fun entre amis! Pour l'histoire de mon pseudo, elle est très simple: j'adore les chapeaux, tout simplement! J'espère que vous apprécierez de lire mes critiques autant que le plaisir que j'éprouve à vous les rédiger!