Review

The Walking Dead… si vous n’en avez jamais entendu parler, est à la base une série de comic book en noir et blanc créée par le scénariste Robert Kirkman et le dessinateur Tony Moore. Véritable succès de par son scénario résolument mâture et ses visuels saisissants, elle est adaptée en série télévisée diffusée depuis fin 2010 sur AMC et  véritable référence pour tous les fans du genre zombies/apocalypse! C’est parti pour une petite review en bonne et due forme grâce à notre partenariat avec E-One !

Sincèrement, je dois vous avouer que, de base, je n’aime pas du tout les histoires de zombie! Grande amatrice de film d’horreur, certes, je me suis parfois laissé tenter au visionnage de longs métrages mettant en scène des morts-vivants… et j’ai malheureusement toujours été très déçue! Manque de peur, effets spéciaux ringards, et rythme peu soutenu au programme. C’est donc plus que sceptique que je me suis fait convaincre par deux amis de regarder The Walking Dead! Et bien, vous me croirez ou non, mais je ne regrette pas du tout ce choix, loin de là ! La preuve en est : je peux vous dire que j’attends de pied ferme la parution de la saison 4 aux USA !! Car oui, seulement partie pour voir le premier épisode afin de faire plaisir à mes amis précités, je me suis retrouvée à rattraper la parution de la saison 2 aux U.S.A. , en plein milieu de celle-ci, et cela en l’espace d’une semaine et demi !

Je vais donc faire de mon mieux pour vous donner envie de regarder cette merveilleuse série et vous amener à découvrir cet univers addictif que nous livre The Walking Dead ! Vous n’en ressortirez pas indemne, soyez en sûr. Let’s go pour la saison 1 !

Ladite première saison s’ouvre sur Rick, Sheriff adjoint de son compté, qui s’éveille d’un profond coma suite à une blessure par balle. Seulement voilà, rien n’est plus pareil, le paysage est apocalyptique et une étrange épidémie à fait revenir les morts à la vie ! Le problème, c’est que cette dernière constatation ne saute pas directement aux yeux de Rick, qui arpente un peu hagard les allées de l’hôpital jonchées de cadavres. Sa priorité : retrouver son fils et sa femme. Il se rend donc tout naturellement à son domicile, qui a été laissé totalement à l’abandon !

Avec l’aide de Morgan et son fils, notre sheriff va apprendre que les résultats de ce carnage s’appellent « rodeurs » et qu’il vaut mieux savoir où viser pour les tuer ! Il découvre également qu’au tout début de l’épidémie, le gouvernement a mis à place des bases armées sécurisées afin de protéger la population. Il décide donc, après avoir fait le plein d’arme, de se rendre dans l’une d’elle à Atlanta, en espérant y retrouver sa famille !

Des personnages très travaillés

Seulement voilà, une fois en ville, Rick se retrouve pris au piège par des milliers de zombies affamés. Se croyant perdu il retrouve espoir quand un certain Glenn l’aide à se tirer d’affaire et lui apprend qu’il fait partie d’une petite bande de rescapés, possédant un petit campement à l’extérieur de la ville. Le petit groupe parvient donc à quitter Atlanta avec perte et fracas et rejoindre le camp où Rick retrouve non seulement son co-équipier et meilleur ami, Shane, mais aussi et surtout sa femme et son fils (et oui, le hasard fait bien les choses)! On y découvre également d’autres survivants, comme Carol et sa fille Sophia accompagnée de son mari, ou encore Andrea et sa sœur Amy.

Même si le groupe a réussi à s’organiser en une petite communauté, les tensions sont palpables entre certains et la menace zombie est proche… Ils ne tardent donc pas à se faire attaquer et suite à de nombreuses pertes et aux dangers de plus en plus présent, les rares survivants décident finalement de prendre la route afin de regagner le centre médical le plus proche ! C’est parti pour d’autres épisodes tous aussi palpitants les uns que les autres.

Et si le danger venait de l'intérieur?

Car en effet, The Wallking Dead est clairement riche en émotions et en rebondissements. Il est impossible de ne pas s’attacher à chacun des personnages de la série, leur vie ne tenant très souvent qu’à un fil. C’est bien plus simple, plus on avance dans l’histoire, plus veut en voir et surtout en savoir sur le futur de cette petite communauté si fragile!

Le seul point « négatif » si je puis dire, est que la saison 1 ne compte que 6 épisodes (de 45min) et nous tient donc en haleine de façon insoutenable si l’on ne dispose pas de la saison 2 ! La version DVD offre aux fans non seulement tous les épisodes en version VO ou VF mais aussi quelques bonus forts intéressants et qui en réjouiront plus d’un (on vous laisse un peu la surprise)! Personnellement j’ai un petit coup de cœur pour l’académie Zombie, car oui, n’importe qui ne peut pas devenir un zombie ! C’est tout un art croyez-moi !!

En espérant vous avoir donné envie de découvrir cette merveilleuse série, je vous dis à la prochaine pour la saison 2 !!

Note Globale N-Gamz: 4,5/5

LA BANDE-ANNONCE



About the Author

Nana
Bonjour à tous ! Je me présente à vous en tant que Nana ! Pour ceux qui se poseraient la question, mon pseudo vient effectivement du manga éponyme ^^ je suis passionnée par l’Asie en général et le Japon en particulier, et ce depuis bien longtemps. Je m’intéresse à sa musique depuis maintenant huit longues années ! J’écoute principalement du Visual kei et du Jrock, mais je ne suis pas quelqu’un d’étroit d’esprit et reste ouverte à d’autre genre ^^. J’espère vous transmetre l’amour que j’ai pour la musique au travers de mes articles !